L'Onde
Laura Knight-Jadczyk



Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



La Connaissance protge, l'Ignorance expose au pril (Cassiopens)

Traduction par Henri R.

Chapitre 27

LArbre de Vie

Au dbut tait le Verbe et le Verbe tait avec Dieu et le Verbe tait Dieu Lui-mme. Il tait prsent lorigine avec Dieu. Toutes les choses ont t faites et sont entres en existence par Lui; et rien de ce qui a t fait na t fait sans lui. En Lui tait la Vie et la Vie tait la Lumire des Hommes. Et la Lumire brille dans lobscurit, car lobscurit ne la jamais matrise et nest pas rceptive elle. [Jean 1 : 1-5, Amplified, Zondervan]

Le mot logos, en grec, signifie verbe (NdT: ou mot, parole). Quand il tait utilis en termes archaques, sotriques, il avait une signification plus spcifique qui tait que lEssence Divine tait concentre dans son Nom. Cette thorie de cration fut passe du Tantrisme la philosophie Noplatonicienne et fut postrieurement adopte dans le Christianisme et de l, il fut suggr de lappliquer seulement Jsus. Lenthousiasme chrtien pour cette ide peut avoir t reli au fait quelle a fourni aux dieux exclusivement masculins les moyens par lesquels donner naissance! Ils pouvaient simplement parler le mot et ctait tout! Ainsi, elle est devenue une construction thologique largement connue et populaire.

Cependant, la capacit de crer et de dtruire avec des mots tait lorigine le domaine de la Desse dans toutes ses nombreuses manifestations. Elle a cr des alphabets, des langues et des mots secrets de pouvoir, ou Mantras. Chaque manifestation de vie tait apporte dans ltre par la syllabe suprme et la mre de tous les sons, Ohm.

Lide de Logos est en ralit presque identique au concept Oriental de la Surme, qui tait suppose tre lessence de la Grande Mre. Origen, un des premiers pres de lglise Chrtienne a crit :

Comme notre corps consistant en membres humains est encore uni par une me, ainsi lunivers doit tre pens comme une crature vivante immense qui est unie par une me, le pouvoir des Logos.

La doctrine des Logos tait si rpandue dans le monde antique que cela aurait t impossible pour les Chrtiens de lignorer. Cependant, non seulement ils sapproprirent son utilisation leurs fins propres, mais ils ont aussi dtruit les Logoi antiques, ou critures sacres de lOrphique, mentionns par Platon et dautres philosophes. Ctait une grande partie de la Littrature de Sagesse que nous avons dj discute qui a survcu en partie dans la Bible et a t aussi prserve en fragments dans certains crits Gnostiques dcouverts Nag Hammadi en 1945. Lvangile de Vrit dit :

Quand le Verbe est apparu, le Verbe qui est dans les curs de ceux qui Lont prononc Ctait non seulement un son, mais Il avait pris un corps aussi.1

Les Chrtiens ont donn de lide une interprtation trs simpliste, supposant que le corps tait celui du Christ. Le plus perspicace des auteurs antiques a eu lintention de dire que lhomme, le nomothte, cre tous ses dieux de sa Parole.

Et ici nous nous retrouvons dans le domaine des Noms de Dieu.

Q: (L) Y a-t-il un seul crateur suprme de lunivers ?
R: Tout est un. Et un est tout.
Q: (L) Comment la pense devient matire ?
R: Bilatralement.
Q: (L) Quentendez-vous par bilatralement ?
R: Apparition duelle.
Q: (L) Apparition dans quoi et quoi?
R: Pas dans quoi et quoi, mais plutt de quoi et vers quoi.
Q: (L) Quest-ce qui apparat de quoi ?
R: Le dbut apparat de la fin et vice versa.
Q: (L) Et quel est le dbut et quelle est la fin ?
R: Union avec lUn.
Q: (L) Quel est lUn ?
R: 7me densit, cest--dire : tout ce qui est et ce qui nest pas.
Q: (L) En termes de SDS principaux, cela peut tre ou ne pas tre reli, pourriez-vous nous dire la nature dun Trou Noir ?
R: SDS Grande Echelle. Les Trous Noirs sont une rflexion de force naturelle de modle de conscience de Libre Arbitre SDS. Remarquez que les Trous Noirs sont placs au centre de forces dnergie en spirale, tout le reste rayonne vers lextrieur. Tout dans la cration est juste cela : une onde rayonnante.
Q: (L) O va lnergie qui est aspire dans un trou noir ?
R: Vers lintrieur non-existence totale. Lunivers englobe tout. Les trous noirs sont la destination finale de toute lnergie SDS. La non-existence totale quilibre lexistence totale. Devinez quelle est lexistence totale ? Dieu. Crateur Principal. Tant que vous existez, vous tes du Crateur Principal.
Q: (L) Maintenant, cette substance qui entre dans les Trous noirs, qui entre dans la non-existence, ne fait pas, alors, partie du Crateur Principal ?
R: Correct.
Q: (L) Comment le Crateur Principal peut-il perdre une partie de lui ou lui-mme ?
R: Le Crateur Principal ne perd rien.
Q: (L) Bien, alors, comment dcririez-vous cette nergie qui tait dj existante et nest ensuite plus existante parce quelle est devenue ou est entre dans un Trou Noir ?
R: La rflexion est rgnre au niveau 1 en tant quatomes primordiaux. La 1re densit inclut toute la matire physique au-dessous du niveau de conscience. La septime densit est lunion avec lun ... cest intemporel dans chaque sens du mot, comme son essence met par tout ce qui existe dans tous les royaumes de conscience possibles. Et, souvenez-vous, il y a seulement un Dieu et que le crateur inclut tout ce qui est cr et vice versa!
Q: (L) Bien, qui a cr les Cassiopens ?
R: Vos anctres spirituels Antiques suprieurs.
Q: (L) Ces tres ont-ils un nom ?
R: Non. Ils sont des Passagers Transitoires.
Q: (L) Quelle est la signification de ce terme et qui sont ces tres ?
R: Les passagers transitoires ne sont pas des tres. Les Passagers transitoires sont des formes-penses unifies.
Q: (L) Pourquoi sont-ils appels Passagers Transitoires ?
R: Parce quils transitent dans toutes les formes de ralit. Et ils apparaissent brusquement de la forme Unifie dexistence.
Q: (L) Bien, est-ce que ces Passagers Transitoires sont des Mondes?
R: Oui. De mme vous ltes.
Q: (L) Est-ce que les Orions de 6me densit, aussi connus comme Passagers Transitoires, sont-ils les mmes Passagers Transitoires qui ont t mentionns comme ceux qui nous ont gntiquement construits ou nous ont mis ici ?
R: Proche. Ils sont des voyageurs de lOnde.
Q: (L) Est-ce que voyager avec londe fait partie de la dfinition des Passagers Transitoires ?
R: Oui.
Q: (L) Aiment-ils voyager avec cette onde ?
R: Est-ceamusant pour vous de vivre sur la Terre ?
Q: (L) Bien, jaime beaucoup vivre sur la Terre, mais je naime pas la douleur et la souffrance et je naime pas linhumanit de lhomme envers lhomme et je naime pas voir que dautres gens souffrent.
R: Vivez-vous sur la Terre pour lamusement ?
Q: (L) Je voudrais vivre sur la Terre pour lamusement, mais je nai pas eu toute une sacre quantit de rires depuis que jai t ici cette fois. Je voudrais avoir une vie sur la plante o les choses soient plaisantes...
R: Vous avez mal compris.
Q: (L) Je vois ce que vous dites. Cest o ils vivent parce que cest o ils vivent.
R: Oui.
Q: (L) Est-ce quil existe des tres au Service de Soi en 6me densit que certains appellent les Orions de 6me densit?
R: Ceux-ci sont seulement des rflexions dindividus, pas des entits unifies. Ces rflexions existent pour lquilibre. Ils ne sont pas des entits entires, juste des formes-penses.
Q: (L) Est-ce que ces tres de 6me densit sont ce que la Bible dcrit comme un rassemblement danges comme dans lhistoire de Job oLuciferest entr en prsence du Seigneur..
R: Oui.
Q: (L) Ainsi, en plus des SDA, il y a des SDS en 6me densit qui quilibrent ? Et ils sont juste l, ils existent ?
R: Rflexion pour quilibre.
Q: (L) Y a-t-il une sorte de hirarchie cette chose ? Ces tres viennent-ils devant quelque Grand Conseil et font des projets et discutent de choses et prennent des dcisions et les mettent en oeuvre ?
R: Non.
Q: (L) Bien, comment les choses arrivent-elles ? Est-ce que les choses arrivent juste comme une interaction naturelle de choses et dnergies ?
R: Oui.
***
Q: (L) Vous dites que vous tes des formes-penses unifies dans le monde de connaissance.
R: Oui.
Q: (L) Ibn Al-Arabi dcrit les formes-penses unifies comme tant les Noms de Dieu. Son explication semble tre si identique aux choses que vous nous dites que je me demande...
R: Nous sommes tous les noms de Dieu. Souvenez-vous, cest un conduit. Cela signifie que les deux points de terminaison/origine sont de valeur, importance gale.
Q: (L) Que voulez-vous dire ? Signifie-t-il que nous sommes une partie de cela ?
R: Oui. Ne nous difiez pas. Et, soyez srs que tous les autres avec lesquels vous communiquez le comprennent aussi! Souvenez-vous : la 1re densit inclut toute la matire physique au-dessous du niveau de conscience. La 6me densit est uniforme dans le modle de niveau de lgret, comme il y a quilibre complet sur ce niveau de densit et la lgret est reprsente comme la connaissance. La 7me densit est lunion avec lun ... cest intemporel dans chaque sens du mot, comme son essence met par tout ce qui existe dans tous les mondes de conscience possibles. Le lger voit qu la terminaison de chaque manifestation physique consciente est lUnion, elle-mme. Souvenez-vous, la 4me densit est la premire qui inclut une physicalit variable!! Mditez-le soigneusement!!! Et, souvenez-vous, il y a seulement un Dieu et que le crateur inclut tout ce qui est cr et vice versa!

Maintenant, formons une petite hypothse ici - un modle de travail. Disons que ces Formes-Penses Unifies de 6me densit sont les Noms de Dieu. Cest un niveau de conscience pure; le niveau Platonique des ides, ou essences ou Noumena.

Le 6me niveau de densit de la Connaissance-de-Tout serait juste en-dessous lUN en 7me densit. Nous lappellerions le Nom de la Connaissance; cest les Logos ou Mot qui engendre TOUTE lexistence. Il pourrait tre symbolis par le symbole yin-yang antique puisquil inclut TOUS les noms. Il pourrait aussi tre symbolis comme l Hermaphrodite/Androgyne Universel. Cest les Deux en Un o le travail de gnration commence. Cest la premire manifestation du Parent ternel et cest un Etre Bisexuel Universel.Il combine en lui les lments et les principes tant de Masculinit que de Fminit.


Cependant, nous devons faire une distinction de la Connaissance de TOUT par opposition aux Noms de Colre et aux Noms les Plus Beaux.

Maintenant, en essayant de bien rflchir cette ide, jai voulu avoir une image visuelle. Jai lutt pendant des mois pour penser une faon de le prsenter avec peu de succs. Finalement, il mest est venu lesprit que lArbre de Vie Cabalistique pourrait tre une forme utile pour travailler avec. Jai trouv une image dans un livre et cela na pas sembl tout fait la chose, mais jai pens que je pourrais jouer un peu avec elle, la modifier et lui faire faire ce que je voulais, donc je lai mise sur le scanner pour faire une image. Quand je lai fait, la manire dont le scanner tait plac ma forc devoir placer le livre lenvers. Quand limage apparut sur lcran, change compltement, jai immdiatement reconnu que cTAIT utile! Ainsi voici ma petite modification de lArbre de Vie qui reprsente le Cosmos, ou le Corps de Dieu.

Maintenant, je veux que vous remarquiez, tout dabord, que laxe vertical a lUnion avec lUn de 7me Densit en haut et la matire de 1re densit en bas. Si jtais capable de prsenter cela dune faon hyperdimensionnelle, la position en haut inclurait Etre et Non-tre qui sert dune sorte de connexion mobius entre la 1re densit et la 7me. Autrement dit, ils ne sont pas vraiment spars - ils se connectent dans un cycle infini. Le dbut apparat de la fin et vice versa. Il pourrait tre utile de se rfrer lide tesseract dtre capable de se rendre compte que cest une reprsentation tridimensionnelle de quelque chose qui nest pas tridimensionnel!

Maintenant, la chose suivante que nous voulons considrer de cet axe vertical est le placement du sixime niveau de densit de Connaissance sur laxe vertical comme une image inverse du placement de 2me densit comme le monde de la Nature. Cest--dire Flore et Faune. Il y a une cl importante ici que nous devons comprendre. Si la sixime densit est uniforme dans le modle de niveau de lgret, comme il y a quilibre complet sur ce niveau de densit et la lgret est reprsente comme la connaissance, alors nous devons penser au monde de la Nature comme tant la rflexion physique de ce principe. Cest--dire la nature - toute la cration - est une rflexion de toute la conscience!

Nous remarquons aussi que la deuxime densit est seulement capable de se recycler par la 5me densit pour obtenir un diplme nimporte quelle autre densit et cest reflt dans nos observations de la Nature. Nous ne voyons jamais de cratures du rgne animal dveloppant soudainement la conscience de soi dans le sens de la nature de la conscience humaine.

En ralit, nous navons pas ncessairement de preuve solide que cest possible pour des humains dobtenir un diplme aux densits plus hautes qui pourrait tre indiqu par les axes latraux dans la figure qui montrent des canaux directs entre la 3me, la 4me et la 6me densit, mais on nous a dit que cest possible; il y a la preuve circonstancielle dans la littrature sotrique que cest arriv; et nous avons vraiment une certaine ide que certains tres divins qui sont apparus partout dans lhistoire ont une forme plus ou moins humaine. Ainsi, nous pourrions supposer que, en gnral, il ny a pas une si grande barrire entre notre tat de 3me densit et les densits plus hautes, comme il y a entre la 2me densit et les densits qui sont refltes dans la conscience de soi et la conscience.

Ainsi, la 2me densit est montre sans un conduit direct aux densits plus hautes sauf par la 5me, la zone de recyclage.

Une chose qui marrive comme je regarde cette petite modification de lArbre de Vie est quil semble srement modeler et dfinir en termes assez simples et prcis les rapports que nous venons comprendre de notre ralit, aussi bien que les POTENTIELS pour nous dplacer dun point sur lArbre un autre. Mais, ne pensez pas que jai mme commenc analyser et penser toutes les possibilits. Jespre que le lecteur verra les choses qui ne me sont pas mme arrives.

On devrait comprendre, de nouveau, que les conduits de connexion sont vraiment hyperdimensionnels dans la nature et pas vraiment spars comme ils apparaissent sur le modle. Non seulement cela, mais les deux axes latraux identifis comme SDS et SDA reprsentent des dimensions littralement infinies en nombre. Ces dimensions peuvent reprsenter les diffrents Noms de Dieu et leurs extensions vers le bas par les densits comme des individus simples ou comme des groupes dindividus. Cependant, il y a toujours quilibre, ainsi pour chaque axe SDA, il y a un axe SDS gal et correspondant.

Une autre chose qui marrive comme jexamine les relations est que, de nimporte lequel des axes latraux, en ayant accs la Nature/Connaissance, lun saligne aussi sur laxe vertical de ltre qui pourrait tre dfini comme laxe de gravit en chacun de nous. Peut-tre quen salignant sur cet axe, on pourrait thoriquement, ouvrir une embrasure dans cet axe. Une fois que lon serait dans laxe, on pourrait alors ouvrir une embrasure dans nimporte laquelle des autres positions des axes latraux ou verticaux. Bien sr, parler de cela et le FAIRE sont deux choses diffrentes! Apparemment cest un des aspects du Grand Travail de lAlchimie. Et en tudiant lalchimie nous trouvons quelques avertissements dont nous ferions bien de tenir compte.

Les alchimistes ont crit que ltude et la contemplation de la mtaphorique Pierre Philosophale avec le travail chimique taient un composant ncessaire pour lever lesprit et prparer lme pour la transmutation.

En fortifiant les Organes que lme utilise pour communiquer avec les objets extrieurs, lme doit acqurir des pouvoirs plus grands non seulement pour la conception, mais aussi pour la conservation et donc si nous voulons obtenir toujours plus de connaissance, les organes et les sources secrets de la vie physique doivent tre merveilleusement renforcs et fortifis. Lme doit acqurir de nouveaux pouvoirs pour concevoir et conserver... Que cela nait pas t le cas avec tous les possesseurs tait leur propre faute.
.... Ceux qui tudient seulement les lments matriels peuvent au mieux dcouvrir seulement la moiti du mystre ... lalchimie est un mystre dans trois mondes - le divin, lhumain et l lmentaire lalchimie dans les mains des profanes devient pervertie...
La recherche par lhomme de lor est souvent sa destruction, car il se trompe sur les processus alchimiques, les croyant tre purement matriels. Il ne se rend pas compte que lOr du Philosophe, la Pierre Philosophale et la Mdecine du Philosophe existent dans chacun des quatre mondes et que la consommation de lexprience ne peut pas tre comprise jusqu ce quelle soit avec succs continue dans quatre mondes simultanment selon une formule.
En outre, un des constituants de la formule alchimique existe seulement dans la nature de lhomme lui-mme, sans que ses produits chimiques ne se combinent pas et quoiquil passe sa vie et sa fortune dans lexprimentation chimique, il ne produira pas la fin dsire [qui est] llment subtil qui sort de la nature de lalchimiste illumin et rgnr. Il doit avoir le pouvoir magntique dattirer et coaguler les lments astraux invisibles. 1

La littrature alchimique inclut les histoires des alchimistes qui se sont faits exploser, qui ont subi des maladies horribles, qui sont passs sous le pouvoir dinfluences dmoniaques parce que leurs capacits techniques ont surpass leur dveloppement spirituel, ou qui sont monts la clbrit comme un mtore et se sont ensuite effondrs et ont brl dans lignominie.

Mais, nous rassemblons plus dindices ici. Nous avons une remarque que lAlchimie est un mystre dans TROIS mondes, et que le travail a lieu dans QUATRE mondes simultanment. Les trois mondes sont dfinis comme divin, humain et lmentaire. Le Cassiopens ont aussi parl de ces trois mondes comme :

Chaque me a son modelage propre, qui est tenu en place par les trois corps dexistence le centre de pense, le centre spirituel et le centre physique, il y a des mthodologies spcifiques pour ajuster ceux-ci et voyager dans ou hors dautres plans dexistence. Quand on nutilise pas correctement ceux-ci, on dchire le tissu de leur continuum trilatral quand ils cherchent voyager. Cela peut tre trs problmatique et peut pousser lincapacit dme reconnecter avec le corps, causant ainsi le centre physique prir!!! [Cassiopens, 05-10-96]

Les Cassiopens ont aussi parl des quatre mondes.

Et souvenez-vous, votre conscience fonctionne sur quatre niveaux, pas juste un! [Ils sont] Le corps physique, le corps gntique, le corps spirituel-thrique et la conscience. [Ceux-ci sont] les quatre composs de la manifestation humaine dans la 3me et la 4me densit. [Cassiopens, 10-10-98]

Maintenant, comme je rflchissais ces choses, il mest est venu lesprit que cet Arbre de Vie modifi pourrait tre utilis pour reprsenter chaque tre humain individuel car, comme les Cassiopens ont fait remarquer, toute la cration existe en chacun de nous! Quand nous nous alignons sur laxe central, nous sommes aligns sur la 7me densit, qui est lorigine de tous les autres tres engendrs et nous avons ainsi accs toute la Cration en termes trs littraux.


Cependant, puisque lhomme est une image miroir de Dieu, nous devons maintenant changer compltement limage comme les Cabalistes lont construite avec, de nouveau, mes petites modifications.

Maintenant, regardez cet Arbre. Notez que, sur laxe vertical, au-dessous du niveau dUnion avec lUn, ou la 7me densit, il y a 4 positions. Si cest la relation que nous recherchons, alors nous voyons que le corps physique est reli la matire de 1re densit, le corps gntique est reli la 2me densit, le corps spirituel-thrique est reli la 5me densit et la conscience est relie la connaissance de 6me densit. En mme temps, nous conservons toujours notre connexion la 7me densit, pour que le pivot ou la vraie dimension doivent tre considrs.

Q: (L) Les physiciens parlent dunivers multidimensionnels. Lide est que notre espace tridimensionnel et notre temps monodimensionnel sont une illusion dtres de plan, tandis que le vrai univers a plus de dimensions perpendiculaires aux susdites. Les physiciens ont des suppositions diffrentes ici : 5, 6, 7, 11, 256. Combien de dimensions le vrai univers a-t-il ?
R: Pas un concept correct. Devrait tre : Combien dunivers ont la vraie dimension ?
Q: (L) Bien, alors. Je pense que dune session prcdente on nous a dit que le nombre dunivers ntait pas dnombrable. Est-ce correct ?
R: Infini, peut-tre, mais plus pertinent : variable et slectif.
Q: (L) Expliquez variable et slectif, sil vous plat ?
R: Pour ceux qui savent comment, les univers peuvent tre crs volont pour transmodifier la fusion de ralit.
Q: (L) Quest-ce quune fusion de ralit?
R: quoi cela ressemble-t-il ?
Q: (T) Fusion de ralits dun univers dans un autre ? Une cration dune nouvelle ralit qui est alors fusionne avec lancienne pour crer un nouvel univers. (L) Peut-tre cela signifie que les ralits de gens diffrents se fusionnent pour crer une sorte d univers mutuel ? Comme lide vous crez votre propre ralit?
R: T est plus proche; Laura joue gauche du terrain. NdT n1
Q: (T) Une structure de lunivers qui maintient lunion des niveaux ... tout est connect. La conscience de 6me densit est parfaitement lie et quilibre avec la 3me densit et le niveau quasi-physique de 4me densit et les niveaux totalement physiques de 3 1 et LUN total de 7me et quoi que soit la 5me. (L) Nous avons quatre niveaux dexpression physique, pour ainsi dire, allant du niveau 1 de conscience vraiment solide, minimal ....
R: Oui, mais les scientifiques Terriens ont t programms pour croire que rien ne peut exister moins quil ne puisse tre mesur, valu, calcul et reprsent dune certaine faon dans le plan matriel physique. Pas vrai!!!!!!! Par exemple : Nous ne sommes EN AUCUNE MANIERE physiques.
Q: (L) Bien, je veux aussi savoir pourquoi vous vous rfrez un dispositif technique qui transporte censment quelquun dune densit un autre, comme un Remolcularisateur Atomique TransDimensionnel ?
R: Pour reconstruire la 3me densit dans la 4me densit physique, dautres dimensions doivent tre utilises dans le processus. Souvenez-vous, nous parlons de duplicata exacts qui sont fusionns.
Q: (L) Mais, tout lheure vous avez dit quil y avait une dimension unique et beaucoup dunivers et maintenant vous dites utiliser une autre dimension, donc la terminologie en vient tre un peu embrouillante... (T) Cela ressemble un chargement de programme sur un ordinateur. Quelques programmes se chargent directement dedans. Dautres doivent crer un espace sur le disque dur pour mettre des fichiers dont ils besoin pour CHARGER le programme, mais ne font PAS PARTIE du programme et quand cest fini de charger, il efface toutes les instructions de chargement. Le disque dur est toujours le disque dur, mais pour peu de temps, le programme a utilis un secteur du disque dur et a cr une dimension provisoire, disons. (L) Est-ce ce que nous regardons ici ?
R: Proche. Et souvenez-vous, nous avons dit vraie dimension!
Q: (L) Ainsi, cela ressemble un disque dur, beaucoup de programmes, chargeant des instructions pour les nouveaux programmes qui sont alors effaces, etc. Sil y a une vraie dimension, et des univers infinis dans cela, un univers particulier existe-t-il, et isolment, un temps donn, jusqu ce quil soit fusionn dans un nouveau, ou soit l dans cette vraie dimension-ci, des univers multiples aussi rels quest le ntre, auquel nous pourrions aller et pourrions tre l ct du ntre, pour ainsi dire ?
R: Oui au dernier.
Q: (L) Et, les nombres infinis de dimensions peuvent-ils exister dans chaque niveau de densit, mme si cest provisoire ?
R: Oui. Si vous voulez retourner et changer lhistoire, pour des individus ou pour la perception universelle, vous devez dabord crer un univers alternatif pour le faire. Vos amis SDS de 4me densit lont beaucoup fait.
Q: (L) Si vous, tant un terme gnral, crez un univers supplmentaire, lancien continue-t-il exister, ou lancien se fusionne-t-il dans le nouveau ?
R: Tous les deux.
Q: (L) Si lancien continue exister, existe-t-il et se dveloppe-t-il tout seul, dissoci du deuxime, ou de cette ramification ?
R: Clarifiez.
Q: (T) Lunivers o vous tes: vous vous promenez et dites, Je pense que je vais crer un nouvel Univers. Vous le faites et vous vous y dplacez et vous apportez votre univers avec vous. Cest la fusion de ralits. Mais, quand vous vous dplacez dans le nouvel univers, vous ntes plus dans celui dorigine, qui continue tout seul. Le modle du vieil univers, que vous apportez dans le nouveau et quand vous devenez partie du nouvel univers que vous venez de crer, vous ne faites plus partie de lancien que vous venez de laisser qui continue avec tous les autres l, seulement sans vous. Est-ce que cela est possible ?
R: En quelque sorte ... souvenez-vous, on peut crer toutes les gammes de types de possibilits supplmentaires.
Q: (L) Donc vous pourriez crer un nouvel univers avec un nouveau pass, mme ?
R: Oui.
Q: (L) Ainsi, de cette faon, les deux arrivent en ralit et vous pouvez changer tout cela ?
R: Quand cest fusionn, lancien na jamais exist.
Q: (T) Pas pour la personne crant le nouvel univers, mais lancien continuera pour tous les autres.
R: Proche.
Q: (L) Ainsi, pour la personne crant un nouvel univers, lancien na jamais exist, mais les autres tres qui sont satisfaits de cet ancien univers et vont avec lui, continuent toujours comme si...
R: Vos restrictions desprit de 3me densit limitent la porte de votre comprhension dans ce secteur.
Q: (L) Si vous dcidez que vous naimez pas votre univers prsent et que vous travailliez comme un fou pour apprendre comment en crer un nouveau et que vous le faites, oubliez-vous, essentiellement, que vous lavez fait ? Et pourquoi vous lavez fait ? Et oubliez-vous lautre univers ?
R: Si vous dsirez
Q: (L) Donc vous pouvez ou vous ne pouvez pas... (T) Allant par ce que vous avez juste dit : un univers malheureux, existe peut-tre parce que vous percevez lunivers o vous tes comme tant malheureux parce que cest la manire dont vous tes et o vous tes, en termes dtude et en crant un nouvel univers, vous voulez simplement changer la manire dont lunivers est autour de vous et vraiment ce nest pas lunivers qui a un problme, mais vous...
R: Hors piste. [Tant pour cette version de vous crez votre propre ralit!]
Q: (L) Ainsi, lunivers o vous tes, est ce quil est et vous tes dedans pour quelque raison... (T) Vous tes dedans pour apprendre des leons ... juste pour changer lunivers parce que vous ne voulez pas apprendre les leons que vous avez choisi dapprendre ... (L) Ou, vous les avez appris et POUVEZ ainsi changer lunivers... (T) Quand vous apprenez, vous vous dplacez juste automatiquement, vous ne devez pas changer lunivers. Lunivers changera pour vous.
R: Le dj-vu vous vient des compliments des SDS de 4me densit.
Q: (L) Est-ce que le dj-vu est un rsultat dune certaine sensation de lunivers ayant chang ?
R: Ou ... une certaine sensation de pontage de ralit.
Q: (L) Quest un pontage de ralit ?
R: quoi cela ressemble-t-il ?
Q: (T) Un pont est quelque chose que vous mettez entre deux choses...
R: Vous dsirez limiter, attendez jusqu la 4me densit, quand le mot sera obsolte!
Q: (L) Cela ne maide toujours pas comprendre le dj-vu comme une sensation de pontage de ralit. Y a-t-il un dj-vu parce que quelque chose entre dans notre ralit depuis une autre ?
R: Une possibilit.
Q: (T) Nen avons-nous pas parl ? Que ce soit une fuite depuis dautres dimensions ... que quand nous pensons que nous avons t quelque part auparavant, cest parce que dans une autre dimension nous avons...
R: Oui.
Q: (L) Si vous tes maintenant dans un univers particulier qui a t cr et fusionn par des SDS de 4me densit et quil y a lancien univers qui existe toujours et vous sentez une connexion, ou un pontage, parce quun certain moi alternatif est dans cet univers supplmentaire, vivant une certaine exprience ... ou une chose semblable ?
R: Aucune limite de possibilits.
Q: (L) Donc ce peut tre nimporte laquelle de ces choses et le pontage de ralits du pass et de lavenir, aussi. Est-ce quil est possible de changer le pass dans un univers disjoint, ou chaque changement implique-t-il un univers nouveau ou alternatif?
R: Disjoint ne lobtient pas.
Q: (L) Bien, dans un univers particulier, choisi, pouvez-vous retourner dans le temps, dans cet univers, changer le pass et le faire changer tout ce qui est aprs, toujours dans cet univers choisi, comme un effet domino ?
R: Dans un tel cas, oui.
Q: (L) Mais, vous avez dit que si vous voulez changer le pass, vous devez crer un univers supplmentaire... (T) Non, vous avez demand sur le changement du pass et ils ont dit que vous devez crer une place provisoire pour travailler partir de l, une position dont vous pouvez manipuler la ralit...
R: Cest pour des activits spcialises. Ce qui a t dcrit nest pas le mme quun univers alternatif.
Q: (L) Cest un fichier provisoire qui partira quand vous avez fini de charger le programme. Et cela ne cre pas dunivers supplmentaire, mais plutt une dimension provisoire...
R: Proche.
Q: (L) Dans notre univers particulier, quel est le mode primaire ? Changeons-nous et fusionnons-nous constamment univers univers, ou est-ce que notre pass est chang et ragit comme leffet domino ... au moins dans quelques annes passes... (T) Mais, nous ne saurions pas si le pass a t chang parce que nous ne le verrions pas...
R: Les mesures sont inadquates.
Q: (L) Est-ce que chacune et toutes les possibilits auront vraiment lieu ?
R: Tout prs.
Q: (L) Les mots univers et dimension sont-ils synonymes ?
R: Oui et non. Pour vous, ceux-ci sont des secteurs gris et peu importe comment durement vous essayez, jusqu ce que votre perception change fondamentalement, vous nallez pas le comprendre!
Q: (L) Bien, il y a 4 densits physiques...
R: Non, trois.
Q: (L) Bien, il y a 3 densits physiques et le 4me est...
R: Une est variable. Trois thres.
Q: (L) Bien, trois qui sont physiques, trois thres et une au milieu qui est les deux.
R: Proche.
Q: (L) Est-ce que la conscience est la seule chose qui dtermine dans quelle densit on existe ?
R: Non. La Conscience est le lien qui unit la ralit.
Q: (L) Vous avez dit que la gravit est le relieur de toute la ralit.
R: Oui.
Q: Et maintenant vous parlez du lien de perception.
R: Oui. Maintenant, essayez de dcrire comment la gravit est le relieur de toute la ralit!!!
Q: (L) Si la gravit est le relieur, est-ce que la gravit est conscience?
R: Pas exactement. Saviez-vous quil ny a aucune droite ou gauche de la 4me densit la 7me densit ? Si vous pouvez dcrire cela exactement, donc vous pouvez tre capables de comprendre les rponses toutes les questions que vous posez. Sinon, il vaut mieux laisser reposer. Parce que ce sera seulement un apprentissage productif quand vous rflchissez et mditez/examinez plus tard.

Quant aux trois mondes, divin, humain et lmentaire, ou, comme les Cassiopens se sont exprims : [L] me a trois corps dexistence le centre de pense, le centre spirituel et le centre physique, nous regardons de nouveau larbre et notons que chacun des axes latraux a trois positions : 6me densit, 4me densit et 3me densit. Autrement dit, notre troisime corps de densit physique est directement connect notre centre spirituel en 4me densit, qui merge du centre de PENSEE de la 6me densit, qui est le niveau des Noms de Dieu.

Cependant, conformment notre image miroir de larbre Cosmique, nous avons dsign les deux axes comme SDS - ou entropique - et SDA - ou crateur. Sur laxe SDS, les tres qui obtiennent un diplme deviennent de plus en plus encapsuls jusqu la 5me densit, ils existent compltement dans la pense entropique sans activit du tout. un certain point, ces nergies contractiles gagnent un poids suffisant pour obtenir un diplme la 6me densit, point auquel, dans le contact avec Toute la Connaissance, ils peroivent leur vraie fonction qui doit se rgnrer au niveau Un comme des atomes primordiaux. Ils deviennent matire. Cela arrive au mme instant que les nergies SDA ont pris du poids sur un axe oppos et sont montes dans lUnion avec lUn. Bref, un cyclage constant.

Q: (T) Maintenant, une autre force dans ce que nous nommons comme le pass, vous a dfaits et a utilis le pouvoir de la lumire pour nous changer de diffrentes faons, est-ce correct ?
R: Oui. Maintenant comprenez ceci: tout cela fait partie du grand cycle naturel.
Q: (L) Vous dites que cest une chose naturelle ou une partie dun grand cycle naturel. Est-ce que ce grand cycle naturel est juste la partie de linteraction entre la lumire et lobscurit, qui doit simplement tre ?
R: Oui. Nous sommes la frontire du systme naturel dquilibre de lunivers. Cest o on slve avant datteindre lunion totale avec lUn. 6me niveau.
Q: (T) Maintenant, la bataille que vous aviez avec lautre ct...
R: Nous avons.
Q: (T) Cette bataille continue ... avez-vous nouveau le pouvoir de lumire?
R: Jamais perdu cela, vous lavez perdu.
Q: (T) Bien, je suppose que, pour nous, les Lzards sont la force principale bien quils en aient dautres de leur ct...
R: Oui.
Q: (T) Ils ont pris notre lumire, pas la vtre ?
R: Pas contre vous. Actuellement en union avec vous.
Q: (T) Donc nous ne sommes quune bataille dans lunivers dans une lutte gnral en cours ?
R: Oui. Lquilibre est naturel. Souvenez-vous, cest juste des leons dans le grand cycle.
Q: (T) Quand nous sortons lnergie comme de lnergie positive ou ngative, il y a des tres sur dautres niveaux qui se nourrissent de cette nergie. Est-ce vrai ?
R: Oui.
Q: (T) Bien et vous avez dit que les Lzards se nourrissent de lnergie ngative ?
R: Oui.
Q: (T) Qui salimente sur lnergie positive ?
R: Vous le faites.
Q: (T) Comment nous nourrissons-nous de lnergie positive ?
R: Progression vers lunion avec lUn, cest--dire le niveau 7.
Q: (L) Autrement dit, vous alimentez votre propre gnrateur au lieu de vous ravitailler sur quelquun dautre. (T) Vous tes au niveau 6, de quoi vous nourrissez-vous ?
R: Vous avez un faux concept. Nous donnons dautres et recevons dautres SDA. Nous nous alimentons mutuellement.
Q: (L) Ainsi, en vous alimentant vous avancez et grandissez, mais ceux du chemin SDS ne salimentant pas mutuellement doivent ainsi salimenter dautres. (T) Maintenant, vous nous parlez maintenant. Cest considr SDA ?
R: Oui.
Q: (T) Nous fournissons lnergie pour le canal aussi, cela vous fournit-il de lnergie ?
R: Non.
Q: (L) Que voulez-vous de nous ?
R: Nous ne voulons pas quand cest pur SDA. Nous sommes venus parce que VOUS avez voulu. Mais cest SDS jusqu ce que vous partagiez avec dautres.
Q: (S) Pourquoi choisissez-vous Laura et Frank pour transmettre cette information ?
R: Parce que les champs squilibrant sont corrects.
Q: (B) Ce channeling va-t-il aller au-del de la mthode primitive dune lettre la fois, ou va-t-il aller vers la mthode dcriture ou de dactylo ou le channeling direct consciemment ou inconsciemment ?
R: Peut maintenant, moins de danger de corruption par cette mthode.
Q: (B) Quel est le but de ce contact ?
R: Vous aider apprendre, donc gagner la connaissance, donc gagner la protection, donc progresser.
Q: (B) Quest-ce que les Cassiopens gagnent de ce contact ?
R: En vous aidant, nous nous dplaons vers laccomplissement de notre destin dunion avec vous et tout le reste, achevant ainsi le Grand Cycle.
Q: (B) Est-ce que cest la seule probabilit ouverte vous ou est-ce que cest la meilleure probabilit ouverte vous ?
R: Les deux.
Q: (B) Est-ce que vous tes une grande distance de nous en annes-lumire ?
R: La distance est une ide de 3me densit.
Q: (B) Les annes lumire sont de 3me densit ?
R: Oui.
Q: (B) Quentendez-vous par voyager sur londe ?
R: Voyager sur des penses.
Q: (L) A qui les penses sont-elles ?
R: Les penses unifient toute la ralit dj existante et sont toutes partages.
Q: (S) Vous voyagez sur une onde dnergie cre par toutes les formes-penses?
R: Les formes-penses sont tout ce qui existe!
Q: (B) Ceux qui sont SDS ont-ils reconnu que ceux qui sont SDA vont gagner dans cette course ou conflit ?
R: Non, absolument pas! En fait, les SDS ne peuvent pas concevoir de perte, mais sentent instinctivement laccumulation de pression sur eux, qui est la raison du trouble menaant.
Q: (B) Quest-ce qui leur arrive quand ils perdent, cela signifie-t-il quils sont dmagntiss, ou signifie-t-il quils doivent retourner et faire le processus volutionnaire entier encore une fois sur lautre polarit ?
R: Dernier.
Q: (B) Ainsi, il y a un point de connexion qui apparat?
R: Proche. Quand nous avons dit proche nous avons voulu dire que le concept tait proche de la ralit. Pas proche en termes de temps ou de distance.
Q: (B) A ce moment, prouvent-ils la douleur quils ont cause ?
R: Non, cela narrive que sur le 5me niveau.

En considrant les centres de pense, une remarque particulire des Cassiopens peut nous donner un autre indice pour notre recherche :

Souvenez-vous, la plupart de tout pouvoir ncessaire pour changer la ralit et la physicalit est contenu dans le centre de croyance de lesprit. Cest quelque chose que vous comprendrez plus troitement quand vous atteindrez la ralit de 4me densit o la physicalit nest plus une prison, mais est au lieu de cela, votre maison, pour vous pour changer comme vous voulez. Dans votre tat actuel, vous avez linterprtation errone de croyance que la ralit est finie et l-dedans se trouve votre difficult avec lexistence physique finie. Nous sommes tonns que vous ne soyez toujours pas capables de saisir compltement ce concept. [Cassiopens, 12-08-95]

Cela nous suggre que la voie pour changer notre ralit est davoir accs quelque chose appel un centre de pense ou centre de croyance. Le seul problme est, quil semble quen nous alignant avec la ralit SDS de 4me densit, nous sommes aussi venus sous la domination du centre de pense ou le centre de contrle SDS. Regardons certaines des rfrences aux Centres de Pense pour dterminer si nous pouvons clarifier la question :

Q: (L) Qui a cr les Lzards ?
R: Ormethion.
Q: (L) Et qui est cet individu ?
R: Centre de pense.
Q: (L) Plac o ?
R: Partout.
Q: (L) Pouvez-vous nous donner un peu plus dun indice ?
R: Un autre secteur de ralit.
Q: (L) Est-ce un tre sensible, ayant pris conscience de soi-mme qui a cr les Lzards ?
R: Oui et non.
Q: (L) Et qui a cr cet Ormethion ?
R: Pas tre. Centre de pense.

Une chose que nous remarquons est que ces Centres de Pense diffrent lgrement des Formes-Penses Unifies qui sont identifies comme des Passagers Transitoires. Cest un autre indice que notre modle dArbre de Vie est tabli correctement, puisque les formes-penses Unifies existeraient au niveau de 6me densit de connaissance, qui contient la pense SDS pour lquilibre, mais aucun tre SDS Pense Unifie, pour ainsi dire. Mais, le monde du Centre de Pense est, apparemment, un niveau dtre de 6me densit dans un sens relatif. La diffrence est facilement identifie en regardant larbre. La Centre de Pense de 6me densit pour SDS ne Transite PAS dans toutes les densits et ralits - il est limit au monde SDS. Le mme est vrai pour le niveau de Centre de Pense purement SDA - il est limit au monde SDA. Cependant, le niveau de Conscience Unifi de 6me densit est plac sur laxe central, vertical comme la progniture Logoic de 7me densit.

Q: (L) Do la gravit mane-t-elle ?
R: Centre de pense.
Q: (L) Vous avez mentionn les centres de pense beaucoup doccasions. Y en a-t-il plus dun ?
R: Tous sont un et tout.
Q: (L) Si vous avez un centre de pense, comment les centres de pense sont-ils lis la 7me densit, lUn ?
R: Exactement!
Q: (L) Les centres de pense sont-ils de 7me densit ?
R: Tout lest.
Q: (L) Tout est centres de pense?
R: Non. Tout est 7me densit. Nous vous avons dit auparavant que la gravit est la force fondamentale dabsolument tout!!! Cela signifie tous les niveaux de densit, toutes les dimensions... Cest la substance de toute lexistence. Sans cela, rien nexisterait. Vos penses sont bases dans la gravit, aussi!!

loccasion de la photographie du conseil discute dans une section prcdente, les Centres de Pense ont t aussi mentionns dune manire qui nous donne un autre indice leur signification :

Q: (L) Quelle est cette figure gomtrique ?
R: tait une reprsentation visuelle du conduit, en effet!!! La raison dune telle luminescence claire est que les centres de pense taient clairs et ouverts en vous au moment de la photographie. Autrement dit, il y avait un dsquilibre dnergie venant du point de transmission de 6me densit.

Cela suggre que jtais dans un tat de non-anticipation totale au moment de la photographie, qui a permis une sorte de fonction dnergie de point zro de sactiver dune faon psychique. Mais, plus important, il suggre lide que nous sommes connects via une sorte de conduit ces Centres de Pense archtypaux comme dpeints dans notre image dArbre de Vie.

Une autre remarque sur les Centres de Pense dmontre de nouveau que notre figure dArbre de Vie va nous emmenez quelque part :

Tout dabord, la confusion abonde ici en raison des interprtations incorrectes du dernier sujet discut. Les dimensions ne sont pas des densits!!!! Les dimensions sont strictement le rsultat de la conscience universelle comme manifeste dans le secteur dimagination de pense. La densit signifie le niveau de dveloppement comme mesur en termes de proximit lunion avec lun...

Nous pourrions penser, alors, que les axes latraux reprsentent des dimensions rsultant de divers centres de pense. Et, de nouveau, nous ne pouvons pas les limiter juste deux, puisquils peuvent tre infinis mme sils tombent vraiment sous les catgories gnrales de SDS et SDA ou les Noms de Dieu Courroucs et Beaux.

En essayant de comprendre les relations de notre position donne au niveau de 3me densit aux axes latraux verticaux, ou aux densits 3, 4 et 6, auxquels nous sommes connects dune faon directe, nous pourrions regarder ce bit dinformation comme un indice :

Q: (A) Quelle partie dun homme se prolonge en 4me densit ?
R: Ce qui est effectu par la glande pituitaire.
Q: (L) Et quest-ce?
R: Psychique.
Q: (A) Y a-t-il quelques squences dADN particulires qui facilitent la transmission entre densits ?
R: Addition de codons.
Q: (L) Comment acqurez-vous des codons supplmentaires ?
R: Vous nacqurez pas; vous recevez.
Q: (L) Do sont-ils reus ?
R: Linteraction avec londe prochaine, si la vibration est aligne.
Q: (L) Comment savez-vous si cela arrive ?
R: Changements psychophysiologiques se manifestent.
Q: (A) Quand vous parlez dune onde prochaine, cest une onde de quoi ?
R: Pensez-y comme une onde de rflexion du point du dbut et du point final.
Q: (A) Mais quest-ce qui vibre ? nergie ? ther ?
R: Lnergie et lther sont directement symbiotiques. Lther est la tentative de la science matrielle Terrienne dadresser lther. Lennui est, quil ny a simplement aucune manire de physicaliser un plan dexistence, qui est compos entirement de conscience. Cest lunion dquilibre parfait entre les deux tats ou plans qui sont la base et lessence de toute cration/ralit. Vous ne pouvez pas avoir lun sans lautre!
Q: (L) Quand vous dites les deux tats ou plans, vous parlez de ltat physique et de ltat de conscience...
R: Oui.
Q: (L) Et vous ne pouvez pas avoir lun sans lautre. Et ltat de conscience et ltat dexistence matrielle sont si compltement connects, que tous les deux sont infinis ? Lun ne peut exister sans lautre...
R: Oui, connects, entrelacs, colls... Fusionns.
Q: (A) Quand cet ther-nergie-matire vibre, alors dans quelle dimension le fait-il ?
R: Les densits 3 et 4 la jonction de transition.
Q: (A) Si ce nest pas en temps linaire, alors dans quoi ?
R: Temps cyclique.
Q: (A) Quest-ce qui mesure la distance entre une crte et une autre ?
R: Fin/commencement du cycle.
Q: (A) LADN agit-il comme un supraconducteur ?
R: Oui!!! Mais variablement.
Q: (A) Jessaye de comprendre lunivers en termes dune triade : matire - gomtrie - information. Est-ce lide juste ?
R: Si on pense la matire comme vivante plutt que morte. Et maintenant, quand vous fusionnez les densits, ou traversez les densits, ce que vous avez est la fusion de ralit physique et de ralit thre, qui implique forme-pense contre physicalit. Quand vous pouvez fusionner ceux-l parfaitement, ce que vous comprenez alors, est que la raison quil ny a aucun dbut et aucune fin est simplement parce quil ny a aucun besoin pour vous de contempler un dbut ou une fin aprs que vous ayez achev votre dveloppement. Quand vous tes en union avec lUn en Septime densit, cest quand vous lavez accompli et ensuite il ny a plus besoin de diffrence entre les formes physiques et thres.

Cela nous ramne, dune faon curieuse, ltude de la Nature - toute la Cration - comme le moyen de nous rapprocher de lalignement avec laxe central, vertical.

En fortifiant les Organes que lme utilise pour communiquer avec les objets extrieurs, lme doit acqurir des pouvoirs plus grands non seulement pour la conception, mais aussi pour la conservation et donc si nous voulons obtenir toujours plus de connaissance, les organes et les sources secrets de la vie physique doivent tre merveilleusement renforcs et fortifis.

Dans un segment prcdent, la connexion pituitaire a t mentionne et maintenant, cela devient plus significatif :

Cassiopens : Les Pierres taient utilises une poque pour pourvoir tous les besoins, comme les nergies transmises se connectaient directement avec la glande pituitaire pour connecter les ralits spirituelles avec les mondes matriels de 3me et de 4me densit. Donc vous voyez, la pierre a t vue comme Matriarcale en effet!

Et les alchimistes disent :

Ltude et la contemplation de la mtaphorique Pierre Philosophale avec le travail chimique taient un composant ncessaire pour lever lesprit et prparer lme pour la transmutation.

Les Cassiopens relient la transmutation alchimique la 4me densit :

Q: (L) Les tres impliqus dans ce type dactivit taient-ils de 3me densit, 4me densit ou bi-densit ?
R: lorigine 4me quand la maison tait dans dautres localiseurs.
Q: (L) Pourrait-il tre dit que la glande pituitaire elle-mme est la propre pierre mre du corps?
R: Si vous prfrez.
Q: (J) Quelle est exactement la fonction de la glande pituitaire en vos rfrences Stonehenge ?
R: Cette glande est votre liaison montante.
Q: (L) Est-ce quil est possible que la glande pituitaire puisse tre stimule par des sources externes comme des ondes hertziennes, des ondes dune supernova, ou dautres frquences dans lenvironnement ?
R: Oui et des expriences se sont ensuivies.
Q: (L) Serait-il avantageux pour nous dexprimenter avec de telles choses ?
R: Pas sage. Vous pourriez vous faire frire dans votre ardeur.

Quant aux aspects strictement physiques de notre tre, nous regardons de nouveau notre Arbre de Vie et notons spcifiquement larrangement des troisime, 4me et 6me densits sur les axes latraux. La position de la troisime densit est directement connecte avec la zone de contemplation de 5me densit, comme sont toutes les autres densits. Les Cassiopens ont une fois fait remarqu sur les chakras que :

R: Tout dabord, les chakras sont peu compris et des phnomnes non prouvs. Maintenant, ils se trouve quils existent vraiment, mais sous une forme diffrente de celle annonce par beaucoup dans la communaut soi-disant psychique.
Q: (L) Quest, exactement, un chakra ?
R: Un champ dnergie qui fusionne la densit un, deux, trois ou quatre avec la cinq. Vous tes tous connects avec le niveau cinq quand vous tes sur un cycle donde court. Les chakras sont la connexion avec le repre dempreinte physique.

En revenant notre hypothse sur les Archtypes, Neters, et/ou les Noms de Dieu, laissez moi proposer que la 4me densit soit un monde o les Archtypes sont incarns dans des mes de Groupe. Ces mes de groupe ont alors des extensions delles-mmes dans la ralit de troisime densit de la mme manire quune main a cinq doigts. Sauf que dans ces projections, chaque doigt est une diffrente dure de vie dune me individuelle, lesquelles dures de vie NE sont PAS limites une exprience squentielle; et nous ne pouvons pas limiter le nombre de mains ou de doigts! Dans ce sens, on pourrait dire que la 3me densit est une projection de 6me densit par la lentille de 4me densit.

Q: (D) Quand des tres de 4me densit communiquent cest tlpathique, exact ?
R: Oui.
Q: (D) Bien, puisque le temps nexiste pas, comment communiquez-vous sur les vnements ?
Si vous communiquez par tlpathie en 4me densit et le temps nexiste pas, comment communiquez-vous sur les vnements comme ce qui arrive maintenant, par opposition plus tard, et la chose suivante arrive et la chose suivante arrive ? (J) Comment est-ce squentiel ?
R: Traduisez.
Q: (D) Bien, laissez-moi expliquer ce que je veux dire. Je veux dire, nous parlons de quelque chose qui est arriv en 1907...
R: Cest comment cest fait.
Q: (T) Vous traduisez lexprience ?
R: De 4me densit 3me densit. Et vice versa.
Q: (L) Ainsi, autrement dit, cest presque comme faire des films. Ainsi, autrement dit, si vous tes un tre de 4me densit, tout arrive plus ou moins, excusez le terme arrive, tout est simultan et si vous voulez discuter ou communiquer ou avoir une focalisation sur un aspect particulier de cette dimension unifie, alors ce que vous faites est que vous extrayez en quelque sorte cela, le projetez en 3me densit comme un film...
R: Proche. Mais vous ne comprendrez pas entirement jusqu ce que vous arriviez l.

Maintenant, chacune de ces Qualits archtypales ou Noms de Dieu se manifeste en 4me densit dans des Drames Archtypaux. Cela nous ramne au concept de Mircea Eliade du Geste Archtypal - illud tempus depuis le dbut.

Chaque hros a rpt le geste archtypal, chaque guerre a rpt la lutte entre le Bien et le Mal, chaque injustice sociale nouvelle a t identifie avec la passion dun messager divin, chaque nouveau massacre a rpt la fin glorieuse des martyrs.... Tous les actes religieux sont tenus pour avoir t fonds par des dieux, civilisant des hros, ou des anctres mythiques.... Non seulement les rituels ont leurs modles mythiques, mais nimporte quel acte humain acquiert lefficacit la mesure laquelle il rpte exactement un acte excut au dbut du temps par Dieu, un hros, ou un anctre. 2

Cela exprime lide que le monde dans lequel nous vivons est une forme, ou la rflexion ou double dun autre monde cosmique qui existe sur un niveau plus haut. Ctait des Archtypes Clestes.

Q: (L) Eva et moi parlions prcdemment au tlphone de figures mythologiques reprsentant probablement des mes de groupe. Cest--dire notre niveau de 3me densit, les groupes dindividus qui sont spars par la chair, pourraient tre les extensions dmes de groupe un niveau plus haut...
R: Que Zeus reprsente-t-il ?
Q: (F) Le pre des dieux ?
R: Et limplication est ... ?
Q: (L) Zeus reprsente la 7me densit ?
R: Ou Zeus reprsente la saisie de la 7me densit ?
Q: (L) Disons-nous la saisie de faons qui ne sont pas appropries ?
R: Aucune saisie nest pas approprie.
Q: (L) Bien. Sommes-nous tous des morceaux de ... y a-t-il des groupes et des groupes et des groupes qui sont les morceaux dun plus grand tout, ou de plus grands touts et ils peuvent seulement obtenir un diplme quand ils se runissent ?
R: Plus pertinent serait ce qui fait acclrer le progrs pour la plupart de ceux impliqus dans un tel processus.
Q: (C) Faisons- nous partie dune me de groupe ou dune entit de groupe ?
R: Que pensez-vous ?
Q: (C) Oui.
R: Et...
Q: (C) Je pense que nous faisons partie dune me de groupe ... quoi que cela signifie, nous avons un but; je pense que nous avons un intrt similaire et cest de dcouvrir la vrit. Et cest aussi de nous faire progresser.
R: Et...
Q: (C) Quand un groupe avance, alors cela filtre vers le bas dautres...
R: Comment cela filtre vers le bas ?
Q: (C) Parce que je crois que tous sont connects.
R: Comment a ?
Q: (L) Jai saisi! La chose Zeus. Toute la chose Zeus, la mise au monde des enfants NdT n2, le dplacement dans toutes ces diverses voies, manifestations ou modles comme dfini par les enfants des dieux par tous les divers niveaux, pour que tout finalement revienne la 7me densit.
R: Et quest-ce que cela signifie quand a revient?
Q: (L) Union avec lUn. Et tout cela continue simplement aller ici et l.
R: Et C ___ dit...
Q: (C) Si nous sommes models daprs les mythes de Zeus, et si nous avons avanc et il y a des tas de petites quantits de fragments sur la Terre ayant beaucoup dexpriences et comme nous grandissons et nous avanons, nous arrivons la vrit et la pleine signification, nous fusionnons ensemble de nouveau avec toute la sagesse de toutes ces expriences.
R: Oui, mais ce nest pas juste la Terre.
Q: (C) Ils sont dans le mme processus.
R: Oui.
Q: (C) Ont-ils des mythes diffrents ?
R: Ils ont tout de diffrent... Mais, dans lanalyse finale, cest vraiment juste la mme chose!
Q: (C) Alors je dirais que quand chacun termine ses tudes depuis son existence finie, physique, alors il occupe le mme espace une vibration diffrente et va sur dautres leons, expriences et avances que je ne peux pas concevoir lheure actuelle.
R: Mais quest-ce qui est le moment ?
Q: (C) Le moment ? Je nai pas pens cela loin en avant encore!
R: Ou vous y avez pens , mais vous ne le percevez pas simplement comme tel ?
Q: (C) Probablement. Combien de gens sont dans ce groupe particulier o Laura et moi sommes, dans le but de ce travail ?
R: A vous de le dcouvrir.
Q: (C) Bien, jai pens que je lui aurais tir dessus! La pense est lectrique. Une personne laisse-t-elle un cho lectrique et certaines combinaisons peuvent-elles produire lharmonie qui est cumulative et exponentielle, ainsi certaines penses de groupes peuvent produire plus que dautres, ou individuellement ?
R: Proche. Maintenant, Suggestion : Combinez des frquences pour tre tmoin du dveloppement dun effet donde dirig; comprime un coup de poing puissant.
Q: (LC) Je suis vraiment curieux. Je sens, comme nous tous, que nous avons t rassembls pour une raison. Nous avons mis un temps fou pour arriver ici, chacun dentre nous, mais nous lavons fait et je me demande juste de quoi il sagit ? Pourquoi, nous tous, nous nous estimons ainsi tirs pour que nous DEVIONS juste tre ici ?
R: Vous ne vous demandez pas autant que vous cherchez la confirmation.
Q: (LC) Je ne sais pas. Je sens juste quelque chose de puissant.
R: Chacun pense ici sur plus dun niveau. Cela met dj chacun dans une catgorie diffrente du statu quo. Vous tous avez tout fait bien dvelopp des sens, une tche plus difficile est dapprendre avoir confiance dans les messages. Souvenez-vous, vous tous avez reu une programmation ngative au troisime niveau de densit, qui est conue pour faire drailler votre conscience psychique plus haute. Vous savez ce jour que cest une fausse programmation, mais nous nous rendons compte que les centres subconscients sont plus difficiles pour vous surmonter. La patience paiera pour vous un grand moment!!!
Q: (P) Cest mon sentiment sur tout cela : nous rassemblant, lnergie cre par chacun dentre nous tant en prsence des autres est une cl; elle ouvre quelque chose o nous avons consenti venir ensemble actuellement, quoique cela ne puisse pas tre apparent maintenant, cela va ltre. Cest la manire dont jai pens de toute cette chose. (LC) Bien, une autre question et cest une du genre goste laquelle je pense...
R: Attendez une minute, souvenez-vous, votre plan dexistence est SDS par sa nature mme et cest bien, parce que vous tes tous o vous tes pour une raison... Maintenant L __, allez-y et soyez aussi goste que vous voulez, chre. [Rire]
Q: (LC) Bien, si cest le cas! Je veux demander propos de relations de vie passes entre nous. Je suis sre quil y en a. Y a-t-il des connexions de vie passes spcifiques entre des femmes dans cette pice ?
R: Avant que nous ny rpondions, nous voulons entendre de vous ce que vous percevez quune circonstance de vie passe puisse tre. Comment percevez-vous que le processus de rincarnation soit ?
Q: (LC) Je le perois comme vous revenez avec les gens avec lesquels vous choisissez de revenir et que vous choisissez les gens avec lesquels vous tes connect karmiquement. (I) je le vois un peu diffremment de cela...
R: Ah! Nous avons un dsaccord!
Q: (I) Je pense que quand nous mourons et allons en 5me densit, que nous faisons des pactes avec les gens dans chaque incarnation, ainsi quand vous revenez, cela revient accomplir ce pacte. (LC) Oui, cest la voie o va ma ligne de pense. Mais, quand ils ont pos cette question, je pensais que vous avez les gens avec lesquels vous revenez cause de lintimit. Quelquun peut tre votre mre dans une vie, et il y a un lien damour et ensuite il y a dautres gens avec lesquels vous revenez parce que vous devez rsoudre quelque chose pour lcher cette personne plutt que de vous rapprocher.
R: Cest partiellement correct. Mais, il y a plus cela que cela. Par exemple, on peut sincarner sur les divers plans dexistence, pas juste celui que vous percevez actuellement. Et, on peut en ralit se rincarner sur plus quun plan concurremment, si on est assez avanc pour le faire.
Q: (L) Suggrez-vous que nous faisons tous partie de la mme unit dme ici ?
R: Oui, nous le suggrons! Dans une certaine mesure, mais vous ne pouvez pas encore comprendre ce quexactement une unit dme est dans ce sens. Et bien sr, il y a plus quun sens pour cela aussi. Le truc que les formes de vie SDS de 3me densit apprendront, avant la transition la 4me densit, ou la jointure exacte, est de penser en termes absolument illimits. Ltape premire et la plus solide dans ce processus ne doit pas anticiper du tout. Cest le plus difficile pour vous. Nous le comprenons, mais cest aussi pourquoi nous continuons ritrer ce point. Par exemple, imaginez si une de vos vies passes est aussi une vie future ?
Q: (P) Maintenant, je veux juste dire que je pense que nous avons, nous tous ici, voyag vers le pass pour changer la voie que les choses sont maintenant. Nous nous sommes insrs dans cette priode pour nous rveiller et voir ce qui arrive vraiment . Cest une pense de 3me densit, je sais, mais cest la seule manire dont je peux le dcrire. Nous avons regard en arrire la manire dont les choses sont arrives, la manire dont le monde est maintenant et nous sommes revenus pour changer des choses. Nous sommes venus de lavenir, nous rveiller maintenant, parce que nous ne nous sommes pas rveills auparavant. Parce que le monde va dans cette direction et QUELQUE CHOSE devait tre fait. Cest ce que je vois. Pas juste a, il arrive que les choses empchent de nous rveiller, point! Nous avons tous t bombards avec des trucs durant toutes nos vies.
R: Cest tonnamment prs de la vrit. Maintenant juste un moment ... rflchissez sil vous plat.
Q: (L) P ___ disait que nous sommes revenus de lavenir et que nous nous sommes insrs dans cette ligne de temps...
R: Oui. Cest prs dtre totalement correct!
Q: (L) En termes de rincarnation, dont nous parlions il y a quelques minutes avant a, nous sommes probablement les incarnations de nous-mmes incarns des niveaux diffrents. Cela se trouve juste tre un des niveaux de ralit que nous occupons, mais il y a dautre egos dautres niveaux de pense et faisant des choses dautres niveaux et ces autres niveaux sont perus par nous comme lavenir...
R: Peut-tre pour certains dentre vous, mais ne prenons pas de lavance.
Q: (P) Les Cs disent quils sont NOUS dans lavenir. Ainsi, nous, tant EUX dans lavenir, dont certains sont nous dans lavenir, sont revenus comme nous, faire que nous faisons, pour dfaire ce qui arrive sur Terre...
R: Proche, mais plus complexe que cela. Ce serait difficile pour vous de comprendre compltement ce moment, mais disons juste que vous tes proches. Vous devriez rflchir sur tout ce qui est dans la rflexion!
Q: (L) Quelle est la raison de lutilisation du terme rflexion ?
R: Alice au travers du miroir.
Q: (L) Quand elle est pass au travers du miroir, elle tait dans une ralit alternative. (I) Sommes-nous dans une ralit alternative ?
R: Ouais. Mais alors de nouveau, toutes les ralits ne sont-elles pas alternatives ?
Q: (P) Je pense que nous crons une possibilit qui naurait pas exist si nous Ntions PAS venus ensemble ici.
R: Oui, mais cest gnralement vrai dans la plupart des circonstances semblables. La question est le degr auquel il y a signification.

Nous rencontrons dans ces mythes lide que lhomme rpte seulement les actes des dieux; son calendrier commmore, dans la priode dune anne ou dautres cycles plus longs, toutes les phases cosmogoniques qui ont eu lieu au dbut ou qui ont lieu plusieurs reprises un autre niveau de ralit.

Les mythes sont seulement une formulation de beaucoup postrieure dun contenu archaque qui prsuppose une ralit absolue, ou les niveaux de ralit qui sont extrahumains. Si nous commenons penser que notre ralit nest quune sorte de slide-show projet dun royaume hyperdimensionnel, nous devons commencer penser aux drames archtypaux eux-mmes. Si nous venons lide que nous sommes les extensions de nos plus hauts egos, accomplissant les buts des grands Drames Cosmiques, nous nous heurtons contre deux ou trois concepts importants.

Le premier de ces concepts est le Libre arbitre.

En retournant ce que le Cheik Ibn Al-Arabi avait en dire :

Vous devriez savoir que lappel divin inclut le croyant et lincroyant, lobissant et le dsobissant... Cet appel provient seulement des noms divins.
Un nom divin appelle quelquun qui est dirig par la proprit dun deuxime nom divin quand il sait que le terme de la proprit du deuxime nom dans la personne est chu.
Puis ce nom qui lappelle reprend les choses en main. Ainsi il continue dans ce monde et le suivant.
En consquence tout autre que Dieu est appel par un nom divin pour venir un tat engendr auquel ce nom cherche lattacher.
Si lobjet de lappel rpond, il est nomm obissant et devient bienheureux. Sil ne rpond pas, il est nomm dsobissant et devient misrable. 3

Cela nous donne un indice quant la vraie mesure de notre soi-disant Libre arbitre. Essentiellement, il se monte au fait que nous pouvons identifier QUEL drame archtypal nous vivons et le reconnaissons, en sommes tmoin dans notre esprit et acclrons ou en prolongeons la conclusion. Nous acclrons par notre obissance lappel ou nous le prolongeons par notre rejet et dsobissance. Dans le premier cas, le rsultat peut tre heureux si nous sommes prudents de finir le drame dans larchtype, mme si cest seulement symboliquement (ce qui est souvent le choix le plus sage dans le cas dtre attrap dans un drame de grand potentiel ngatif); et dans le deuxime cas, nous pouvons refuser de reconnatre le drame, continuer lutter contre cela comme un insecte frappant une fentre maintes reprises et tre misrables en consquence.

Bien sr, le problme quont beaucoup de personnes est dans la comprhension de ce quils NONT PAS se rappeler leurs vies passes pour apprendre. Lme a une mmoire par elle-mme.

Q: (L) Bien, laissez-moi poser cette question. En parlant sur le temps, je voudrais demander, par rapport au temps, quest la mmoire ? Un peu de comprhension du temps sy rfre comme maintenant, le maintenant toujours-prsent. Bien, beaucoup de gens se rappelle beaucoup dautres maintenants, quelques personnes ne se rappellent pas nimporte quel maintenant du tout et il que semble la mmoire soit presque comme une fonction inverse danticipation. Lanticipation tant presque comme une mmoire de lavenir et la mmoire ressemblant une anticipation inverse dans le pass. Ainsi, ce que je voudrais savoir est si le temps est simplement un maintenant, quest la mmoire ?
R: Enregistrement conscient et subconscient de perceptions.
Q: (L) Bien. Si la mmoire est un enregistrement subconscient ou conscient de perceptions, quand on accumule une quantit suffisante de mmoire, devient-on alors intemporel ?
R: On est toujours intemporel. (1)
Q: (L) Bien, mais prend-on conscience alors de sa perte du sens du temps ?
R: En 4me densit.
Q: (L) Bien. Un lectron a-t-il une mmoire ?
R: Llectron est une unit emprunte de 7me densit.
Q: (L) Bien, dans limage du crop circle que vous avez dsign comme tant Structure Atomique , il y avait des cercles concentriques et ensuite ces trois choses sur les coins extrieurs du triangle, une tant un zigzag, une tant lisse et ronde et une autre une sorte de roue, elle avait comme de petites divisions. Le zig-zag serait-il llectron ?
R: Pas un concept correct, la structure atomique unifie des atomes lmentaires.
Q: (L) Quest-ce quun atome lmentaire, par opposition un atome ordinaire ?
R: lmentaire dfinit un corps singulier de structure. Dedans, comme dans : lment de. Llectron est un lment de la structure atomique.
Q: (L) Y a-t-il quelque chose dun atome qui conserve la mmoire ?
R: La mmoire est subjective, latome ne lest pas.
Q: (L) Bien, certains atomes semblent tre quelque peu subjectifs.
R: Non, cest votre interprtation.
Q: Si la mmoire est enregistrement conscient et subconscient de perception, comme vous avez expos et arrive l une fusion de ralit, comme vous avez aussi dcrit prcdemment, une sorte de manipulation du temps, cela change-t-il automatiquement les perceptions individuelles ?
R: Les perceptions sautent en place selon des marqueurs dans le continuum ternellement prsent.
Q: Que sont ces marqueurs ?
R: Pauses empiriques dans le monde de perception de la dure.
Q: Les marqueurs sont des pauses empiriques. Ainsi, on exprimente des pauses et elles deviennent des marqueurs ... les perceptions sautent en place ... est-ce dire que, quand il y a une perception dune pause, quune certaine partie du psychisme cherche rapprocher cette pause en sautant dans une sorte de
R: La dfinition des rponses prcdentes deviendra claire pour vous seulement aprs un peu de rflexion, ma chre!
Q: Bien, vous avez dit que la mmoire est subjective et quun atome ne lest pas. Si la mmoire est subjective, ce que vous avez juste dcrit signifie que chaque personne a une perspective lgrement diffrente, mme sils sont impliqus avec le mme incident ou la mme squence de temps.
R: Bien sr! Cest la trsorerie de lapprentissage.
Q: Qui est le trsorier ?
R: Ltudiant.
Q: Mais tout de mme, ce que vous avez dit implique toujours quun atome a une existence objective. Est ce correct ?
A : Oui.
Q: Dites-nous sil vous plat ce qui constitue lobjectivit ?
R: Leffort de la part de lobservateur de laisser le prjug la porte.
Q: Comment leffort de la part de lobservateur de laisser le prjug la porte touche lexistence objective dun atome ?
R: Un atome, comme avec absolument tout le reste, ne peut pas exister sans un observateur.
Q: Ainsi, dans le cas de lobjectivit dun atome, si les observateurs humains ne sont pas objectifs, o est lobservateur qui rend latome objectif, ou latome nexiste pas sil ny a aucun observateur ?
R: Oui au dernier commentaire.
Q: Ainsi il doit y avoir un observateur. Lobservateur doit-il tre humain ?
R: Lobservateur doit tre une conscience.
Q: Si vous dites quun atome a une existence objective, mais quil existe seulement sil est peru par une conscience, donc un atome na pas dexistence objective, correct ?
R: Non.
Q: Bien, quelle est la distinction ? Vous dites que lobjectivit est la TENTATIVE de la part de lobservateur de laisser le prjug la porte.
R: Sans conscience, il ny a ni objectif, ni subjectif!!
Q: Ainsi le cur de la question est la tentative de laisser le prjug la porte de la mme manire quon nanticiperait pas dans le but de crer ?
R: Oui.
Q: Bien, cest un TRS astucieux... (A) Est-ce que la conscience est objective?
R: La conscience est objective, jusqu ce quelle ait la capacit de choisir dtre autrement.
Q: Quel est le stimulus pour le changement, pour donner la capacit de choisir ?
R: Lintroduction du prjug.
Q: Dans un sens cosmique, conscience cosmique, dans le sens de la Conscience unifie de LUn, quel est le stimulus pour la capacit de choisir ?
R: Quand le voyage a atteint lunion avec LUn, toutes ces leons ont t acheves.
Q : Mais, cela ne rpond pas la question.
R: Si, cela y rpond!

Et cest o entre ltude de la nature. Dans nos citations sur la Nature comme une source de connaissance, il y avait un passage des Psaumes :

Le ciel dclare la gloire de Dieu et le firmament montre et proclame Son ouvrage.
Jour aprs jour la parole se dverse et nuit aprs nuit la connaissance apparat.
Il ny a aucun discours ni mot parl; on nentend pas leur voix cependant leur voix sort par toute la Terre, leurs nonciations jusqu la fin du monde. 4

Les Alchimistes nous disent :

Pour respecter le principe dhermtisme adopt par la Tradition, nous devons comprendre que lon donne des enseignements sotriques sous forme sibylline.
St. Isaac le Syrien fait remarquer que : Les Ecritures Saintes disent beaucoup de choses en utilisant des mots dans un sens diffrent de leur signification originale. Parfois des attributs physiques sont appliqus lme, et inversement, des attributs de lme sont appliqus au corps. Les Ecritures Saintes ne font pas de distinction ici. Cependant, les hommes clairs comprennent.

Cest le point auquel nous commenons comprendre notre ralit. Les mythes Clestes sont les reprsentations archaques des Archtypes. Dans ltude de ces histoires et de leurs personnages nous pouvons avoir laccs la connaissance trs profonde de nimporte quelle situation humaine ou drame dans lequel nous pouvons nous trouver. Nous pouvons aussi identifier quel personnage, ou partie, nous sommes activs pour jouer. Une fois que nous avons identifi le drame du moment (qui peut se prolonger sur des annes ou mme sur une dure de vie entire, ou tre simplement un mini-drame de quelques minutes, heures ou jours, nous pouvons entirement activer notre participation AVEC UN CERTAIN DEGR DE CONTRLE.

En reconnaissant le jeu, en reconnaissant notre partie, nous avons form un lien entre nous et le directeur, le producteur et lauteur de la production en densit plus haute! Nous sommes psychiquement lis avec eux dune faon relle et symbiotique. Et, en tant lis, nous pouvons avoir accs un Libre arbitre qui nest pas dhabitude accessible.

Joseph Chilton Pearce tait conscient quil y avait quelque chose de plus profond et de plus impliqu dans notre ralit que beaucoup ne le supposent et il la appel Oeuf Cosmique. Bien, il peut avoir t plus juste sur cela quil na jamais souponn. Si les Centres de Pense sont des Oeufs Cosmiques dposs de la 6me densit dans la 4me densit via la 5me densit et couvs en 3me densit, nous avons donc seulement une question traiter CETTE densit, et cest QUEL OEUF EST LE NTRE ?

Plus que cela, si nous naimons pas luf prsent, pouvons-nous le fissurer, et sortir ?

Bien, ici nous nous heurtons au problme omniprsent du Catch 22. (NdT: cercle vicieux)

Q: (L) Quand nous parlons de rideaux dimensionnels nous parlons de divisions au mme niveau de densit, est-ce correct?
R: Peut-tre.
Q: (L) Les rideaux dimensionnels peuvent-ils tre entre des dimensions au mme niveau de densit ?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que les rideaux dimensionnels sont aussi quelque chose qui arrive entre les niveaux de densit ?
R: Oui.
Q: (L) Ainsi, un rideau dimensionnel est un point auquel une sorte de changement a lieu ... quest-ce qui cause ce changement ?
R: Nature.
Q: (L) Quest-ce qui dfinit ce changement ?
R: Exprience.
Q: (L) Est-ce dune quelconque faon reli la physique atomique ou quantique ou le mouvement des atomes ?
R: Oui.
Q: (L) Bien. Un atome est en 3me densit. Quest-ce qui le distingue dun atome en 4me densit ?
R: Ralit.
Q: (L) Quest-ce qui distingue un monde dun autre ?
R: Suppositions.
Q: (L) Bien, ce que vous supposez ou attendez est ce que vous percevez de cet atome selon la ralit dans laquelle vous tes, est-ce correct?
R: Proche.
Q: (L) Quest-ce qui dtermine vos suppositions ?
R: Lexprience. Chaque chose qui existe est simplement une leon.
Q: (L) Bien, ainsi une fois que nous avons appris certaines leons, comme dans lexprience de certaines choses, alors nos suppositions changent?
R: Oui.
Q: (L) Bien, est-ce que cette onde qui vient dans notre direction va nous donner une exprience qui va changer nos suppositions ?
R: Catch 22 : Une moiti est que vous devez changer vos suppositions pour prouver londe dune faon positive. Tout est simplement une leon et rien, nous rptons rien, de plus.

Comment obtenons-nous les expriences qui changeront nos suppositions ?

Bien, regardons notre Arbre de Vie de nouveau. Nous remarquons que dans les deux versions, le miroir Cosmique et le miroir Humain, les diffrents niveaux des diffrentes densits recyclent par la 5me densit sur laxe Central. Il existe vraiment une sorte de conduit entre les Centres, mais ces conduits nont pas de point dchange sur laxe Central qui faciliterait un changement de Centres de Pense ou de suppositions. De cela nous pouvons conjecturer quil est quelque peu difficile de changer la polarit sans une sorte daide. Cest pourquoi la voie du Moine, du Yogi et du Fakir est si difficile. Ils essayent de construire un pont au-dessus du trou sans un aide sur laxe Central.

Nous remarquons que, sur lArbre Cosmique, la position de Connaissance est un aide pour le cyclage des nergies de 6me densit pour se dplacer dans lUnion avec lUn qui est, en effet, un tre et Non-tre instantan (ou intemporel) qui initie alors un nouveau cycle de conscience qui se rgnre comme matire et conscience denses qui apparaissent bilatralement dans les Beaux Noms et les Noms Courroucs de Dieu pour initier le drame encore une fois.

Quand nous regardons lArbre de Vie Humain, qui est limage miroir, nous voyons que la position de la Connaissance est maintenant tenue par le corps gntique, qui est SUR laxe Central. Nous nous rendons alors compte que cest notre aide.

Le corps gntique est le centre de contrle pour le corps physique puisquil transforme les nergies de laxe Central, ainsi nimporte quel Centre de Pense qui est dominant contrlera lexprience physique. Non seulement cela, mais nous pouvons voir une autre possibilit - savoir, cette connaissance et cette gntique sont DIRECTEMENT INTERACTIVES. Au niveau de la 3me densit, les GNES sont les LOGOS!

Au dbut tait le Verbe et le Verbe tait avec Dieu et le Verbe tait Dieu Lui-mme. Il tait prsent lorigine avec Dieu. Toutes les choses ont t faites et sont entres en existence par Lui; et rien de ce qui a t fait na t fait sans lui.

Cela ressemble aux Chromosomes Cosmiques! Cest par notre gntique que nous avons le potentiel dalignement sur laxe vertical Central et de changement de Centres de Pense. Et, de mme que la Nature de 2me densit est une rflexion de la Connaissance de 6me densit dans lArbre Cosmique, de mme notre code gntique est la rflexion de 2me densit de tout ce qui existe comme potentiel en NOUS en tant quhumains.

On pourrait mme dire que TOUTE la nature existe en NOUS.

... En tant qutres de troisime densit bio-ingnirs, vous menez la parade du buffet de ce qui vous entoure dans le royaume physique.... Chaque individu possde toute la cration dans son esprit.... Chaque me est tout puissante et peut crer ou dtruire toute lexistence si elle sait comment.... Vous pouvez crer des univers alternatifs si vous souhaitez et y demeurer. Vous tes tous un duplicata de lunivers dans lequel vous demeurez. Votre esprit reprsente tout ce qui existe. Il est amusant de voir tout quoi vous pouvez avoir accs.... Les dfis sont amusants. O pensez-vous que la limite de votre esprit est ?... Sil ny a aucune limite, donc quest la diffrence entre votre propre esprit et tout le reste ?... Et quand deux choses nont absolument aucune limite, elles sont prcisment la mme chose. [Cassiopens]

Est-ce AINSI ?!

Vous voyez, nos gnes sont plus ou moins les copies codes de tous les drames possibles dont nous pouvons tre des participants. Beaucoup de cette information ressemble aux livres ferms, stocks dans une pice qui nest jamais ouverte. Nous avons le potentiel, via la connaissance et lexercice de certaines fonctions, douvrir ces livres et se relier avec lAxe Central et faire ainsi un changement dans lessence ou le Nom par lequel nous sommes domins. Et, en faisant cela, nous avons la possibilit de participer dans un drame diffrent ou un mythe ou un film de 4me densit tant projet en 3me densit.

Q: (SV) Je veux poser une question : sil ny a aucun temps, il ny a aucun pass et aucun avenir; il ny a aucune vie passe et aucune vie future, il ny a aucune chose telle que la rincarnation, alors comment vous pouvez tre nous...
R: Oui, il y a rincarnation. Vous avancez trop vite l. Nous navons jamais dit quil ny a aucune rincarnation.
Q: (SV) Mais, sil ny a aucun temps ? (L) Tout arrive simultanment. Nous avons toutes ces vies immdiatement. (SV) Y a-t-il une manire par laquelle nous pouvons nous connecter avec tous nos autres egos ?
R: Visualisez cela de cette manire : nous aurons accs certaines de vos banques de mmoire et vous donnerons une autre rfrence... Vous savez quoi ressemble un projecteur de diapositives? Pour vous donner un peu de sensation de ce que cette nature tendue de ralit est vraiment, visualisez vous observant une grande prsentation de diapositive avec une grande roue de diapositives sur le projecteur. tout point donn le long du chemin vous observez une diapositive particulire. Mais, tout le reste des diapositives est prsent sur la roue, nest-ce pas ? Et, bien sr, cela correspond avec la ralit perpendiculaire, qui correspond avec les cercles dans des cercles et des cycles dans des cycles, qui vont bien dans le Grand Cycle, qui correspond aussi avec ce que nous vous avons dit auparavant : Tout nest que leons. Cest tout ce quil y a et nous demandons que vous y preniez plaisir quand vous observez la prsentation de diapositives... Et, si vous regardez derrire vous au centre du projecteur, vous voyez lorigine et lessence de toute la cration elle-mme, qui, est le niveau sept o vous tes dans lunion avec lUn.
***
Q: (V) Est-ce que je sens ce dsespoir en raison de problmes de vie passes ou en raison de cette vie ?
R: Les deux. Comme une autre diapositive dans le carrousel du projecteur de diapositives.
Q: (V) Quoi ? (L) Dans le carrousel de beaucoup de problmes de vies ?
R: Proche.
Q: (V) Une de mes choses dsespres les plus grandes tout de suite est mon dgot de lhumanit et ce quils font et comment cest dsagrable... mais cest probablement juste une autre diapositive dans le carrousel. Je ne pense pas que je peux entendre plus...
R: Si, vous pouvez, et il serait sage si vous avez fait. Vous voyez, V ___, il ny a rien vous empchant, ou un autre cet gard, de tomber dans la fente correcte de leur profil dapprentissage du contentement quilibr, mais avanant simplement ce carrousel jusqu ce que la fente correcte saligne, puis tombant juste, ou glissant en place!
Q: (L) Vous utilisez cette allgorie; en quoi consisterait avancer le carrousel ?
R: Dcouvrez ... parce que ltude est amusante!
Q: (L) Y a-t-il un rapport physiologique ce carrousel, ou est-ce que cest juste strictement psychique, psychologique, ou reli ltude ?
R: Cachez et recherchez, localisez et rcuprez.

Ici nous avons un des indices principaux sur la manire dont il nous aidera tudier la Nature. Si notre gntique est linterface physique entre nous et laxe vertical, si elle est la manifestation physique des Centres de Pense par lesquels notre existence est expulse, alors nous pourrions vouloir beaucoup y examiner la nature et les cratures pour tre capables de dterminer exactement quels potentiels nous pouvons mettre, quels potentiels nous POUVONS activer qui ne peuvent pas tre activs et comment supprimer ces potentiels qui appartiennent aux Centres de Pense que nous NE choisissons PAS dtre les arbitres de notre destin.

En fortifiant les Organes que lme utilise pour communiquer avec les objets extrieurs, lme doit acqurir des pouvoirs plus grands non seulement pour la conception, mais aussi pour la conservation et donc si nous voulons obtenir toujours plus de connaissance, les organes et les sources secrets de la vie physique doivent tre merveilleusement renforcs et fortifis.
Lme doit acqurir de nouveaux pouvoirs pour concevoir et conserver...

Nous pouvons tudier la nature et dcouvrir quels Archtypes sont manifests dans nos vies et, si nous naimons pas le script, nous pouvons dcouvrir les voies et moyens de changer la slection, pour ainsi dire. Cela signifie que nous pouvons crer notre propre ralit dans le sens changer de canaux en termes desquels le centre de pense est en contrle de nos vies. Cela signifie aussi que nous pouvons avoir un choix quant quel Visage de Dieu nous contemplons!

Le semblable attire le semblable.
Quand un candidat a dvelopp la vertu et lintgrit acceptable pour les adeptes, ils lui apparatront et rvleront ces parties des processus secrets que lon ne peut pas dcouvrir sans une telle aide.
Ceux qui ne peuvent pas progresser un certain point avec leur propre intelligence ne sont pas qualifis pour tre confis avec les secrets qui peuvent soumettre leur volont les forces lmentaires de la nature.

Dans ltude de la Nature, on nous a donn un outil, un moyen dvaluation qui, sil est utilis correctement, peut nous mener faire les dcisions heureuses qui activent notre ADN de faons qui alignent les Trois Mondes de nos centres dme avec les Quatre Mondes de nos Corps dexistence.

Rappelez-vous le code 3/5 auquel les Cassiopens ont fait allusion ? Regardons-le de nouveau :

R: Regardez : 353535. Cest un code.
Q: (L) quoi ce code est-il reli ?
R: Pouvoir infini.
Q: (L) Comment un pouvoir infini est-il acquis en connaissant ce code ? Si vous ne connaissez pas les correspondances, comment pouvez-vous utiliser un code numrique ?
R: Le Seigneur du Serpent promet ses disciples un pouvoir infini quils doivent chercher gagner la connaissance infinie, pour laquelle ils engagent allgeance infiniment pour laquelle ils possdent pour toute lternit, tant quils trouvent la sagesse infinie, pour laquelle ils cherchent pour tout linfini.
Q: (L) Et cest la signification du nombre 33 ? Bien, cest un cercle vicieux ... un cercle dont vous ne pouvez pas sortir!
R: Et l-dedans vous avez la tromperie! Souvenez-vous, ceux qui cherchent servir le moi avec le pouvoir suprme, sont condamns seulement servir dautres qui cherchent servir le moi et peuvent seulement voir ce quils veulent voir.

Bien, cette session particulire ma presque rendue folle en essayant de la comprendre. Nous sommes revenus au sujet de nouveau et ctait mme plus trange :

Q: (L) Bien, laissez-moi sauter cet autre sujet du nombre 33 et du nombre 11. Y a-t-il quoi que ce soit au-del de ce qui a t donn le 11-11-95, que vous pourriez ajouter actuellement, sur nimporte laquelle des mathmatiques ou lutilisation de ces nombres ?
R: Les nombres premiers sont les demeures des mystiques.
Q: (L) Que voulez-vous dire, les nombres premiers sont les demeures des mystiques?
R: vident, si vous utilisez les outils quon vous a donns.
Q: (L) Comment un nombre peut-il tre une demeure ?
R: Figure de rhtorique. [La planchette forme une spirale plusieurs fois, vigoureusement] Et combien il est intressant que nous ayons une nouvelle socit de tlphone celulaire appele : Primeco.
Q: (L) Et comment une socit de tlphone cellulaire appele Primeco est relie aux nombres premiers tant les demeures des mystiques ?
R: Pas nous de rpondre.

Nous nous sommes arrts ce point et avons fait un peu dexercice en association de mots. Certains des mots que nous avons invents taient : cryptage, cellules de moines, prisons, nombre premier divisible par un ou lui-mme.

Q: (L) Est-ce que le cryptage est la cl ?
R: Oh, il y a tellement ici. Un exemple est : Yeux de Serpent nest pas aussi bon que 7,11, hein ?
Q: (T) Ils sont tous des nombres premiers, aussi; sept et onze. (L) Quels genres de documents ou dcritures ... ou ce qui serait applicable...
R: Non, Laura vous essayez de concentrer, ou limiter le concept, ma chre. Pensez-y, quelle est la lgende judo-chrtienne pour la cration dune femme ?
Q: (L) Que la femme fut prise de la cte dAdam. Cette Eve fut cre de la cte dAdam.
R: Jamais entendu parler dune prime rib ? (NdT: grosse cte)
Q: [Soupirs] (T) Je dteste tre dans le jardin denfants et ne pas savoir ce quest le sujet. OK, prime rib. Nous avons une prime rib, donc
R: Quarrive t-il dans une Primaire?
Q: (L) Une lection. Vous diminuez les candidats. Quarrive t-il dans une primaire?
R: Qui est retenu pour continuer?

Q: (L) OK, continuez

R: Prime Directive? (NdT: Directive Principale)

Q: (L) OK
R: Prime time?
Q: (L) Le premier, le meilleur et
R: Pas le point
Q: (L) Je sais que ce nest pas le point! Est-ce que ce nous disons ici, est-ce que nous pouvons utiliser ces nombres premiers pour en tirer quelque chose hors de quelque chose dautre?
R: Nous vous avons parl des mystiques.
Q: (T) Ils utilisent les nombres premiers pour (L) Oh, OK, je comprends. Donc, les mystiques, les secrets mystiques habitent dans les nombres premiers sils sont utiliss comme un code.
R: Nommez les principales (primary) organisations mystiques pour la cl au systme des indices.
Nous avons nomm : Catholicisme, Christianisme, Judasme, Cabalisme, Soufisme, le Coran, Mysticisme, Jsuites, Maons, Chevaliers Templiers, Rosicruciens...
Q: (L) Daccord. Avec notre petite liste que nous faisons, sommes-nous sur quelque chose, ou sommes-nous compltement ct?
R: Oui, maintenant examinez ces photos de crop circles des combinaisons de nombres premiers l?
Q: (L) Voulez-vous dire en termes de dimensions, ou voulez-vous dire en composition?
R: Composition et dimensions tout ce que vous pouvez trouver.

Nous avons arrt de nouveau et avons discut de la gomtrie Sacre et le fait que toutes les sectes ont inscrit lutilisation des nombres premiers. Nous avons aussi not que dans la Gense, Ch. 2, vers 22, il dit la cte prise de lhomme et fit la femme. Nous avons aussi not que 2 est le seul nombre premier pair et quil a t mentionn comme yeux de serpent. Dans la Gense Ch. 3, v5 (le code 3/5 en mmoire) il dit vos yeux seront ouverts et vous serez comme les dieux. se rfrant la tentation du serpent dans lEden - un serpent qui peut trs bien reprsenter lADN enroul en hlice.

Q: (L) Pensons-nous dans nimporte laquelle des lignes quelque chose que nous devons suivre, ou drivons-nous ?
R: Toutes sont des lignes que vous devez suivre.

Maintenant, pour nous emmenez au niveau suivant, pour runir toutes ces choses dans un ordre logique, je me trouve devant le besoin de raconter une autre histoire. Cette histoire est sur ces indices que lon a donns dans lextrait cit ci-dessus et comment lUnivers a interagi avec moi en rponse ma recherche et mon travail. Jespre que vous nobjecterez pas cette petite excursion de ct parce que, aprs tout, ce nest que juste. Puisque vous tes rests avec moi travers le dchirement de nombreux voiles dillusion, il nest que juste que vous deviez participer lassemblage du puzzle. Et qui sait combien de vous verront mme plus de connexions et de pices que je peux avoir manques!



1 Les Evangiles Gnostiques

NdT n1 Expression voulant dire que Laura abandonne des anciennes ides sans vraiment rflchir.

NdT n2 : Correspondance prive avec lauteur : Mon ide lpoque tait que la mise au monde des enfants se rfrait aux humains qui taient des parties dun complexe dme unifie qui avait t scind en tres humains individuels, mais ceux qui vont bien ensemble peuvent trouver leur histoire darchtype et apprendre quel aspect de la dynamique est le leur.

[1] Futuhat, II 592.32

 

 


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .