Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Le Mossad et les Socits de Dmnagement :
Les cerveaux du Terrorisme Mondial ?

Traduction franaise: Henri R.


Le 2 juin 2003 : L'autre jour je parcourais les actualits et j'ai rencontr par hasard un article plutt ordinaire qui m'a vraiment fait rflchir. Il disait simplement:

Le chef de la police de Cloudcroft arrte des Israliens avec une cargaison suspecte

Michel Shinabery
Journaliste titulaire, Alamogordo "Daily News"

CLOUDCROFT, NM - Qu'ils allaient toute vitesse travers la zone scolaire a d'abord retenu son attention.

Qu'ils aient des permis de conduire israliens et des passeports prims l'ont rendu souponneux.
Le Chef de la Police de Cloudcroft Gene Green arrta le fourgon de 2 tonnes jeudi, pour excs de vitesse. Initialement, Green pensa que le fourgon tait commercial cause des inscriptions extrieures. Mais quand il constata qu'il tait hors de Chicago, il demanda les documents tels que les journaux de bord et les manifestes.
"Ils dirent que c'tait un camion U-Haul et m'ont remis un contrat de location (pour) la livraison au centre-ville seulement dans l'Illinois, (qui) avait expir deux jours auparavant," Green dit. Il appela un soutien et le Shrif adjoint d'Otero County, Billy Anders, qui patrouille dans les Montagnes Sacramento, arriva, avec le capitaine Norbert Sanchez et Det. Eddie Medrano.
"Nous les avons sortis et avons commenc creuser un peu plus profondment," Green dit, "on obtint la permission de fouiller le camion. Ils prtendaient qu'ils transportaient des meubles d'Austin Chicago." Quand les officiers informrent les hommes qu'ils n'taient pas exactement en route d'une ville une autre, Green dit que les deux hommes revendiquaient qu'ils taient attachs Deming. "Mais ils ne pouvaient pas nous donner une adresse dans Deming laquelle ils allaient," a-t-il dit. "Une fois que nous sommes entrs dans le camion, ils avaient quelques meubles de rebut que je n'aurais pas donns Goodwill."
A l'intrieur du vhicule il y avait aussi, Green dit, "50 botes" qu'ils ont revendiqu tre une livraison "prive", mais les hommes ont insist qu'ils n'avaient aucune "ide de ce qui tait dedans."
ce moment, les officiers firent appel aux chiens renifleurs de drogue et de bombe. Les hommes ont t livrs l'Immigration et au Service de Naturalisation et U-Haul rcupra le camion.
Le contenu des botes reste inconnu, enqute en cours.

Bien, est-ce que cela ne surpasse pas tout ? Une autre "socit de dmnagement" avec des chauffeurs israliens avec de mauvais papiers et personne n'a mme remarqu...

Bien, j'ai remarqu.

Non seulement j'ai remarqu, je me suis rappele une histoire trange d'un vnement semblable :

Le 7 mai 2002, les autorits de la police locale arrtrent un camion de location Budget dans Oak Harbour, tat de Washington , prs de l'Arodrome Naval de l'le Whitney. Le chauffeur et son passager taient des ressortissants israliens, dont un tait entr dans le pays illgalement. L'autre avait un visa prim. Les tests excuts sur le vhicule ont rvl qu'il y avait les traces de TNT et de plastic RDX (NdT: hexogne) sur le changement de vitesse et sur le volant. Mais on a annonc qu'aucun explosif rel n'a t trouv dans le camion. [Fox News, 13/05/02]

Un rapport dans le Seattle Post-Intelligencer le jour suivant a annonc que le FBI excuta des tests complmentaires sur le camion qui s'avrrent ngatifs. Une source a spcul que peut-tre les tests originaux avaient en ralit dtect juste le rsidu de cigarette et pas des explosifs. [Seattle Post-Intelligencer, 14/05/02, Jerusalem Post, 14/05/02].

Les critiques ont soutenu que cela n'aurait pas de sens pour des autorits amricaines d'utiliser une mthode de test qui pourrait tre biaise par le rsidu de cigarette. Le site Web whatreallyhappened.com remarqua :

La revendication spcifique est faite que le rsidu d'un briquet a embrouill les tests sur le TNT et le RDX. Cela n'explique pas pourquoi le chien renifleur de bombe entran, qui connat srement la diffrence entre des explosifs et des cigarettes [autrement il dtecterait positif chaque fumeur, chaque cendrier et chaque picerie qu'il rencontre] a donn les premires indications d'explosifs dans le camion qui a men aux tests en premier lieu. De mme, les tests chimiques taient incapables de distinguer entre le tabac et le TNT/RDX, qui sont chimiquement tout fait diffrents des produits de combustion du tabac, ils donneraient des rsultats positifs faux pour chaque vhicule test dans lequel des fumeurs aient jamais t. tant donn la probabilit de trouver des rsidus de tabac dans n'importe quelle voiture, de tels tests devraient tre conus pour dire la diffrence. Le mme est vrai pour d'autres produits de briquets non-lectriques, dont la vaste majorit est au butane.

Le mme site Web a aussi fourni les rfrences de trois documents avec des informations dtailles sur les tests utiliss pour dtecter le TNT et le RDX. Aucun des documents n'a indiqu que la prsence de rsidu de cigarette pouvait indiquer des rsultats imprcis de test. [International Society for Optical Engineering 1984; Cold Regions and Research Engineering Laboratory 5-1996; Security Management n.d.]

Je me suis aussi rappel un autre article particulier : la prtendue Urban Moving Company dont quelques chercheurs suggrent que c'tait une couverture pour le Mossad.

Beaucoup d'observateurs ont suggr qu'Isral avait la connaissance anticipe des attaques terroristes du 11 septembre. Certains ont mme soutenu qu'ils peuvent avoir t derrire les attaques et il semble que les drles histoires des Israliens avec des camions et de mauvais papiers continuent surgir ici et l.

Le 11 septembre, cinq employs de Urban Moving Company possde par des Juifs ont t retenus suite aux rcits de tmoins disant qu'ils prenaient des images des ruines flambantes du World Trade Center et qu'ils ftaient cela!

Oui en effet! Peu de temps aprs l'croulement des tours un tmoin a appel la police et a annonc que les 5 individus, allaient l'excs pour photographier les ruines du World Trade Center et ils se rjouissaient manifestement de la situation. Le tmoin a dclar que ces hommes taient sur le toit du bureau de leur employeur Urban Moving Company et se montraient, dansaient et riaient. ["New-York Times" 08/10/01; Bergen Rapport(Record) 12/09/01; Ha'aretz 17/09/01; Gotham Gazette 02/11/01]

Aprs leur clbration indiscrte sur le toit du btiment, les cinq Israliens se sont dirigs en bas vers un parking voisin o ils sont monts sur le toit de leur camion et ont repris leurs photographies et clbration. Un autre tmoin a appel la police et leur a dit que les hommes souriaient, dansaient et se claquaient dans les mains en voyant la destruction du symbole de la Libre Entreprise en Amrique. [Gotham Gazette 02/11/01; nouvelles d'ABC, 21/06/02]

Quelques heures plus tard, les cinq Israliens ont t arrts par la police en conduisant leur camion. Un individu avait 4 700 $ en espces cachs dans sa chaussette tandis qu'un autre avait deux passeports trangers. Ils ont t aussi trouvs tre en possession d'un cutter, qu'ils avaient vraisemblablement cause de leur travail en tant que dmnageurs professionnels. ["New-York Times" 08/10/01; Gotham Gazette 02/11/01; nouvelles d'ABC, 21/06/02]

Le 14 septembre, Dominic Suter, le propritaire de la socit de dmnagement, a quitt le pays trs brusquement aprs que les agents de FBI aient indiqu qu'ils voulaient un deuxime interview avec lui. Selon les Nouvelles d'ABC 2020 [ABC News 21/06/02], Trois mois plus tard les appareils-photos de 2020 ont photographi l'intrieur de Urban Moving et il semblait que l'affaire avait t ferme en grande hte. Les tlphones cellulaires tranaient alentour; les tlphones de bureau taient toujours connects; et la proprit de douzaines de clients restait dans l'entrept. Le propritaire avait aussi quitt sa maison du New Jersey, l'avait mise en vente et tait retourn avec sa famille en Isral. [New Jersey Department of Law and Public Safety, 13/12/01; Gotham Gazette 02/11/01; ABC News, 21/06/02; Forward, 15/03/02]

Peu de temps aprs l'arrestation des hommes, les fonctionnaires du FBI ont suspect que la Urban Moving company tait une faade du renseignement isralien. Vince Cannistraro, un ancien chef d'oprations pour le contre-terrorisme, a dit aux Nouvelles d'ABC que le FBI tait soucieux que la socit de dplacement ait t installe ou exploite dans le but de lancer une opration de renseignement contre les Islamistes radicaux dans le secteur, particulirement dans le secteur de New Jersey-New York. [ABC News, 21/06/02]

Les cinq employs qui ont t arrts taient tous des anciens membres de l'Arme isralienne. Aprs le transfert la prison, la Division Criminelle du FBI a envoy le cas la Section de Contre-espionnage cause des soupons qu'ils taient des espions israliens. Ils ont t alors retenus pour plus de deux mois pour cela. Certains d'entre eux ont pass 40 jours en rgime cellulaire. ["New-York Times" 11/21/01; nouvelles d'ABC, 6/21/02]

Naturellement, plusieurs individus ont essay de faire des recherches sur cet article. Une source d'intelligence amricaine de haut rang a dit au magazine Forward que l'enqute des agents de renseignements de Urban Moving Company les a mens pour croire que c'tait une faade pour le Mossad Isralien. Il devrait tre not que, prsent il n'y a pas publiquement d'information disponible qui confirme dfinitivement cette allgation. Cependant l'incident dcrit ci-dessus, annonc par des sources de nouvelles diverses, jette certainement une ombre trs sombre de soupon sur la socit et ses employs.

Il semble que la Urban Moving Company n'tait pas un phnomne isol.

Selon un petit journal local en Pennsylvanie, The Mercury, trois employs israliens travaillant pour Moving Systems, Inc ont t retenus par la police le 11 octobre 2001, aprs avoir t attraps en dposant des ordures illgalement de leur camion de dmnagement dans les poubelles d'un restaurant. Les suspects s'taient enfuis aprs avoir t confronts au manager du restaurant, qui a immdiatement rapport l'incident la police. [The Mercury 17/10/01]

The Mercury annonca : le secteur a t fouill par la police municipale et le vhicule a t dcouvert gar dans le virage devant John Kennedy Ford sur Ridge Pike, juste l'ouest de Industrial Way. Un officier continua en essayant de prendre contact avec les occupants du camion en frappant sur la cabine, selon des rapports.

Un homme du Moyen-Orient [un Isralien selon Executive Intelligence Review 29/03/02], plus tard identifi comme Ron Katar, 23 ans, quitta la couchette de la cabine et dit que l'oprateur - Elmakias - tait de l'autre ct de la rue comme il indiquait vers le revendeur Porsche Don Rosen, d'aprs les rapports.

Elmakias et une femme blanche Ayelet Reisler, 23 ans, s'approchaient du vhicule depuis l'agence, mais la femme a alors commenc marcher dans une direction diffrente, agissant comme si elle n'tait pas avec Elmakias, d'aprs les rapports....

Elmakias dit que sa destination tait New York et qu'il venait aussi de New York. Il dit qu'il tait Plymouth parce qu'il tait suppos faire un chargement d'un homme le matin et se dirigeait vers les btiments de Storage USA sur Belvoir Road et West Ridge Pike, la police a dit. Elmakias ne pouvait pas, cependant, fournir un nom ou un numro de tlphone du client. [The Mercury 17/10/01]

Une fouille du camion rvla une vido dtaille des Sears Towers avec plusieurs autres articles suspects. On a aussi dcouvert que le chauffeur du camion avait falsifi son journal de conducteur.

partir de cette date, aucun lien vers le renseignement isralien n'a t fait. [The Mercury 17/10/01]

Puis, bien sr, il y avait le "Scandale de l'Art."

Il semble que des 'tudiants des beaux-arts' israliens - des Israliens se faisant passer "pour des tudiants des beaux-arts" vendant leur art [en ralit fait en Chine], - ont t souponns d'espionnage pour Isral. Ils ont t retenus par le FBI et expulss plus tard en Isral cause de violations de visa. Le FBI les remarqua d'abord en janvier 2001.

Un rapport de la DEA fortement dtaill qui a t acquis par des analystes du renseignement franais a document 180 cas d'tudiants des beaux-arts israliens infiltrant des installations de la DEA. Il a fourni des noms, les numros de permis des conducteurs, les adresses et les numros de tlphone des Israliens. [DEA report 6/01; Insight 11/03/02]

Malgr les confirmations officielles du rapport, d'autres fonctionnaires amricains ont ni son existence. En rponse, Intelligence Online a sorti le document sur CreativeLoafing.com qui l'a publi sur Internet pour le public. [DEA report 6/01] L'Associated Press a aussi annonc qu'elle avait une copie [AP 09/03/02] Le rapport a reconnu que les tudiants des beaux-arts peuvent bien tre une activit organise runissant des renseignements. [DEA report 6/01; AP 05/03/02; Sun Sentinel 07/03/02]

Bill Carter, un porte-parole du FBI, a dit, Aprs qu'une agence a annonc des activits suspectes par ces tudiants prtendus, le FBI a conduit une enqute et a dcid qu'il n'y avait aucune crdibilit la supposition que c'tait une opration d'espionnage d'Isralien. Aucun des Israliens n'a t accus d'espionnage et ils ont t tous expulss par l'INS pour des violations de visa. [Forward 15/03/02]

Maintenant, voici o les choses deviennent TRS INTRESSANTES!

Vous voyez, cinq des tudiants des beaux-arts israliens prtendus qui n'taient pas vraiment des tudiants des beaux-arts, avait vcu au 4220 Sheridan st. Hollywood, en Floride.

Qu'est-ce qui est si intressant cette adresse ?

Il se trouve juste que quatre des cinq pirates de l'air du 11 septembre prtendus qui taient sur le Vol 11 AA [Mohammed Atta, Abdulaziz Al-Omari, Walid et Shehri Al-Wal] et un des cinq pirates de l'air [Marwan Al-Shehhi] du Vol 175 UA avaient une fois ou une autre aussi rsid Hollywood, en Floride.

O Hollywood ?

Eh bien, il se trouve juste que Mohammed Atta, le pirate de l'air principal prsum avait habit au 3389 Sheridan st., seulement quelques blocs plus loin que les Faux tudiants des beaux-arts israliens! [Le Monde 05/03/02; Reuters 05/03/02 Jane's Intelligence Digest, 15/03/02; Salon, 07/05/02]

Bien, est-ce que a ne surpasse pas tout! Et penser que le Snateur de Floride Bob Graham prenait le petit-djeuner avec le chef ISI pakistanais Mahmoud-Ahmad le matin du 11 septembre - le mme chef ISI qui tait postrieurement li avec Mohammed Atta en vertu du fait qu'il a transfr beaucoup d'argent ce type.

Hmmm ... je souponne quelque chose de louche quelque part!

Bien sr, les Israliens ont une bonne raison pour cela : ils "enqutaient sur des terroristes!" Nous sommes assurs par des sources de nouvelles allemandes que : entre dcembre 2000 et avril 2001 une horde entire d'investigateurs de contre-terrorisme israliens, se faisant passer pour des tudiants, a suivi les pistes de terroristes arabes et leurs cellules aux Etats-Unis. Dans leurs enqutes secrtes, les Israliens sont venus trs prs des criminels futurs du 11 septembre. Dans la ville de Hollywood, en Floride, ils ont identifi les deux anciens tudiants de Hambourg et les futurs pilotes de terreur Mohammed Atta et Marwan Al-Shehhi comme des terroristes possibles. Les agents ont vcu aux alentours de l'appartement des deux tudiants d'cole de pilotage apparemment normaux, les observant 24 heures sur 24. [Der Spiegel 01/10/02]

Je suppose qu'ils ne les ont pas assez observs "24 heures sur 24" pour voir quand ils montaient dans ces avions qui ont t dtourns. Un chec du renseignement ? Qui plus est, cette "explication" vraiment pathtique n'explique pas la joie des Israliens l'croulement du World Trade Center, ni pourquoi Bob Graham prenait le petit-djeuner avec le type qui a pay Mohammed Atta...

Bien, cela devient plus profond : En plus de l'extrme proximit 'des tudiants des beaux-arts' israliens par rapport aux pirates de l'air bass en Floride, d'autres 'tudiants des beaux-arts' au Texas, en Californie et en Arkansas fonctionnaient prs de plusieurs des autres pirates de l'air souponns de participation dans les attaques du 11 septembre. [DEA report 6/01]

Et si cela n'miette pas vos cookies, comment se fait-il que six des tudiants avaient des tlphones portables qui avaient t achets par un ancien vice-consul isralien aux Etats-Unis ? [Le Monde 05/03/02]

Les passeports des tudiants ont rvl qu'ils avaient t des visiteurs dans plusieurs pays diffrents incluant la Thalande, le Laos, l'Inde, le Kenya, l'Amrique centrale et l'Amrique du Sud, l'Australie, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Canada. [Insight 11/03/02]

Malgr les dcouvertes du rapport de la DEA, les tudiants ont t expulss en Isral cause de violations de visa. [AP 05/03/02]

Maintenant, laissez-moi essayer de comprendre ceci: ce point dans le temps quand chaque simple citoyen amricain tait sujet tre un terroriste suspect, une quipe d'Israliens avec "ESPION" pratiquement marqu sur leurs fronts, a t simplement expdie la maison sans POSER DE QUESTIONS?!

EXCUUUSEZ- MOI ?!

Nous avons d tre debout faire la queue pendant quatre heures - avec notre chien et nos enfants - l'Aroport de Miami pour se faire fouiller notre bagage main, tre scanns, inspects, questionns, souponns et insults de toutes les manires par des violations de vie prive - et ces voyous sont juste retourns la maison pour faire la Happy Dance?

Est-ce que le gouvernement amricain est complice des activits d'espionnage israliennes? Les Israliens espionnent-ils les Amricains avec la permission des propres lus de l'Amrique ? Ooops! Dsol. J'ai perdu la tte. J'ai oubli un instant et j'ai pens que nous avions des lus. Maintenant je me souviens : l'Amrique est la nouvelle Rpublique Bananire avec des lections fixes, avec l'amabilit du gang de Bush.

Bien, de toute faon, retournons au problme actuel : Il se trouve que les suspects israliens semblent savoir quand ils sont examins.

Dans plusieurs enqutes de suspects israliens, les suspects ont rapidement modifi leur comportement aprs que des agences d'excution amricaines ont commenc les mettre sur coute. Cela suggre que les suspects puissent avoir su qu'ils taient contrls. [Fox News 12-13/12/01]

Autrement dit, soit quelqu'un de trs haut plac dans le gouvernement amricain les avertit quand ces idiots de bureaucrates de bas niveau deviennent curieux. Soit cela, soit il y a une taupe majeure dans les services secrets amricains.

Selon Executive Intelligence Review, une source de Washington bien place a alert EIR qu'il y a un soupon grandissant, parmi les agences amricaines gouvernementales d'application de la loi et de renseignement, que le Premier Ministre isralien Ariel Sharon a expdi des quipes d'oprations spciales en Amrique du Nord. L'avertissement est entr dans le contexte d'une discussion de la dportation rcente de cinq Israliens qui ont t retenus le 11 septembre pour comportement suspect

"Des Parties des fonds engrangs par des oprations illgales, selon des sources, sont diriges vers des comptes bancaires extraterritoriaux du Premier Ministre isralien Ariel Sharon. Certains de ces fonds sales ont t censment dtourns vers les campagnes lectorales de Sharon. Cet appareil de mafia isralien reoit le soutien technique via un certain nombre de socits de communications israliennes, qui sous-traitent des socits tlphoniques amricaines principales et des agences d'application de la loi du gouvernement [EIR 12/13/01]

Ce qui semble rellement tre vrai est que, malgr que l'agence fdrale amricaine prtend qu'"il n'y a aucun rseau d'espion isralien," plusieurs des mmes agences fdrales ont l'anne passe pris des mesures pour se protger contre l'espionnage! Il semble que les choses devenaient puissamment gluantes parce que le Bureau amricain du Cadre de Contre-espionnage national avertit officiellement en mars 2001 les employs fdraux des tudiants des beaux-arts et les ont recommands vivement d'annoncer tout contact avec de tels tudiants des beaux-arts! L'avertissement dit, Ces individus ont t dcrits comme agressifs. Ils essayent d'engager la conversation avec les employs plutt que d'essayer de vendre. [Insight 11/03/02; AP 09/03/02; Forward 15/03/02]

Ce qui semble apparatre comme la solution vidente de ce mystre consiste en ce qu'il y a la fois une complicit amricaine du gouvernement haut niveau ET une taupe majeure dans les services secrets amricains.

Les employs de communication de la DEA ont t mis en tat d'alerte. Selon John Sugg, le 18 dcembre le courrier lectronique parmi des employs de communication de la DEA fait comprendre que l'agence a subi l'autocontrle comme rsultat du rseau de la Fox expose les activits de contre-espionnage israliennes. [Creative Loafing, Atlanta 27/03/02]

Le Pentagone et le Department Of Defense ont mis fin la pratique d'attribuer des contrats des socits trangres impliquant des projets sensibles. Le World Tribune [12/03/02] annona, les ressortissants israliens pourraient tre interdits de participer aux contrats de dfense amricains conformment aux nouveaux rglements qui cherchent tenir les trangers hors des projets sensibles. L'article a rvl que ces restrictions y ont t spcifiquement vises et d'autres contrats "concernant les ordinateurs".

Pete Nelson, le directeur-adjoint pour la scurit du personnel au Pentagone, dclara, on ne peut pas permettre quelques ressortissants trangers ceux dans les positions les plus sensibles de rester ces positions. Comme nous passons en revue nos pr-requis de scurit en tant que nation, nous devons nous assurer que tous les gens avec accs des systmes IT [technologie de l'information] sensibles sont nets et habilits correctement pour le matriel auquel ils ont accs.

Le 13 dcembre 2001 le Chef de Bureau de l'EIR'S Washington Bill Jones a demand Colin Powell, Il y avait 60 citoyens israliens qui ont t pris dans la rafle post--11 septembre, dont beaucoup, si pas tous, sont connects au renseignement isralien. tes-vous concerns par de telles oprations de renseignement sur le sol amricain et avez-vous soulev cette question avec votre homologue en Isral ?

Powell a rpondu : je suis conscient que quelques citoyens israliens ont t retenus et je suis rest en contact avec le gouvernement isralien quant au fait qu'ils ont t retenus, dans la vrification de cela ils ont les droits d'accs au personnel diplomatique isralien ici aux Etats-Unis. En ce qui concerne pourquoi ils sont retenus et les autres aspects de votre question, si c'est parce qu'ils sont dans des services secrets ou quelles choses ils faisaient, je reporterais au Ministre de la Justice et au FBI pour y rpondre; parce que, franchement, je traite avec les parties consulaires de ce problme, pas le renseignement ou les parties d'application de la loi de ce problme [Fox News 17/12/01; EIR 28/12/01]

Susan Dryden du ministre de la Justice, porte-parole , se rfrant aux nombreux articles citant le rapport rvl de la DEA, revendiqua, Actuellement, nous n'avons aucune information pour le supporter. [Le Monde 05/03/02; AP 09/03/02; Fox News Service 05/03/01] Mme Dryden est alle mme ajouter en disant que l'histoire tait un mythe urbain qui a circul pendant des mois. Le dpartement n'a aucune information actuellement pour justifier ces rapports rpandus d'tudiants des beaux-arts israliens impliqus dans l'espionnage. ["Washington Post", 06/03/02]

Selon un journaliste indpendant qui enqutait sur les 'tudiants des beaux-arts' un officier de la C.I.A. lui avait dit, Nous venons juste de fermer le livre. Et je recommande que vous fassiez de mme. [Salon, 07/05/02]

Ho! Maintenant qu'est-ce que C'EST suppos signifier ? C'est une menace ?! De nouveau je demande pourquoi des citoyens amricains respectueux de la loi doivent se soumettre la perte de toutes leurs liberts constitutionnelles tandis que la preuve trs suggestive existe qu'Isral peut tre complice des attaques du 11 septembre - dont EUX ET LE GANG DE BUSH ONT PROFIT SEULS - est "ferme" l'examen minutieux ?

Un fonctionnaire de l'administration prsente a dclar que la preuve liant ces Israliens au 11 septembre est classifie. Je ne peux pas vous parler de la preuve qui a t recueillie. C'est de l'information classifie. [Fox News 12-13/12/01]

Ce qui soulve la question quant pourquoi l'Administration de Bush bloque non seulement une enqute impartiale dans les vnements du 11 septembre, mais retient aussi la diffusion des rapports qui ONT t assembls ? Qu'est-ce qu'ils ont VRAIMENT cacher ?

Bien, peut-tre la chose suivante fournit un indice :

Le directeur pro-isralien du Forum du Moyen-Orient Daniel Pipes a crit un ditorial affirmant que l'histoire d'espionnage entire tait juste 'un mythe'. Malgr toute la preuve ci-dessus, il a prtendu que l'histoire tait sans fondement et s'levait gure plus que du fourrage pour les conspirationistes. [New York Post 11/03/02]

La couverture critique d'enqutes par les mdias sur les Israliens a t pratiquement non-existante. Les mdias principaux, l'exception des Fox News, ont compltement ignor le scandale des espions israliens. Mais Fox mit rapidement en bote l'histoire sous pression pour des groupes de pression pro-israliens.

Bien, ce n'est pas une surprise considrant que les Juifs contrlent les mdias aux Etats-Unis Comme Kevin MacDonald a crit :

La monte du pouvoir juif et l'annulation de la reconnaissance par l'tat de la nature spcifiquement europenne des Etats-Unis sont les sujets rels de CofC. La guerre pour supprimer la nature spcifiquement europenne des Etats-Unis a t mene sur plusieurs fronts. Les pousses principales d'activisme juif contre l'hgmonie ethnique et culturelle europenne se sont concentres sur trois centres de pouvoir critiques aux Etats-Unis : le monde universitaire d'information dans les sciences sociales et les humanits, le monde politique o la politique publique de l'immigration et d'autres questions ethniques est dcide et les mass-mdias o les faons de voir sont prsentes au public. [...]

Selon l'opinion gnrale, les Juifs ethniques ont une influence puissante dans les mdias Amricains - bien plus grande qu'un autre groupe identifiable. L'tendue de la proprit juive et l'influence sur les mdias populaires aux Etats-Unis est remarquable, tant donne la relativement petite proportion de la population qui est juive. [The Culture of Critique: An Evolutionary Analysis of Jewish Involvement in Twentieth-Century Intellectual and Political Movements; La Culture de Critique : Une Analyse volutionnaire d'Engagement juif dans les Mouvements Intellectuels et Politiques au Vingtime-sicle

Je suppose que les avertissements de "fermer le livre" portent beaucoup de poids. Salon a annonc, Curieusement, quatre jours aprs que l'enqute Cameron fonctionnait, toutes les traces de son rapport - transcriptions, liens Web, titres - ont disparu des archives de Foxnews.com. [Normalement, Fox laisse une histoire jusqu' deux trois semaines avant de la consigner aux archives de paie.]

Questionn sur la raison de la disparition du dossier, Cameron , le porte-parole Robert Zimmerman a dit qu'il tait l-bas sur notre site Web pendant environ deux ou trois semaines et ensuite il a t enlev parce que nous avons d le remplacer avec des nouvelles plus importantes. Comme vous savez, dans un site Web vous avez une quantit x de bande passante - vous savez, x quantit de truc que vous pouvez monter en haut du truc [sic]. Donc il a t remplac. Cours normal d'affaire, mon ami.

Quand, inform que l'histoire de Cameron tait partie des archives, pas simplement des pages de titre [quand vous entriez l'ancienne URL (adresse Internet), un cran de Fox apparaissait avec le message Cette histoire n'existe plus'], Zimmerman a rpondu, je ne sais pas o elle est. [Salon, 07/05/02]

Le Monde a essay 3 fois d'acqurir les transcriptions de Fox. Les requtes ont t ignores jusqu'au 26 fvrier, quand Fox a expliqu qu'il y avait une sorte 'de problme' les empchant de l'envoyer. On n'a pas expliqu 'le problme'. [Le Monde 05/03/02; voir aussi Salon, 07/05/02]

Plusieurs organisations pro-israliennes firent pression sur Fox pour interrompre son investigation et se rtracter de son histoire.

En rponse aux histoires de Fox News, l'ambassade isralienne a dclar ce qui suit, le rapport sur Fox News ne contient aucune source cite, il n'a nullement dmontr rien de plus que l'insinuation anonyme et devrait tre considr en consquence. Isral n'espionne pas sur les Etats-Unis d'Amrique. [Jrusalem Post, 14/05/02]

En rponse au rapport DEA qui a t rendu public par Intelligence Online, un porte-parole l'ambassade isralienne Washington a revendiqu, Personne aux Etats-Unis ne prend au srieux cette histoire. Je nie catgoriquement les revendications et mon ambassade n'a reu aucune plainte des Etats-Unis .... je ne suis pas conscient d'un seul Isralien qui ait t charg d'espionnage. [Independent 06/03/02]

Forward, aprs avoir ni initialement les allgations d'un cercle d'espions isralien, a reconnu son existence la mi-mars 2002, [Forward, 21/12/01], mais revendiqua, loin d'indiquer un Isralien espionnant contre des quipements gouvernementaux et militaires amricains, comme annonc en Europe la semaine dernire, les incidents en question semblent reprsenter un cas des Israliens aux Etats-Unis espionnant sur un ennemi commun, des rseaux Islamiques radicaux souponns de liens au terrorisme du Moyen-Orient. [Forward, 15/03/02]

Cela, bien sr, pose une question quant pourquoi le 11 septembre est arriv si "le cercle d'espions isralien" tait "en haut des choses," pour ainsi dire. Il pose aussi une question quant pourquoi les individus qui sont suggestivement impliqus dans un tel cercle d'espions faisaient la Happy Dance quand les tours WTC sont tombes ?

Le 23 aot 2001 : Selon des journaux allemands, le Mossad a donn la C.I.A. une liste de 19 terroristes vivant aux Etats-Unis et a dit qu'il est apparu qu'ils planifiaient d'effectuer une attaque dans le proche avenir. Il est inconnu si ceux-ci sont les 19 mmes noms exacts que les pirates de l'air rels ou si le nombre est une concidence. Cependant, au moins quatre noms se sont vraiment rfrs aux pirates de l'air rels du 11 septembre: Nawaf Alhazmi, Khalid Almihdhar, Marwan Alshehhi et Mohamed Atta. [Die Zeit, 01/10/02, Der Spiegel, 01/10/02, B.B.C., 02/10/02, Haaretz, 03/10/02]

Le Mossad semble en avoir appris par leur cercle d'espions "d'tudiants des beaux-arts"; le mme "cercle d'espions tudiants des beaux-arts" auquel le gouvernement amricain a conseill leurs agences de prendre garde.

Ainsi quelle est l'histoire ? Il y a un cercle d'espions israliens que les Etats-Unis essayent de circonvenir ? Ou y a-t-il un cercle d'espions israliens qui essaye de cooprer avec les Etats-Unis ? S'ils cooprent, cela pose une question quant pourquoi les prtendus "avertissement et liste" n'ont pas t traits comme particulirement urgents par la C.I.A. et n'ont pas aussi t passs au FBI.

Cela constituerait-il un "chec de renseignement ? ou "ngligence criminelle ? L'article suivant, cependant, suggre la complicit.

Il n'est pas clair que cet avertissement ait influenc l'ajout des noms d'Alhazmi et Almihdhar une liste de surveillance du terrorisme ce mme jour et s'il en est ainsi pourquoi seulement ces deux. [Der Spiegel, 01/10/02]

Ces dtails crent des problmes complmentaires puisque Isral continue nier qu'il y avait des agents du Mossad aux EU. [Haaretz, 03/10/02] et les EU ont ni connatre Mohammed Atta avant le 11 septembre, malgr d'autres rapports des mdias au contraire et malgr le fait que le Snateur de Floride Bob Graham, le matin du 11 septembre 2001, prenait le petit-djeuner avec le Chef ISI pakistanais qui tait plus tard directement li avec Mohammed Atta.

Rien de cette question n'est fix d'avance. Le 10 septembre 2001, l'Army School of Advanced Military Studies (l'cole de l'Arme des Etudes Militaires Avances) a publi un rapport crit par des officiers d'lite amricains de l'arme, qui ont t rendus publics juste avant le 11 septembre. Le rapport a donn la description suivante pour le Mossad : "Camlon. Impitoyable et rus. A la capacit de cibler les forces amricaines et de le faire ressembler un acte palestinien/arabe." ["Washington Times", 10/09/01]

Hmmm ... je suppose que le Gang de Bush n'a pas lu cet article particulier du renseignement. Ils taient trop occups la lecture du "renseignement cuisin" qui disait que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive, je devine.

ce point, les choses prennent une tournure trange. Avec toutes les questions d'un Cercle d'Espions israliens tant souleves maintes reprises, une solution adapte a t trouve : Ils ne sont pas vraiment des Israliens! Ils sont des terroristes Islamiques FEIGNANT d'tre des Israliens!

EIR a annonc qu'un certain nombre des Israliens qui ont t retenus aprs les attaques terroristes ont t lis avec des cellules terroristes 'Islamiques' suspectes dans la Californie du sud [EIR 11/01/02]

Il se trouve que nous avions nos propres expriences avec une "Socit de Dmnagement" avec ce qui s'est avr tre un statut extrmement douteux : Globe Movers, appartenant soi-disant un couple nomm Baruch (Barry) et Megan Karpick.

Voici un autre article intressant le long de cette ligne de quelque temps en arrire qui doit nous donner une pause :

Le 12 janvier 2000, 11 prdicateurs Islamiques ont t retenus en Inde avant de monter dans un vol qui allait vers Dhaka, au Bangladesh sur le soupon d'tre des terroristes. Bien que, le fonctionnaire indien ait finalement accord aux ecclsiastiques de partir, les fonctionnaires au Bangladesh ont indiqu qu'ils ne leur accorderaient pas de visas.

Les Musulmans, qui avaient tous des passeports israliens, furent autoriss monter dans un vol pour Isral sous la pression isralienne. Un analyste du renseignement indien, Ashok Debbarma, expliqua The Week, Ce n'est pas improbable pour le Mossad de recruter 11 Afghans en Iran et leur accorder la citoyennet isralienne pour pntrer dans un rseau comme celui de Ben Laden. Ils commenceraient en les infiltrant dans un groupe radical Islamique dans un endroit peu probable comme le Bangladesh. Il a ajout que le souci vident d'Isral pour les hommes et la hte avec laquelle ils ont sont revenus en avion a indiqu une possible opration interrompue. [The Week, 06/02/00]

Il y a une autre distorsion mise sur la chose entire :

En mars 2003, le Dpartement d'Etat amricain a publi une fiche d'informations, dans laquelle il a annonc, aux Etats-Unis, approximativement 80 % d'ecstasy saisie en 2000 sont venus des ou travers les Pays-Bas. Des syndicats de trafic israliens sont actuellement la source primaire aux groupes de distribution fonctionnant aux Etats-Unis, faisant de la contrebande par des services de courrier lectronique express, via des courriers bord des vols de ligne arienne commerciaux, ou plus rcemment, par des expditions de fret arien. [Dpartement d'Etat amricain, 20/03/03, aussi cit dans le Ha'aretz, 06/04/03]

Donc maintenant, ils pourraient tre des terroristes Islamiques dguiss en Juifs, ou ils pourraient tre un cercle de drogue juif dissident. Mais en AUCUN CAS ils ne peuvent tre possiblement les espions israliens qui espionnent contre les Etats-Unis.

Maintenant, retournons une minute au fait que le Snateur Bob Graham prenait le petit-djeuner avec le chef ISI pakistanais le matin du 11 septembre 2001. Gardez l'esprit que cet homme, Mahmoud Ahmad, tait plus tard li directement Mohammed Atta, le prtendu " terroriste principal" des attaques du 11 septembre. Avec cela en mmoire, lisez le rapport suivant dans lequel l'ex-chef espion du Pakistan "blme le Mossad" des attaques du 11 septembre:

Mercredi, 26 septembre 2001 15:05 (ET)
ARNAUD de BORCHGRAVE, diteur d'UPI envoy spcial

RAWALPINDI, Pakistan, le 26 septembre (l'UPI) - Le 11 septembre des attaques terroristes sur les Etats-Unis ont t commises par des lments de l'Arme de l'air amricains rengats travaillant en conjonction avec le Mossad, le service secret isralien, selon le gnral pakistanais retrait qui est trs proche des Talibans et d'Osama Ben Laden.

Le gnral Hameed Gul, chef des Inter Services de Renseignement, l'quivalent d'une combinaison CIA-plus-FBI, pendant la guerre contre l'occupation sovitique de l'Afghanistan, a pass deux semaines dans le pays dchir par la guerre immdiatement avant le 11 septembre. Il a agi comme "conseiller stratgique" des partis politiques religieux extrmistes du Pakistan. Quatre leaders religieux quittaient sa maison dans la ville principale de garnison de l'arme quand ce journaliste arriva 21h30 mardi. L'interview a dur 90 minutes.

Dj des innombrables millions de Musulmans croient que le World Trade Center et les attaques suicide du Pentagone faisaient partie d'un complot du Mossad pour forcer les Etats-Unis dans la confrontation avec le monde Musulman.

[Remarquez la ligne suivante que ce que Gul dit est prononc pour tre "la dsinformation" que ces pauvres Musulmans, circonvenus croiront en ralit !]

Maintenant Gul a ajout un nouveau truc de dsinformation au complot. Et ce que Gul dit ou crit est pris pour argent comptant par des leaders religieux et est rpt dans des milliers de mosques aux prires du vendredi.

Dans un interview exclusif avec l'United Press International, le gnral fondamentaliste a dit que c'est maintenant clair qu'il y avait aussi un complot par des officiers de l'Arme de l'air amricains contre le Pentagone.

[En ralit, nous le disions presque depuis le dbut. Voir notre rapport The Pentagon Strike (l'attaque du Pentagone)]

"Les tours jumelles ont t d'abord attaques 8h45," a-t-il dit, "et quatre vols ont t dtourn de leur espace arien assign et cependant les avions raction de l'Arme de l'air n'ont pas dcoll jusqu' 10h00. Cela sent une rbellion de l'Arme de l'air petite chelle, une tentative de coup contre le Pentagone peut-tre ? Les radars sont bloqus, les transpondeurs tombent en panne. Aucun IFF - ami ou identification d'adversaire - dfi... C'tait clairement un travail intrieur. (Le prsident) Bush a eu peur et s'est prcipit se protger dans un abri anti-atomique.

"(Bush) a clairement craint une situation nuclaire. Qu'est-ce que cela pourrait-il avoir t ? Est-ce que ce sera aussi cach dans l'enqute, comme le rapport Warren aprs l'assassinat de Kennedy ?"

Gul a dit que son ami Ben Laden lui avait jur sur le Coran qu'il n'tait pas impliqu.

"D'une caverne l'intrieur d'une montagne ou d'un taudis d'un paysan," a demand Gul, comment Ben Laden pourrait-il monter une opration si perfectionne ? "Soyons srieux," a-t-il dit avec un sourire. "Le Mossad et ses associs amricains sont les criminels vidents," il ajouta en demandant, "A qui profite le crime ?"

Questionn pourquoi Isral profiterait, Gul a rpondu, "Isral sait qu'il a une dure de vie courte avant qu'il ne soit cras par des donnes dmographiques (et il) a maintenant remis (l'administration de Bush) l'occasion qu'il attendait pour consolider la poigne impriale de l'Amrique sur le Golfe et acqurir le contrle du bassin de la Caspienne en tendant sa prsence militaire en Asie Centrale."

[...] Bush 43 ne se rend pas compte qu'il est manipul par les gens qui comprennent la gopolitique. Il ne mne pas, mais est men. Tout ce qu'il peut faire est de penser en termes de la culture recherch-mort-ou-vif qui est comment Hollywood conditionne les masses pour penser et agir."

"Bush 43" est en ralit la stnographie de Washington pour distinguer le Prsident George W. Bush de son pre. Le Prsident George W. Bush est le 43me prsident : George Bush Senior tait le 41e.

Gul a admis qu'il s'est retourn contre l'Amrique quand les Etats-Unis se sont loigns de l'Afghanistan aprs le retrait sovitique en 1989.

"Nous tions tous pro-Amricain (pendant la guerre) mais alors l'Amrique nous a laisss dans l'embarde et tout est parti en pices, y compris l'Afghanistan."

[...]

Questionn pour considrer la possibilit que Ben Laden - ou OBL comme il est mentionn dans les conversations pakistanaises - lui mentait et est videmment coupable comme accus par les Etats-Unis, Gul a dit, "si on donne aux Talibans la preuve irrfutable de sa culpabilit, je suis en faveur d'un procs juste. En Amrique on a droit un jury de pairs. Mais il n'a aucun pair amricain. Les Talibans n'lveraient pas une objection, en cas d'un procs bien fond, dans une cour Islamique internationale se runissant la Haye. Ils extraderaient Osama aux Pays-Bas." [United Press International]

Cette collection abrge de donnes (croyez-moi, il y a une TONNE de matriel l-bas sur ce sujet) semble vraiment supporter l'ide que le MOSSAD peut, en effet, avoir t responsable des attaques du 11 septembre sur le World Trade Center et que le Reich de Bush tait non seulement complice en ordonnant l'arme des Etats-Unis et aux services secrets de "dmissionner," mais qu'ils ont t directement impliqus dans le complot comme la preuve du lien entre Bob Graham et Mahmoud Ahmed le dmontre.

Et, bien sr, quoique chaque groupe joue l'autre comme dans l'Espion contre l'Espion, il y a beaucoup de choses qu'Isral doit considrer dans le climat volatil d'antismitisme closant dans le monde entier.

Peu importe que Bush et Compagnie et les organisations de renseignement amricaines aient touill le pot pendant des annes. De mme que les gens taient "en colre" et voulaient "une rponse" au 11 septembre, quel genre de rponse donnera-t-on quand la chaleur sera remonte sur le Reich de Bush? Imaginez juste ce qui arriverait si soudainement, tous les doigts pointaient sur Isral et le MOSSAD comme les cerveaux du Terrorisme Mondial ?


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .