Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Le racisme, pas la dfense, au coeur de la politique isralienne

Joe Quinn
Signs of the Times
Le 29 juin 2006


La semaine dernire, le premier ministre isralien Ehud Olmert dclara publiquement une chose que tout observateur impartial du conflit isralo-palestinien sait intrieurement depuis de nombreuses annes : pour loligarchie isralienne, la vie d'un citoyen isralien est plus importante que celle d'un palestinien.

Parlant des rcents meurtres de masse par l'arme isralienne de civils palestiniens de Gaza (dont les rsistants devaient en apparence arrter de tirer leurs impuissantes fuses Qassams sur la ville isralienne de Sderot) Olmert dclara : Je suis profondment dsol pour les rsidants de Gaza, mais la vie, la scurit et le bien-tre des rsidants de Sderot sont bien plus importants.

Bien sr, le commentaire d'Olmert, et le racisme enracin au coeur de la politique isralienne qu'il a tal, peuvent peut-tre se justifier en revendiquant qu'il n'est pas draisonnable qu'un premier ministre isralien soit plus proccup par la vie des citoyens israliens que par celles de ses ennemis palestiniens. Aprs tout, cest la guerre , n'est-ce pas ? H bien, oui et non. Oui, si votre dfinition de guerre est :
    - Dpossder un peuple entier dune grandes parties de ses terres,

    - le garder dans des camps de rfugi,

    - exiler les autres et leur refuser le droit de revenir,

    - manipuler l'opinion internationale via la presse dominante et diaboliser comme terroristes le peuple dpossd quand il rsiste vos brutales mesures contre lui,

    - le priver de tout vrai moyen de rsister et pourtant, quand il parvient faire des reprsailles, le dpeindre comme une plus grande source de mal que vous,

    - lisoler de toute aide internationale et commencer un processus pour transformer lentement sa vie en enfer vivant,

    - lassassiner priodiquement, avec de nombreux enfants une moyenne de 600 par an et ensuite mentir leur sujet et s'assurer que leur souffrance est minimise dans la presse internationale principale.
Isral fait tout ceci, et beaucoup plus.

Naturellement, vous serez en dsaccord pour appeler cela une guerre si vous avez conscience de ces dtails plutt que de la propagande rpandue par les gouvernements israliens et amricaines dans les principaux mdias. Par exemple, en dclarant sa croyance que les citoyens israliens seraient foncirement plus dignes que leurs frres et soeurs palestiniens (en parlant en grande partie gntiquement) Olmert a compar les gens de Gaza et les habitants de la ville isralienne de Sderot qui, comme dclar, ont fait beaucoup du bruit au sujet de leur souffrance propos des fuses Qassam tires par la rsistance palestinienne. Les importants dtails, qui sont comme d'habitude ignors par la presse traditionnelle, sont que dans la priode de 9 jours du 14 au 23 juin cette anne, 14 civils palestiniens innocents ont t assassins par les force de dfense israliennes (IDF) dans la tentative d'arrter les tirs de fuses sur Sderot. Pourtant ces cinq dernires annes, cinq citoyens israliens exactement ont t tus par de telles fuses, en dpit du fait que des douzaines ont t mises feu.

Le fait vident qui dcoule de toute ceci est que, si le gouvernement isralien tait vraiment seulement intress protger les citoyens israliens et ne forgeait aucune haine viscrale et raciste envers les palestiniens, alors nous serions srement beaucoup plus loin sur la route dune solution paisible au conflit isralo-palestinien. Mais il est difficile de convaincre quelquun que votre but primitif est la dfense quand :
    - votre Arme de l'Air tire 1000 missiles par semaine dans une bande de 12x49 kilomtres de terre (Gaza) qui est lhabitat de plus de 1,4 million de gens pauvres (palestiniens), dont 50% ont moins de 15 ans.

    - 3 012 civils palestiniens ont t tus par l'IDF dans les territoires palestiniens occups depuis le dbut du soulvement palestinien (Intifada) en 2000.

    - 22 750 palestiniens ont t blesss par les forces doccupation israliennes dans la bande de Gaza et en Cisjordanie dans la mme priode.
Et tout cela pendant que :
    - dans la mme priode approximativement 700 civils israliens ont t tus en raison des attaques palestiniennes

    - durant tout 2005, juste six israliens des forces doccupation ont t tues par les combattants de la rsistance palestinienne

Cependant le gouvernement isralien fait un trs bon travail pour convaincre le monde entier quil est la victime du conflit. Comment peuvent-ils le faire ? Les israliens contrlent la presse ? Se pourrait-il que cette omniprsente thorie de conspiration soit en ralit plus proche d'une conspiration de fait ? Je ne m'inquite pas vraiment, tout ce que je veux cest que quelqu'un mexplique comment, dans une situation o il y a dnormes preuves que 1,4 million de civils palestiniens compltement isols dans la bande de Gaza sont systmatiquement assassins et privs de nourriture par l'tat d'Isral avec son brillant 21me sicle militaire et tous les dollars des taxes et du soutien que lAmrique peut rassembler, pourtant de faon ou d'une autre le monde entier croit que ces 1,4 million de dpossds sont de mchants terroristes et quil nont queux-mmes blmer .

Sil vous plat, quelquun pourrait-il me dire comment cela arrive passer, si ce nest par la contrle de la presse traditionnelle, et un trs important contrle.

En fait, pargnez-vous les ennuis, voici comment cela se produit :

Image poste par l'utilisateur
Neuf dcs denfants israliens ont t rapportes dans les gros titres ou les premiers paragraphes des articles dAssociated Press sur le conflit isralo-palestinien en 2004, quand huit se sont rellement produits

Durant la mme priode seuls 27 des 179 dcs denfants palestiniens ont t rapports. En plus, les enfants palestiniens constituent un nombre de grandeur disproportionne par rapport au nombre total de dcs palestiniens. Le taux de dcs denfants est de 21,8% des palestiniens tus, alors que celui des enfants israliens atteint seulement 7,4% des Israliens tus pendant cette priode. 22 fois plus denfants palestiniens que denfants israliens ont t tus .

AP a relat 113% des dcs denfants israliens dans les gros titres ou les premiers paragraphes, tout en rendant compte seulement de 15% des dcs denfants palestiniens. C'est--dire, que les dcs des enfants israliens ont t rapportes un taux 7,5 plus grands que les dcs denfants palestiniens.

Vous pourriez vouloir considrer cela aussi, et vous rendez compte que, si la BBC favorise Isral , alors les rseaux amricains sont franchement en amour avec Isral :

BBC News favorise Isral aux dpense des vues palestiniennes

Dan Sabbagh,
Media Editor BBC News
3 mai 2006


La couverture mdiatique de la BBC du conflit isralo-palestinien favorise implicitement le ct isralien, a conclu une tude pour les Gouverneurs de la BBC.

Les morts israliens ont reu une plus grande couverture que les victimes palestiniennes, alors que les israliens recevaient plus de temps dantenne dans les nouvelles et les programmes dactualit courants. Les rfrences aux imperfections identifiables ont tonn les cadres de BBC News, qui sont plus habitus laccusation de faire une couverture systmatiquement anti-isralienne. [...]

Naturellement, les questions laisses sans rponse sont, pourquoi et comment . En tous cas, quelques jours aprs, les remarques d'Olmert au sujet de ses chers voisins palestiniens, c'est Olmert lui-mme qui a clarifie la situation par sa raction la capture par la rsistance palestinienne d'un unique soldat isralien. Comme la plupart des lecteurs le savent, le matin du dimanche 25 juin, les combattants de la rsistance palestinienne lanaient une attaque lgitime sur un point de contrle de l'arme isralienne sur la frontire mridionale de la bande de Gaza. Enchsse dans larticle quatre de la troisime convention de Genve se trouve le droit d'un peuple rsister physiquement l'invasion et loccupation de sa terre par une puissance trangre. Nulle part dans le monde nous ne trouvons d'exemple plus clair doccupation injuste et illgal d'une terre et de loppression de son peuple que dans l'annexion et loccupation israliens de la Palestine. De tels points de contrle de lIDF sont partie intgrante de l'appareil militaire isralien qui est utilis pour terroriser et opprimer les palestiniens dans la bande de Gaza, en incluant le dni de leur ravitaillement de base avec la nourriture et l'eau, qui est en tant que tel la trs videntes cibles militaires. L'attaque palestinienne a laiss 2 soldats de le lIDF morts avec un prisonnier, Gilad Shalit. Trois combattants de la rsistance palestinienne ont aussi t tus.

Image poste par l'utilisateur
La centrale lectrique de Gaza dtruite par l'Arme de l'Air isralienne


Les Palestiniens qui tiennent le caporal Gilad Shalit ont clairement dclar qu'ils font cela afin d'essayer de ngocier un change de prisonnier. Isral dtient actuellement, ou plutt interne, des milliers de palestiniens, dont bon nombre d'entre eux sont des civils innocents. Il y a parmi eux des femmes et des petits enfants. En effet, les trois groupes militants qui ont rclam la responsabilit de la capture du caporal Shalit ont dclar qu'ils le libreraient en change de la libration des femmes palestiniennes et des moins de 18 ans dtenus dans les prisons israliennes. Cela ne sonne-t-il pas comme une offre raisonnable, exact ? H bien, tenez bien vos chapeaux, parce que ceci va vraiment vous choquer : Isral a refus ! Oui en effet, retombant dans leur vieux numro Nous ne traitons pas avec les terroristes , Olmert a dclar qu'il n'y aurait aucune ngociation -- ou le caporal Shalit est rendu, ou les rsidants de la bande de Gaza souffriront des grandes consquences. Maintenant, je sais ce que vous pensez : Les politiciens israliens et les conseillers militaires ne veulent pas que leur prcieux soldat revienne, ce qu'ils veulent cest l'utiliser comme excuse pour tuer plus de palestiniens et pour faire peut-tre la guerre la Syrie. Sapristi, vous pouvez mme penser que les militaires et le gouvernement israliens en ralit savaient qu'une attaque de cette nature tait projete, et autorise de se produire. Pour cela je peux seulement dire : Eh ouais, cela semble tre sa mesure, mais sil vous plat, soyez prudent avec l'usage de la logique et de la pense critique, cela pourrait vous avoir des ennuis.

La rponse initiale du gouvernement isralien la capture du caporal Shalit fut daggraver la situation et de bombarder la principale centrale lectrique et plusieurs ponts (il y a deux jours) dans Gaza, coupant le courant et l'eau la majeure partie des 1,4 million de personnes vivant l. Les ouvriers palestiniens ont dit que la rparation peut prendre 6 mois. Pas de courant ni deau pendant 6 mois. Mais avant de vous dcider sur la convenance, ou autre, d'une telle salve d'ouverture qui punit 1,4 million de personnes pour un coup, avec 700.000 enfants de moins de 15 ans, laissez-moi juste vous mettre au courant au sujet des conditions de vie, imposes par Isral, aux gens de Gaza avant mme cette dernire agression

Depuis prs de 60 ans, travers son vol initial et son occupation continue des terres palestiniennes, le gouvernement isralien perptue la violation flagrante du droit international. A plusieurs reprises sur cette dure, l'arme isralienne a, et continue s'engager dans ce qui sont prcisment des crimes contre l'humanit dans ses tentatives d'teindre compltement toute forme de rsistance palestinienne et donc le droit inhrent des palestiniens s'opposer la barbarie et aux meurtres du gouvernement israliens.
    Lmigration force et le nettoyage ethnique des civils palestiniens de leurs maisons et proprits en 1948, dsigns sous le nom du Nakba de la Palestine, menrent l'expulsion de centaines de milliers de palestiniens vers les pays voisins et vers divers pays autour du globe. L'tat d'Isral fut tabli sur les villes et les villages palestiniens qui taient nettoys de leurs habitants originaux. Les civils palestiniens furent disperss et les rfugis palestiniens allrent dans les bandes de Cisjordanie et de Gaza, au Liban et en Syrie. La plupart de ces rfugis continuent vivre dans des camps de rfugis, y compris dans les 8 camps de la bande de Gaza. Ces rfugis perdirent leurs proprits, terres, maisons et vies, et sont donc soumis ltat de pauvret, de privation et d'exposition.

    - 1967 institua la continuation de l'enchanement de la pauvret et de la privation pour les Palestiniens. LIDF occupa les bandes de Cisjordanie et de Gaza. Cette occupation saccompagna du dracinement de plus de palestiniens et de la cration de plus de rfugis. Le rsultat fut daggraver l'tat de pauvret et de privation.

    LIDF imposa un certain nombre de politiques dans les bandes de Cisjordanie et de Gaza, avec l'annexion de Jrusalem. Ces politiques inclurent lmission d'une srie d'ordres militaires qui facilitrent la confiscation de centaines de milliers dhectares [ ? dunums ? est traduit par hectares] de terre palestinienne ainsi que le contrle des ressources palestiniennes, en particulier les ressources en eau. Ces politiques assurrent le contrle isralien sur les secteurs de consommation et de production de l'conomie palestinienne, faisant delle un march pour les produits israliens et une source de main d'oeuvre bon march. En plus, un systme fiscal lourd fut impos, qui mena la diminution du revenu des palestiniens.

    - Les standards de vie palestiniens diminurent fin 1987 aprs l'ruption du soulvement populaire (Intifada) dans les territoires palestiniens occups. Ceci mena laugmentation de la pauvret chez les civils. LIDF imposa des restrictions au travail palestinien sur le march isralien, avec pour rsultat la perte du travail pour des dizaines de milliers de travailleurs, qui ont maintenant rejoint les rangs des chmeurs.

    - En 1991, le standard de vie dans les territoires palestiniens occups se dtriora davantage cause des retombes de la seconde guerre du Golfe. Un grand nombre de palestiniens perdirent leur travail dans la rgion en consquence. Beaucoup de familles dpendaient des transferts d'argent des expatris, en particulier de ceux travaillant dans les tats du Golfe (Irak). En plus, les transferts montaires partir de l'Organisation de Libration Palestinienne (OLP) vers les bandes de Cisjordanie et de Gaza diminurent en raison de la perte de financements depuis les tats du Golfe.

    - L'Autorit Nationale Palestinienne (PNA) fut tablie en 1994 aprs que la signature des accords d'Oslo entre lOLP et le gouvernement d'Isral. Les ententes furent bases sur la Dclaration de Principes signe Washington en 1993. Cependant, les palestiniens furent bientt dus, quand la prosprit conomique attendue de l'accord de paix ne fut pas ralise, surtout dans la perspective des promesses internationales d'tablir le dveloppement de lconomie palestinienne. Contrairement aux promesses faites, lIDF continua renforcer son contrle des ressources naturelles palestiniennes, comme le contrle de tout les passages frontaliers reliant les territoires palestiniens occups au monde extrieur ou Isral, et le contrle du mouvement des marchandises et des individus.

    - En 1996, lIDF introduisit les politiques de fermeture complte et du sige du territoire palestinien. LIDF isola la Cisjordanie et Jrusalem de la bande de Gaza, privant les palestiniens de la contigut gographique. En plus, lIDF empcha des milliers de travailleurs palestiniens d'atteindre leurs lieux de travail en Isral, avec pour rsultat l'augmentation du taux de chmage. Les normes vitales des dizaines de milliers de familles palestiniennes furent dtriores et le taux de pauvret augmenta.

    - Le 29 septembre 2000, lIntifada d'Al-Aqsa [Jrusalem] clata. Depuis lors, lIDF imposa la clture complte des territoires palestiniens occups, menant stopper l'change conomique et paralysant les secteurs conomiques et de production. Plus de 120.000 travailleurs palestiniens des territoires palestiniens occups furent empchs d'atteindre leurs lieux de travail l'intrieur d'Isral en raison de la fermeture. En plus, des milliers de palestiniens employs sur le march local devinrent chmeurs cause de la fermeture des ateliers et des usines, qui furent affectes par la politique de clture des territoires, ou furent endommages ou dtruits par lIDF. Le taux de chmage atteignit un niveau sans prcdent, aggravant davantage le problme de pauvret dans les territoires palestiniens occups.

    - De septembre 2000 fin 2005, le nombre de civils palestiniens tus par lIDF et les colons israliens atteignit 2.936, avec 651 enfants et 106 femmes. Des dizaines de milliers de palestiniens furent blesss. Les personnes blesses sont au nombre de 8.662 dans la bande de Gaza, avec des centaines qui souffrent maintenant dincapacit permanente.

    - lIDF effectua de considrables destructions de proprits palestiniennes. Cette destruction comporta larasement au bulldozer des rgions agricoles, la dmolition dtablissements agricoles et industriels, aussi bien que la destruction de l'infrastructure. Le PCHR a document larasement au bulldozer et le dracinement de plus de 31.699 hectares [dunums] de terres agricoles dans Gaza, reprsentant environ 20% de la terre agricole de la bande.

    - Les actions de lIDF et la fermeture complte affectrent les standards vitaux des familles palestiniennes. Le chmage a atteignit un niveau sans prcdent, avec pour rsultat laugmentation du taux de pauvret. Le Bureau Central des Statistique Palestinien (PCBS) indique que le pourcentage de familles palestiniennes vivant sous le seuil de pauvret a grimp jusqu' plus de 64% depuis le dbut de l'Intifada d'Al-Aqsa en avril 2001, signifiant que plus de deux millions de palestiniens vivaient sous le seuil de pauvret. La rpartition gographique de ces palestiniens appauvris tait de 55,7% en Cisjordanie et 81,4% dans la bande de Gaza.

    - Le Rapporteur Spcial de l'ONU sur le Droit la Nourriture dans les Territoires Palestiniens Occups rpertoria des familles vivant au bord d'un dsastre humanitaire. Il dclara que la principale raison derrire cette situation tait les procdures strictes de scurit imposes par lIDF aux territoires palestiniens occups, depuis la manifestation de l'Intifada d'Al-Aqsa le 29 septembre 2000. Le rapporteur dclara que la malnutrition aigu dans la bande de Gaza tait la mme chelle que celle vue dans les pays pauvres du Sahara Mridional. Etant donn la nature fertile de la terre palestinienne, une telle comparaison effraye.

    Plus de 22% des enfants palestiniens de moins de 5 ans souffrent de malnutrition, avec 9,3% souffrant de malnutrition aigu, 13,2% souffrant de malnutrition chronique, et 15.6% souffrant d'anmie aigu. On s'attend ce que ceci mne des effets ngatifs long terme sur le dveloppement physique et cognitif de plusieurs de ces enfants. Plus que la moiti des familles palestiniennes mangent un repas par jour seulement
    . La consommation de nourriture dans les familles palestiniennes a chut de 25 30% par personne, particulirement en quantit de protines. Le nombre de palestiniens vivant en extrme pauvret a tripl depuis le dbut de l'Intifada d'Al-Aqsa.

    Le PCBS dclare aussi que le pourcentage des familles qui font face des difficults extrmes pour obtenir des soins de sant pour les enfants pendant l'Intifada est 41%, 32,1% dans la bande de Gaza et 44,6% en Cisjordanie. Dans la classe dges des 6 59 mois, 41.6% des enfants anmiques font face des difficults extrmes pour obtenir des soins de sant.

    - Les organismes internationaux, avec les organismes humanitaires travaillant dans les territoires palestiniens occups, prvoient des effets humanitaires catastrophiques dans les territoires en gnral et dans la bande de Gaza en particulier. Les valuations de la Banque Mondiale indiquent qu'on s'attend ce que le chmage atteigne 40% en 2006 et 47% vers 2008. La situation conomique et sociale sera plus aigu dans la bande de Gaza et au nord de la Cisjordanie, o les taux du chmage et de pauvret sont levs et le travail dpendant de la PNA civile et des branches de scurit. Quelques organismes estiment que le chmage dans la bande de Gaza atteindra 60%. Dautres estimations pointent sur des taux de pauvret dans les territoires palestiniens occups atteignant 67% en 2006 et 74% vers 2008.

    - Les donnes des organisations internationales indiquent que la politique de clture, impose par le gouvernement isralien, des territoires palestiniens occups a men la perte de prs des deux tiers de l'aide internationale apporte aux palestiniens depuis l'tablissement de la PNA.
Image poste par l'utilisateur
Les soldats israliens prient avant d'entrer dans Gaza


A prsent, aprs avoir coup l'lectricit et l'eau un peuple souffrant dj terriblement et qui ne possde aucun moyen efficace de dfendre sa vie ou la vie de ses enfants, les militaires israliens ont commenc le bombardement de la bande de Gaza. Les Palestiniens se sont enfuis des secteurs occup par les militaires israliens qui se tiennent prts lancer une invasion massive de Gaza, pendant laquelle, nous pouvons tre srs, que beaucoup de Palestiniens seront tus en tant que dommages collatraux pour lesquels M. Olmert produira indubitablement des larmes de crocodile. Dans le mme temps, le gouvernement d'Olmert cherche apparemment lescalade de laffaire en ordonnant aux israliens (financs par les amricains) de survoler la maison du prsident syrien Assad dans un vritable acte de belligrance qui, par concidence se produit juste quelques heures aprs que lambassadeur US en Isral, Richard Jones, ait dclar que le problme derrire la crise de lotage isralien est en Syrie, dans la maison du grand chef politique du Hamas exil, Khaled Meshaal, qui est dclar abrit par les Syriens par Isral et l'Amrique. De leur ct les Syriens ont activ leurs dfenses ariennes et revendiqu avoir forc les jets isralien se sauver.

Mais avant que vous commenciez penser qu'il y a plus dans ceci quune concidence, je voudrais vous remmorer que le gouvernement isralien voudrait vous rappeler que tout ceci arrive au sujet dune chose et dune seule chose ramener un pauvre garon isralien dans la maison de ses parents. En disant ceci, je n'carte pas la vie ou la situation difficile du caporal Gilad Shalit, mais comme soldat, il connaissait les risques entrans, de quelque petite manire, en s'impliquant lui-mme dans le maintient de l'oppression brutale des palestiniens. Dans la guerre , un terme inappropri pour le conflit isralo-palestinien, il y a des soldats et il y a des civils. Le caporal Shalit n'avait probablement pas ngoci que sa vie serait utilise par les politiciens israliens dans une tentative opportuniste de rgler leurs problmes rgionaux et internes une fois pour toutes.

Ce que je veux que vous vous demandiez est ce qui dans les dtails de ce conflit, et l'actuelle escalade sur la capture du caporal Gilad Shalit, raconte propos de la valeur que les politiciens israliens attribuent la vie des civils palestiniens, simplement en tant que peuple, et ce qui, ventuellement, est parallle aux vnements de 1939-1945 en Europe qui viennent l'esprit.

J'attends aussi que quelqu'un mexplique quel mcanisme existe pour assurer que ces dtails sont systmatiquement dmentis devant la communaut internationale, et comment Isral est promu comme victime dans la presse traditionnelle. Avant que vous dcidiez, considrez lhistoire rcente dune nouvelles approprie que vous avez aussi srement manque dune faon ou d'une autre. Elle concerne Dana Olmert, la fille du premier ministre isralien Ehud Olmert, qui cra rcemment de lagitation quand elle rejoignit 200 manifestants lextrieur de la maison de Tel Aviv de Dan Halutz, le chef dtat major de lIDF, en protestant pour le meurtre de ces 14 civils palestiniens adultes et enfants qui ont t accidentellement assassins par lIDF alors qu'ils allaient leur travail pour combattre le terrorisme .

Comme intressant apart sur le chef dtat major de lIDF, Dan Halutz ; en aot 2002, il commanda l'arme de l'air isralienne de laisser tomber une bombe d'une tonne sur un bloc d'appartements occups de Gaza o, dclara-t-il, vivait un membre du Hamas. Le chef du Hamas fut tu, avec 14 civils innocents. En entendant parler de ces dommages collatraux , Halutz a dit son quipe de tireurs dlite :
    Les gars, vous pouvez bien dormir la nuit. Je dors galement bien, d'ailleurs. Vous n'tes pas ceux qui choisissent les cibles, et vous n'tiez pas celui qui a choisi la cible dans ce cas particulier. Vous n'tes pas responsable du contenu de la cible. Votre excution tait parfaite. Superbe. Et je le rpte encore : Il n'y a aucun problme en ce qui vous concerne. Vous avez fait exactement ce que vous avez t chargs de faire. Vous n'avez pas dvi dun millimtre vers la droite ou vers la gauche. Et n'importe qui ayant un problme avec cela est invit me voir.
Quand il fut interrog par un journaliste au sujet de la moralit de la frappe et propos des sentiments d'un pilote quand il laisse tomber une bombe, Halutz dclara :
    Ce n'est pas une question lgitime et on ne la pose pas. Mais nanmoins si vous voulez savoir ce que je sens quand je dlivre une bombe, je vous dirai : Je sens une lgre secousse sur l'avion en raison de la libration de la bombe. Une seconde aprs elle a disparu, et c'est tout. C'est ce que je ressens.
Donc l vous l'avez. Pour loligarchie isralienne, la mort des civils palestiniens est excellente , et ils ne ressentent rien quand ils tuent les femmes et les enfants. Ce que je peut dire en plus soit quelqu'un fait quelque chose au sujet de ces malades psychopathes, soit eux, et leur homologues Washington et autour du monde, nous dtruiront tous.


Source : Signes des Temps

En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

Vous êtes le visiteur numéro .