Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols

Traduction franaise: Henri R.


Mercredi 10 mars 2004 : Hier, nous avons brivement explor les origines possibles des Francs aux "Longs Cheveux" aprs avoir remarqu que les descriptions antiques des Khazars taient formules en termes semblables. En ralit, c'est vrai de la plupart des tribus aryennes antiques; elles taient froces avec des cheveux blonds ou roux abondants, et susceptibles d'une "fureur" qui les prenait, accompagne par une grande chaleur. Cela, bien sr, nous rappelle la mitochondrie et sa fonction : la centrale lectrique du corps qui travaille en vertu de ses enzymes capturant l'oxygne.

Le fait que les secteurs dont les Frisons sont originaires ont t coloniss aussi tt que 3500 av J.-C est d'un certain intrt aussi. La thorie que le cerveau derrire l'attaque de Constantinople tait Rurik de Novgorod ALIAS Rorik du Jutland nous connecte en arrire la liste de noms de lieux compils Alexandrie par le gographe Claudius Ptolameus (Ptolme) vers 150 ap J.-C.. Comme nous avons not, les cartes de Ptolme donnaient les noms des tribus qui vivaient le long de la Mer du Nord des rgions ctires, y compris le Jutland o les Saxons furent trouvs. ct des Saxons taient les Chattes "plus grands", tandis que les Chattes "moindres" vivaient l'Est du Friesland. Comme nous avons not, on dit que la dpopulation des salins Frisons arriva entre 250 et 400 ap J.-C. en raison des niveaux montants de la mer et des inondations. Plus tard, sans aucun doute, la destruction comtaire de l'Europe a pouss les tribus longtemps installes se mettre en marche. Le plus probablement, c'est la raison suprme de la dpopulation presque totale des Frisons au Nord de la Hollande.

Comme le notent les experts (quoiqu'ils ne puissent pas penser une raison relle moins qu'ils ne regardent les ides de destruction comtaires), cette dpopulation n'a pas affect que de secteurs Frisons. Dans les rgions ctires Baltiques et de l'Europe du Nord, la population a recul aux secteurs intrieurs plus hauts pendant le deuxime sicle ap J.-C. et taient certainement en mouvement quand les comtes sont venues. Ainsi, il y eut deux priodes de dpopulation, ou seulement une et la datation est incorrecte.

Les experts nous disent que l'endroit o les Frisons "archologiques" sont alls est inconnu. Aprs avoir regard ce que Lev Gumilev a dit d'ethnoi, nous nous rendons aussi compte que les noms de groupes peuvent changer en contexte aussi bien qu'en contenu. De plus, la langue n'est pas toujours un indice quant l'origine puisque les langues peuvent tre imposes aux peuples vaincus qui croient alors qu'elle est leur langue propre, ou adopte par ncessit.

Un exemple d'un tel problme est le cas des Finlandais, des Saami (Laplanders), des Estoniens et des Magyars. Leur langue est appele Uralique parce que l'on parle surtout de tels langues l'est des Montagnes de l'Oural, mais videmment, les Finlandais, des Estoniens, les Saami et les Magyars sont l'Ouest des Montagnes de l'Oural. Sont-ils TOUS venus de l'Oural ?

Non. Les Finlandais et les Estoniens semblent tre presque entirement europens, gntiquement parlant, tandis que les Magyars ont 12 pour cent d'origine gntique Uralique. D'autre part, tandis que les Saami sont essentiellement gntiquement Europens, il y a toujours une connexion gntique entre les Magyars et les Saami.

De plus, la population finlandaise est soumise une collection peu commune de maladies gntiques qui sont trs rares ou entirement inconnues ailleurs. Cela suggre un vnement fondateur de goulot d'tranglement. L'explication est alors qu'un trs petit groupe est entr en Finlande il y a environ 2 000 ans o la population Saami vivait dj. Les Saami ont recul au nord, mais il y avait le contact videmment suffisant pour les Finlandais pour apprendre la langue Saami, sans mariages mixtes un quelconque degr. La raison pour laquelle ils auraient adopt la langue Saami serait parce que, dans une ambiance hostile, ils eurent besoin d'apprendre le dialecte local des seuls gens qui savaient comment rchapper et se dplacer dans le labyrinthe de la Finlande de lacs, des fjords et des forts.

Bref, juste parce que les Finlandais et les Magyars parlent une langue semblable, ne signifie pas qu'ils sont gntiquement proches. La mme chose est probablement vraie pour les tribus du Moyen-Orient qui sont venues tre connues comme "Smitiques" aprs la conqute de Sargon, qui est descendu du Nord et tait, le plus probablement, d'une des tribus de steppe aryennes. Les peuples Sumriens dveloppaient l'criture pour leur civilisation agricole et cette criture tait utilise pour la langue Smitique de Sargon - la langue officielle aprs la conqute - tandis que la langue Sumrienne s'est teinte. La vaste population des Sumriens a alors pens eux comme "Smitiques" quand, en fait, ils ne l'taient pas - du moins pas en termes signifis par "Smitique" cette priode.

Dans le sens le plus vrai, alors, l'antismitisme pourrait tre dfini comme "anti Aryens/Indo-Europens." Bien sr, s'il est vrai qu'Abraham tait un Hittite, alors on pourrait dire que le "Patriarche des Juifs" tait vraiment un Smite, mais les tribus qui ont t assimiles au Judasme ne l'taient pas cette poque, en juger par l'affinit paternelle entre les Juifs Spardiques et les Palestiniens. Cependant, le problme des Huit Mres Fondatrices des Juifs ajoute une torsion au problme et on se demande comment, quand et si ces huit femmes se connectent aux "filles d' Eve" discutes par Brian Sykes dans son livre des mres Fondatrices de l'humanit.

Retour notre problme : un indice qui me frappe d'une manire irrsistible est l'ide qu'il y avait l une connexion entre les Frisons du Nord de la Hollande et une tribu qui vivait dans le Kent, en Angleterre. L'ide actuelle est que certains des Frisons peuvent tre partis dans le Kent, mais il est galement possible qu'ils SOIENT VENUS du Kent au Nord de la Hollande et aient voyag ultrieurement plus loin, s'enfuyant pour chapper la destruction et la famine. Certains d'entre eux peuvent certainement avoir migr l'Est du Friesland et s'tre mls aux Chattes pour former les Francs autour de 300 ap J.-C.. D'autres d'entre eux pourraient de mme avoir facilement fait un priple dans les steppes Eurasiennes.

On connat aussi les langues parles par beaucoup de tribus des steppes Eurasiennes, y compris les langues Turques des Khazars, comme l'Altaque. Comme une famille de langue, c'est toujours un peu litigieux. Le Turque, des familles mongoles et le Tungusique ont vraiment des ressemblances fortes de beaucoup de faons, mais quelques linguistes suggrent que celles-ci le soient en raison de l'emprunt intensif au long contact. Dans une certaine mesure, les langues Altaques-Turques ressemblent aussi aux langues Uraliques dj discutes, comme le finlandais et le hongrois. En consquence, une superfamille d'Oural-Altaque a t suggre : l'Eurasiatique, dans lequel des langues indo-europennes seraient aussi incluses comme langues "surs". Cette super-famille a aussi un parent qui fait une connexion aux langues des Indiens d'Amrique, (!) mais nous n'y entrerons pas en ce moment. En rsum, nous ne pouvons pas compter sur la langue pour dnoter une affinit gntique ou ethnique au cours des longues priodes de temps, quoique cela puisse, parfois, tre un indice.

Retour aux Chattes : videmment, il y avait deux types d'Aryens comme j'ai expliqu dans mon livre, la Science Antique o j'ai crit :

Lorsque l on parcourt toutes les anciennes matires, tudie les diffrents groupes en tentant de les suivre dans leurs dplacements, et analyse la morphologie gntique afin de pouvoir dire qui est qui sans se tromper de piste, l on arrive la conclusion surprenante qu il y a eu des polarits significatives. Je me suis efforce d identifier ces polarits en faisant une classification en deux groupes: le groupe des triangles et le groupe des cercles. Globalement, la majorit des peuples de triangles se trouvent dans l hmisphre sud, o se trouvent les cultures ayant bti des pyramides et objets manufacturs se rapportant ces cultures. Chez la plupart, leur art est primitif et stylistiquement rigide. Dans l hmisphre nord, nous voyons des peuples qui dessinent des cercles, des spirales, bauchent des mgalithes, produisent les oeuvres d art de Chauvet et de nombreuses autres cavernes. Il y a une diffrence manifeste entre les perceptions et les rponses l environnement entre les deux tendances et groupes. Bien sr, il y a des zones o il y a manifestement eu un mlange des deux cultures et des styles, et clairement des constructions idologiques communes. Mais globalement, il y a une nette diffrence.

Mme avec ces "polarits", maintes reprises nous trouvons ces types "grands, blonds" qui surgissent. Cependant, ce n'est pas exactement aussi simple. Comme la recherche a continu, j'ai form des hypothses, les ai testes et j'y ai renonces quantit de fois. Pour le moment, l'hypothse actuelle fonctionne comme suit :

La question ne semble pas tre une question de couleur de peau ou de "race", (qui est un terme ridicule tel qu'il est actuellement utilis). C'est plus une question de diffrence entre les gens qui ont "quelque chose" l'intrieur par opposition ceux qui n'ont pas ce "quelque chose".

Quand ce "quelque chose" est analys, cela rvle une diffrence fondamentale dans "tre" qui est plus facilement exprim comme ceux qui adorent quelque chose l'extrieur d'eux-mmes, contre ceux qui n'adorent pas de Dieu ou une chose l'extrieur d'eux-mmes parce qu'ils ne peuvent pas adorer l'extrieur ce qui est l'intrieur.

Il y a des indices comportementaux aux natures diffrentes des deux polarits et il semble que la raison relle que ceux qui ont des lignes aryennes prtendues, "montent au sommet" souvent dans beaucoup de cultures pour la raison simple qu'ils ont des "cellules de pouvoir" plus puissantes - mitochondries - qui stimulent leurs fonctions physiques, produisant une "chaleur" et une activit plus grandes. Cette "monte au sommet" peut tre positive, ou elle peut tre ngative.

Cela pose un problme unique : des tres trs nergiques orients ngativement ont beaucoup d'avantages dans ce monde sur des tres positifs trs nergiques en raison du fait que le premier n'a aucun "impratif moral." Pour eux, le monde matriel est tout ce qu'il y a : dans leur cur, ils adorent l'univers matriel reprsent par Dieu qui est " l'extrieur" d'eux et la rflexion intrieure et l'analyse afin de dterminer s'ils se conduisent d'une telle faon afin de retourner " l'Origine" intrieure - ou l'tat Ednique - n'a aucune signification relle pour eux.

Beaucoup de religions ont t cres qui promettent le salut ou le ciel via un intermdiaire et ces concepts sont attrayants pour l'orientation ngative, mais la conviction profonde, interne que cela peut et doit tre accompli en cultivant cette tincelle divine l'intrieur n'existe pas pour eux. Ils peuvent prtendre que c'est le cas, mais leurs actions ne correspondent pas leurs paroles. Leur pense est "juridiste", et la meilleure manire de dcrire cela est qu'ils "filtrent les moucherons et gobent les chameaux"

De nouveau, le point important est : ceux avec l'tincelle divine l'intrieur ne peuvent pas adorer l'extrieur ce qui est l'intrieur. Peu importe avec quelle peine ils peuvent essayer "d'avoir la foi" en ce Dieu-ci ou ce Dieu-l qui a promis de les sauvegarder, cette tincelle divine l'intrieur mnera constamment une campagne, posant des questions et lanant des doutes. De tels individus portent la ligne - les traits gntiques - pour manifester l'Origine - les Hyperborens.

Juste une hypothse, comme j'ai dit.

Revenons notre problme de Gog et Magog.

J'ai demand : pourrait-il tre possible que les Frisons soient venus de l'Angleterre aux marais salants de l'Europe du Nord ? Comment cela touche la croyance des Armniens antiques et des Gorgiens que les Khazars taient "Gog et Magog."

Hier, nous avons regard les passages de la Bible qui mentionnent Gog et Magog (j'exclus les passages gnalogiques se rptant).

Dans la Gense, nous lisons :

10:1 Voici la postrit des fils de No, Sem, Cham et Japhet. Il leur naquit des fils aprs le dluge.
10:2 Les fils de Japhet furent: Gomer, Magog, Mada, Javan, Tubal, Mschec et Tiras.
10:3 Les fils de Gomer: Aschkenaz, Riphat et Togarma. 10:4 Les fils de Javan: lischa, Tarsis, Kittim et Dodanim.
10:5
C'est par eux qu'ont t peuples les les des nations selon leurs terres, selon la langue de chacun, selon leurs familles, selon leurs nations.

Ceux de vous qui avez lu ma srie Qui A crit la Bible devraient savoir que je ne vais pas vraiment martel "la Bible" ici, mais que je pense certainement qu'il y a quelque chose dans beaucoup de textes antiques qui ont t assembls pour crer la Bible. Mais videmment, quelque chose se passait dans le monde antique qui a t enregistr dans la Bible et mtamorphos plus tard en "Ecritures Saintes." Notez de nouveau la remarque des "les des Gentils."

Dans le passage d'zchiel nous remarquons plusieurs des "fils de Japheth" tant nomms comme des lieux :

38:1 La parole de l'ternel me fut adresse, en ces mots: 38:2 Fils de l'homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Mschec et de Tubal, Et prophtise contre lui! 38:3 Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l'ternel: Voici, j'en veux toi, Gog, Prince de Rosch, de Mschec et de Tubal!

Puis plus tard, il mentionne que la terre de Magog est dans le mme souffle avec "ceux qui demeurent ngligemment dans les les..."

39:6 Et j'enverrai un feu sur Magog et parmi ceux qui demeurent ngligemment dans les les...

Pourquoi les gens dans les "les des Gentils" devraient tre dcrits comme vivant ngligemment ? Est-ce "ngligemment" comme dans "sans souci," ou ngligemment comme dans ne prend pas le soin suffisant d'une certaine faon qui a men un incident dans lequel une telle ngligence est devenue un "marqueur" pour ces gens ? Peut-tre une bvue clbre d'une certain sorte ?

La seule place sur la plante qui a t appele Gog et Magog pendant une dure considrable dans notre histoire est en Angleterre : les collines Gog Magog prs de Cambridge.

Curieusement, des Crops Circles apparurent dans un champ prs de ces collines exactement deux mois avant les attentats du 11 septembre sur New York.

Les historiens suggrent que les collines Gog Magog aient obtenu leur nom cause des os humains innombrables qui ont t trouvs l; la preuve d'une bataille si froce qu'elle a rappel aux gens du pays le passage d'zchiel sur Gog, le roi de Magog.

La rfrence la plus ancienne ce nom pour ces collines est dans un dcret de 1574 interdisant aux tudiants de les visiter ou d'tre condamns une amende. De nos jours, elles sont toujours une zone de rendez-vous. Une carte datant de la fin du 16me sicle dpeint aussi les Collines Gogmagog.

Il y a un petit problme ici, je pense. Comment les gens du pays ont-ils connu la prophtie d'zchiel ?

Les manuscrits crits la main de John Wycliff dans les annes 1380 taient les premires Bibles compltes en langue anglaise. Ils n'taient videmment pas largement disponibles.

William Tyndale a imprim le premier NOUVEAU Testament anglais en 1525/1526. On risquait la mort sur le bcher si on tait attrap en simple possession du livre interdit. On connat seulement deux copies compltes de cette premire impression avoir survcu. Toute dition imprime avant 1570 est trs rare, la plupart d'entre elles ont t confisques et brles.

Myles Coverdale et John Rogers, des assistants de Tyndale, ont continu le projet. La premire Bible anglaise complte a t imprime le 4 octobre 1535 et est connue comme la Bible Coverdale.

En considrant cette chronologie, il semble douteux que les gens du pays autour des collines Gogmagog devraient avoir donn un si nouveau nom leurs collines, ou que ce serait devenu gnralement connu chacun, tel qu'un dcret puisse tre publi en moins de 40 ans par rapport a. La considration du fait qu'avoir ou lire la Bible tait un crime pendant la majorit de ces 40 ans, il n'est pas probable que les habitants du lieu auraient voulu rvler leur connaissance du nom de cette faon. On penserait aussi que si des sites de bataille antiques taient soumis au changement de nom de cette faon aprs la sortie de la Bible anglaise, beaucoup d'autres sites de bataille antiques auraient reu des noms Bibliques aussi.

Bien qu'il n'y ait aucune preuve, il semble fortement probable que les collines Gogmagog furent appeles comme cela depuis des temps plus anciens et pour une raison diffrente.

Les prophties d'zchiel datent d'autour 695-690 av. J.-C et nous voudrions considrer la question quant l'endroit o il a entendu le terme "Gog, Magog" et quelle bataille pouvantable a eu lieu dans le pass qui a t utilise comme un modle pour la prdiction d'zchiel laquelle ce nom tait attach ?

Comme il se trouve, il y a trois termes souvent associs aux batailles archtypales : Armageddon, Gog Magog et la Guerre de Troie. Tout de suite, nous remarquons une similitude homophonique entre Megiddo et Magog.

Ceux de vous qui ont lu Qui A crit la Bible pourraient tre intresss de savoir que la mort inopportune du hros - le Roi Josiah - de l'auteur de la plupart des textes Bibliques - Jrmie - est mort dans la valle de Megiddo et que c'tait la fin de l'histoire. Notez aussi que ce conte est en ralit un doublet de l'histoire de la mort du Roi Achab qui tait de la "Maison de David."

Megiddo montre aussi dans l'histoire des morts des fils d'Achab trouv dans Rois II, chapitre 9. Ce chapitre fait la chronique de la mort de Jzabel aussi. La raison pour laquelle je mentionne ces petites connexions semi-mythiques tranges est parce que je suis persuade que l'examen prudent des textes Bibliques compars beaucoup d'autres sources, y compris des sources scientifiques dures, peut nous assister dans la formation au moins d'une image vague de notre vritable histoire. Ces histoires ne sont pas apparues dans un vide et ne pourraient pas avoir t imposes sur les gens s'il n'y avait pas quelque chose de vrai en elles.

Nous voulons maintenant poser la question : est-ce que ces trois guerres, Armageddon, Gog Magog et Troie ont quelque chose en commun ?

Suite

 


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .