Article: Jonathan Metcalfe

Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Tyrannie du pouvoir executif

Traduction franaise: Henri R.


"Aujourd'hui les Amricains seraient outrags si les troupes de l'ONU entraient Los Angeles pour rtablir l'ordre; demain ils seront reconnaissants. C'est particulirement vrai si on leur a disait qu'il y a une menace extrieure au-del, soit relle soit promulgue, qui menace notre existence mme. C'est alors que tous les peuples du monde supplieront les leaders mondiaux pour les dlivrer de ce mal. La chose que tous les hommes craignent est l'inconnu. Prsents avec ce scnario, les droits individuels seront volontairement abandonns pour la garantie de leur bien-tre accord eux par leur gouvernement mondial."

Henry Kissinger parlant Evian, en France, le 21 mai 1992 runion des Bilderbergers. l'insu de Kissinger, son discours a t enregistr sur bande par un dlgu suisse la runion

Avec le dterrement rcent de dcrets prsidentiels anciens et nouvellement amliors, nous avons ralis que cela a t une stratgie idologique qui a t conue longtemps avant l'administration amricaine prsente. Nous voyons les convulsions mortelles de la constitution des Etats-Unis et n'importe quel semblant de dmocratie qui peut avoir initialement exist avec les pres fondateurs. Il semble invitable que les Etats-Unis deviennent le type mme d'une autorit totalitaire avec un nouveau mandat pour se fonder sur sa "McDonaldisation" culturelle dj tablie et la destruction gopolitique de la plante. Les mots ci-dessus de Kissinger donnant un discours la runion Bilderberg en 1992 Evian, en France, fut enregistr par un dlgu suisse, sans doute beaucoup au dpit de "l'homme d'Etat vtran", qui tait inconscient de l'enregistrement sur bande. Le mpris peine dguis pour l'humanit est seulement trop familier dans les rangs "de l'lite" et cet homme est particulirement actif l'heure actuelle. Sans doute il voit les dbuts d'un remboursement faustien pour services rendus. Je redoute de penser quelle propagande misanthrope il colporte derrire les portes fermes des confrences et des "groupes d'intrt spciaux" en 2003.

Le Reich de Bush a rcemment manuvr un autre propagandiste dans la ligne du front sous l'apparence du Gnral Tommy Franks qui a donn un interview pour le magazine Cigare Aficionado d'il y a quelques semaines. Il a dclar que le Gnral tait " le premier fonctionnaire de haut rang spculer ouvertement que la Constitution pourrait tre abandonne en faveur d'une forme militaire de gouvernement." Bien maintenant est-ce que n'est pas commode de marcher sur les talons des dcrets prsidentiels et l'expansion rcente du PATRIOT Act ? Tommy parlant durement continue dire :

"La plus mauvaise chose qui pourrait arriver" est que si les terroristes acquirent et utilisent ensuite une arme biologique, chimique ou nuclaire qui inflige des lourdes pertes. Si cela arrive, Franks dit, "... le monde Occidental, le monde libre, perd ce qu'il chrit le plus et c'est la libert que nous avons vu pendant deux ou trois cents ans dans cette grande exprience que nous appelons la dmocratie."

Franks a alors offert "dans un sens pratique" ce qu'il pense qui arriverait aprs une telle attaque.

"Cela signifie que le potentiel d'une arme de destruction massive et un vnement terroriste, massif, causant des victimes quelque part dans le monde Occidental il peut tre dans les Etats-Unis d'Amrique qui cause notre population mettre en doute notre Constitution propre et commence militariser notre pays pour viter une rptition d'une autre vnement causant des pertes massives. Ce qui en fait, commence ensuite dfaire le tissu de notre Constitution. Deux tapes, trs, trs importantes."

Pourquoi bien sr! L'interrogation de la constitution mne la militarisation du pays une tape naturelle, n'est-ce pas? Il n'est pas trop difficile de voir que Franks a, en toute probabilit, le mme ordre du jour que Bush et le clan no-conservateur/fasciste qui l'entoure. Il sait que la population de rats de laboratoire a t manipule pour donner la rponse requise et il joue docilement sa partie dans la prolongation de cette rponse. Par l'ensemencement de certaines penses dans les esprits de ceux qui sont susceptibles de telles ides de "l'Amrique attaque" et la dfense des mythes en grande partie faux du libralisme amricain il joue sa partie dans la machine de propagande. Les images de Pearl Harbor et du soldat inconnu, tenant en l'air la bannire toile orne de paillettes contre des risques pouvantables, sont constamment voques pour tenir une ferveur patriotique bel et bien au premier plan. Remarquez aussi son arrogance suprme dans laquelle il russit inclure tout "le monde Occidental, le monde libre " comme si toutes les nations sont debout dans un effort commun avec l'Amrique qui a naturellement dfini l'ide mme de dmocratie. Dommage qu'il n'ait jamais exist. Une telle vue subjective d'avis sur le monde d'un gnral de haut rang est inquitante, mais pas peu surprenante.

De mme que la fabrication du 11 septembre a t excute temps et selon le programme, l'attaque "terroriste" prochaine suivra aussi suivant le gavage du veau qu'est le peuple amricain. Sans doute c'est EXACTEMENT ce que le gouvernement fantme a l'esprit et, comme n'importe quels psychopathes dignes de leur sagacit, ils ne peuvent pas rsister distribuer des allusions subtiles sur comment ils sont intelligents et puissants. Il donne des indices explicites quant l'emplacement de l'attaque et justifie et prpare dans les esprits de la population ce qu'ils doivent sacrifier pour protger le pays du nouveau terrorisme. savoir, la constitution pour une dictature militaire. Il est clairement plutt excit sur la perspective de pouvoir si un cas d'urgence national devait surgir, en dguisant convenablement un tel dsastre constitutionnel avec une couche symbolique d'intrt. C'est comme si on avait donn un scnario Franks et qu'il passe un moment dlicieux en parcourant ses lignes. Il russit mentionner l'expression clef : " l'vnement causant des pertes massives" deux fois dans la mme phrase juste pour enfoncer le clou. Pour Franks, la dmocratie n'est pas plus qu'" une exprience " dont on sera invitablement dbarrass. Et pas une mauvaise chose selon ce Gnral.

La propagande cynique de Franks suit un modle familier, cependant cette spculation maladroite ne vient pas sans raison, particulirement quand nous considrons ce qui est rvl dans son valuation flagorneuse du caractre du Prsident. Ils jouent videmment pour la mme quipe idologique. Il nous donne certainement un indice sur la raison qui l'a pouss au moment prsent, presque parallle avec le bombardement du btiment de HSBC Istanbul :

"Je pense qu'on le jugera en fin de compte comme un homme d'un caractre extrmement lev. Un homme trs rflchi, n'ayant pas t valu correctement par ceux qui diraient qu'il n'est pas trs intelligent. Je trouve le contraire. Je pense qu'il est trs, trs brillant. Et je souponne qu'on le jugera comme un homme qui mena efficacement ce pays travers un pli dans l'histoire. Probablement nous penserons lui dans les annes futures comme un hros amricain." [1]

Cette valuation seule, est assez pour tenir tout ce que le Gnral Tommy Franks a dire avec la plus extrme prcaution. Non seulement nous savons que Bush est d'un caractre extrmement bas, d'intelligence galement basse et qu'il est trs probablement un Psychopathe, mais qu'il a - probablement plus qu'un autre Prsident - t responsable de la destruction complte du tissu fragile de la socit amricaine. Par conception. En s'alignant ainsi d'une manire doucereuse avec un tel criminel, il est clair que l'on a promis Franks une grande part du gteau et un rle dans le Nouvel Ordre Mondial. Ses mots sont si exempts de toute humanit, de connaissance et de comprhension de base des raisons de ce "pli" dans l'histoire, que nous venons la ralisation que cette dfinition "d'hrosme" ne peut tre rien de plus que le prdateur cherchant le pouvoir tout prix. Purple heart (3) ou non. Ce gnral voit une chance "de servir" son pays tandis qu'il avale le reste du monde. Peu importe la cause, seulement les effets.

Voici une nation qui a envahi et envahira d'autres pays pour bombarder et tuer des milliers de civils pour continuer ses buts despotiques sous prtexte "de frappes de premption", ce qui est profondment insultant pour quelqu'un avec la moiti d'un neurone d'humanit. Ceux-ci sont des psychopathes dangereux aux commandes d'un pays qui a rduit sa populace un des peuples les plus contrls mentalement sur cette terre, o des dcrets prsidentiels successifs, plus particulirement pendant les administrations de Nixon, Carter, Reagan et Clinton nous ont mens une tape trs dangereuse en effet. Et aprs les crimes du PATRIOT ACT, l'obscnit rcemment passe qu'est le PATRIOT Act II et le Home Security Act, nous trouvons les dcrets prsidentiels suivants dans le Registre Fdral qui sont passs sans une bouffe de paperasserie. Et si un cas d'urgence national se ralise soudainement, alors une tyrannie excutive remplacera toutes les notions de juste direction. Plus important encore, l'approbation pralable du Congrs n'est pas ncessaire pour de telles directives - elles sont immdiatement efficaces une fois que l'on dclare l'Etat Urgence Nationale :

Le DCRET PRSIDENTIEL 10990 permet au gouvernement de reprendre tous les modes de transport et le contrle des autoroutes et des ports de mer.

Le DCRET PRSIDENTIEL 10995 permet au gouvernement de saisir et de contrler les mdias de communication.

Le DCRET PRSIDENTIEL 10997 permet au gouvernement de reprendre toute la puissance lectrique, gaz, ptrole, carburants et minraux.

Le DCRET PRSIDENTIEL 10998 permet au gouvernement de reprendre toutes les ressources d'alimentation et des fermes.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11000 permet au gouvernement de mobiliser des civils dans des quipes de travail sous la surveillance du gouvernement.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11001 permet au gouvernement de reprendre toute la sant, l'ducation et les fonctions de bien-tre.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11002 dsigne le Ministre des Postes pour faire fonctionner un enregistrement national de toutes les personnes.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11003 permet au gouvernement de reprendre tous les aroports et les avions, y compris les avions commerciaux.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11004 permet l'Autorit du Logement et des Finances de transfrer des communauts, construire de nouveaux logements avec des fonds publics, dsigner des secteurs tre abandonns et tablir de nouveaux emplacements pour des populations.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11005 permet au gouvernement de reprendre les chemins de fer, les canaux et rivires et les quipements de stockage publics.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11051 spcifie la responsabilit du Bureau de Planification de Cas d'urgence et donne l'autorisation de mettre tous les Dcrets prsidentiels dans l'effet dans les moments de rapports tendus internationaux accrus et conomiques ou de crise financire.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11310 accorde autorit au Ministre de la Justice pour mettre en application les plans exposs dans des Dcrets prsidentiels, pour instituer le support industriel, pour tablir la liaison juridique et lgislative, pour contrler tous les trangers, pour faire fonctionner des institutions pnales et correctionnelles, et conseiller et assister le Prsident.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11049 assigne la fonction d'tat de prparation de secours aux dpartements fdraux et des agences, consolidant 21 Dcrets prsidentiels en vigueur publis au cours d'une priode de quinze annes.

Le DCRET PRSIDENTIEL 11921 permet l'Agence d'tat de prparation Fdrale de Secours de dvelopper des plans pour tablir le contrle des mcanismes de production et la distribution, de sources d'nergie, des appointements, des salaires, le crdit et le flux d'argent dans l'institution financire amricaine dans n'importe quel cas d'urgence national non dfini. Il stipule aussi que quand le Prsident dclare un tat d'urgence, le Congrs ne peut pas passer en revue l'action pendant six mois.

Le DCRET PRSIDENTIEL 12148 a cr la Federal Emergency Management Agency (l'Agence de Gestion Fdrale de Secours) (FEMA) qui est interface avec le Ministre de la Dfense nationale pour la planification et le financement de la dfense civile . "Un tsar de secours" a t nomm. La FEMA a seulement dpens environ 6 pour cent de son budget sur des cas d'urgence nationaux, la plus grande partie de leur financement a t utilis pour la construction d'quipements souterrains secrets pour assurer la continuit de gouvernement en cas d'un cas d'urgence principal, tranger ou intrieur.

Le DCRET PRSIDENTIEL 12656 a nomm le Conseil de Scurit nationale comme le corps principal qui devrait considrer des pouvoirs extraordinaires. Cela permet au gouvernement d'augmenter le renseignement intrieur et la surveillance de citoyens amricains et limiterait la libert de mouvement dans les Etats-Unis et a accord au gouvernement le droit d'isoler les grands groupes de civils. La Garde nationale pourrait tre fdralise pour fermer toutes les frontires et prendre le contrle de l'espace arien amricain et tous les ports d'entre. Beaucoup de figures dans le scandale de Iran-Contra faisaient partie de ce contingent de secours, y compris le Colonel de Marine Olivier North. [2]

N'oublions pas une slection d'actes longtemps oublis qui sont maintenant homogniss dans les susdits dcrets prsidentiels :

Acte de Scurit nationale de 1947

Permet de la relocalisation stratgique d'industries, de services, du gouvernement et d'autres activits conomiques essentielles et rationaliser les pr-requis pour la main d'uvre, les ressources et les quipements de production.

Acte de Production de Dfense de 1950

Donne le contrle total au Prsident sur tous les aspects de l'conomie.

Acte de Pouvoirs conomique International de Secours

La proprit d'un pays national ou tranger peut tre saisie par le Prsident. Ces pouvoirs ont t transfrs la FEMA pendant l'administration Carter et le dterrement de nouveaux dcrets prsidentiels en 1979.

L'Acte 1991 du Contrle des Crimes violents

Fournit des pouvoirs complmentaires au Prsident permettant la suspension de la Constitution et des droits Constitutionnels des Amricains pendant une "crise de drogue". Il subvient la construction de camps de dtention, la saisie de proprit et le contrle militaire de secteurs peupls.

Le corps responsable de la mise en application de ces ordres est l'Agence de Gestion Fdrale de Secours (FEMA) qui a longtemps t reconnue comme tant bien plus qu'une simple agence administrative pendant les temps de dsastre environnemental ou le cas d'urgence national. En fait, elle a les capacits les plus extraordinaires qui laisseraient tout dictateur rayonnant dans l'attente. La vraie nature de la FEMA a t leve pour son rle dans la surveillance pour l'tat policier venant par les branches d'un Gouvernement Fantme qui a travaill fermement dans les coulisses en conjonction avec l'arme pour assurer qu'un cas d'urgence national appropri puisse tre construit comme la partie du Plan pour un Nouvel Ordre Mondial. Ces branches incluent : le Conseil de Relations avec l'tranger, la Commission Trilatrale, le Groupe Bilderberg, le Conseil de Scurit nationale, les Chefs Communs de Personnel et le Bureau de Programme national, tous ayant une histoire intressante de tromperie et des manuvres machiavliques. La FEMA est un symbole hermtiquement scell de muscle totalitaire, rpondant seulement au Conseil de Scurit Nationale, qui rpond son tour seulement au Prsident.

Une chose que George EST capable de faire est de gribouiller sa signature (avec une main affermissante fournie par le Procureur Gnral Ashcroft), c'est tout ce qui est ncessaire ces ordres pour prendre effet. Ils sont non seulement immdiatement excutoires mais ils ne peuvent pas tre limits ou changs par un quelconque dpartement ou individu - pas mme le congrs. Si nous suivons la ligne de raisonnement de Franks, nous devons nous attendre une "attaque terroriste" sur le Congrs ? Quelle solution parfaite de ces individus empoisonnants qui s'opposeraient au scnario de" Sept Jours en mai". Frapper au cur d'une dmocratie perue ferait payer toute rsistance idologique la maison et un certain degr, l'tranger. Remarquablement, il existe dj l une commission pour prendre les choses en main dans le cas o tout le congrs, ou une grande partie, d'une faon ou d'une autre serait dans l'incapacit d'accomplir son devoir civique. Navement nomm "la Continuit de la Commission du Gouvernement" ils ont ceci dire sur leur Page principale:

"A l'automne 2002, la Continuit de la Commission du Gouvernement a t lance pour tudier et faire des recommandations pour la continuit de nos institutions du gouvernement aprs une attaque catastrophique. Le 11 septembre soulve la possibilit que des ennemis trangers pourraient srieusement perturber le remplissage de postes vacants au Congrs, la succession prsidentielle et la ralisation d'un quorum pour la Cour au point que nos institutions de base ne pourraient pas fonctionner d'une faon constitutionnelle normale."

Trouvons-nous cela un peu paranoaque ? Je veux dire, quelles sont les risques ? On supposerait que, particulirement aprs le 11 septembre, le Congrs les Etats-Unis et d'autres btiments principaux du gouvernement seraient certaines des places les plus sres sur la terre, cependant les membres de cette commission s'attendent en fait et ont projet une attaque couronne de succs. Pour en comprendre les raisons nous devons comprendre les esprits et l'ordre du jour des gens derrire cela. La simple vrit est que "l'vnement catastrophique" dont ils parlent n'est pas quelque chose qu'ils craignent, mais plutt quelque chose qu'ils cherchent crer leur convenance la plus lmentaire.

Les No-Escrocs qui habitent actuellement la Maison Blanche extraient une doctrine fasciste de la constitution (qui, incidemment, n'a jamais signifie tre un document transitoire) par lesquels des dcrets prsidentiels anciens de 1939-1991 sont concentrs dans l'ordre 12919 qui investit la FEMA avec des pouvoirs stupfiants. L'ambigut et le manque de prcision de ces ordres y deviennent de plus en plus inquitants en ce qu'ils sont capables d'tendre leur signification loin dans les portes extrieures de ce que l'on considre acceptable, puis le pousser toujours plus loin selon les vnements comme ils se droulent. Ce que nous voyons ici est "une disposition en couches" cohrente des lois qui produisent un embrouillement impntrable de lgislation qui sert renforcer les protocoles, les procdures, les directives et les actes obscurs dans un mur solide de loi martiale de quelque direction qu'on s'approche, les infractions de libert sont si srieuses, qu'il rend comique toute notion de dmocratie et la justification pathtique de "protection". Malheureusement, ce n'est pas une plaisanterie. C'est une tragdie.

Dcret prsidentiel de rappel 11002. Le rsultat final de cette directive signifie que toutes les personnes peuvent tre regroupes et internes indfiniment sous l'apparence de la relocalisation et le "contrle de population." Que pensez-vous qu'il va arriver ceux qui s'opposent la rinvention de la justice de l'Administration de Bush et du Procureur Gnral Ashcroft? Est-ce que vous tes une menace pour l'Amrique ? Est-ce que vous tes un terroriste ? Est-ce que vous tes un Arabe ? Fumez-vous du haschich ? Selon ce que disent ainsi Ashcroft et la FEMA et le "coup de stylo Prsidentiel " - votre vie est la leur, sans recours N'IMPORTE QUELS droits de l'homme ou juste processus de la loi. Pourquoi ?

Parce que beaucoup de cela n'existe plus dsormais.

Sensationaliste ? Tristement, non. Nous devons comprendre que la plupart de ces gens suivent leurs natures. Ils n'ont aucune conscience. Leur rle est de monter sur le dos de ceux qui sont vulnrables, dpossds, programms mentalement et juste ignorants ordinaires. Et que vous n'oubliiez pas que le micro-brchement de la population a dj commenc, aussi bien que la prparation et l'utilisation de camps de concentration. Si ce sont des nouvelles pour vous, commencez s'il vous plat acclrer votre action du poignet sur la proverbiale bote. Ces vers dbordent.

Nous savons que le gouvernement et l'arme des Etats-Unis passent du bon temps avec les "terroristes Al-Qaeda" souponns dans le notoire camp de Prisonniers des US Marine Corps dans la Baie de Gauntanamo en contrevenant continuellement la convention de Genve, mais combien de nous se rendent compte que cela peut tre ce qui est en magasin pour les Amricains que l'on considre comme ennemis de l'tat, en opinion seulement? Ashcroft fournira la garantie, la FEMA le muscle et Bush ou le Prsident suivant allumera un cigare tandis que le reste d'entre nous brle. Le registre a dj commenc et vous pouvez parier votre dollar de dvaluation que si vous tes un adversaire verbal de l'Administration de Bush (ou mme un silencieux) et actuellement rsidant aux Etats-Unis vous serez not comme un ennemi du peuple.

Le nombre de camps aux Etats-Unis est valu bien plus de 800 avec du personnel plein temps et gards 24 heures sur 24 . La FEMA sera responsable de la direction des camps quand la loi martiale deviendra officielle. Des raisons historiques diverses existent pour la construction de ces camps incluant la menace de guerre nuclaire pendant la guerre froide, le contrle de la population pendant des troubles sociaux, la protection de l'lite politique, des maisons d'arrt pour des immigrants etc. Ils existent dans 48 tats (aussi bien que Hawaii) Guayanabo Porto Rico, une prison Fdrale. Tous pour nous protger des maux du monde extrieur; ces mmes maux qui ont t crs par beaucoup de politique trangre amricaine dans les 50 dernires annes. Le plus grand de ces camps est prs de Fairbanks dans l'Alaska qui peut loger jusqu' 2 millions de personnes. Cela vous donne une certaine ide d'o va le budget d'conomie mnagre de la FEMA. Mais regardez le ct positif, quand vous vous trouvez ferm clef dans une cabane en bois au milieu de nulle part (ou le Nebraska), finalement vous pouvez dire que le gouvernement a bien tenu ses promesses et a trouv une faon de vous garder en scurit de ces "terroristes" effrayants. Voyez, ils ne mentaient pas aprs tout, ils taient juste conomes avec la vrit.

Autrefois au dbut des annes quatre-vingts sous la politique hollywoodienne de Ronald Reagan, un programme top secret connu comme REX 84 a t tabli avec le raisonnement superficiel de faire face un afflux soudain d'immigrants ou d'trangers illgaux traversant la frontire mexicaine/amricaine, qui pourrait alors menacer la loi et l'ordre. Par un euphmisme appel un "exercice d'empressement," on a pens que des mesures appropries devaient inclure le rassemblement des "indsirables" ou plutt des Amricains Centraux vivant aux Etats-Unis sans documents. C'tait aussi parallle aux oprations ayant lieu en Amrique Centrale l'poque. L'arme des Etats-Unis et la Garde nationale seraient mis en uvre pour s'engager dans des "ratissages" grande chelle travers l'Amrique avec pour tche assigne d'emprisonner presque 500 000 immigrants. Ils se trouveraient alors rassembls dans les maisons d'arrt mentionnes ci-dessus mises en oeuvre par la FEMA. REX 84 permettait aux bases militaires d'tre fermes et d'tre transformes en prisons. C'est une de nombreuses occasions dans lesquelles le climat d'escalade de l'intimidation et de la contrainte internes ou internationales menes par les Etats-Unis n'a pas abouti la mise en uvre des dits exercices.

Cependant, REX 84 a t tenu en haute estime par la FEMA, o l'accs l'information quant aux dtails du plan tait conforme aux directives les plus hautes du secret. Le lieutenant colonel Oliver North (du clbre scandale de Iran-Contra) tait responsable de la planification logistique et oprationnelle du programme. La loi martiale tait le rsultat naturel d'un tel programme et Ollie North a t sans doute enchante d'avoir t capable d'inclure l'ide brillante de regrouper 21 millions de Noirs Amricains si le besoin apparaissait.

Un article du Miami Herald de juillet 1987 a annonc que John Brinkerhoff, l'ancien adjoint un Ancien directeur de FEMA a trait avec la mise en uvre de la Loi martiale dans ce plan national qui a sembl tre nouveau et amlior. Et o pensez-vous que M. Brinkerhoff rside actuellement ? Eh bien, l'Institut d'Anser, un groupe de rflexion de droite pour la Scurit de la Patrie o il affirmait avec jubilation l'impratif constitutionnel pour dployer des troupes amricaines dans les ruessi le besoin surgissait. Bien, qui aurait pens cela ?

Le 11 septembre est venu et est parti et dj nous avons le pays d'Irak nouvellement occup o aucun lien avec les terroristes ou les armes de destruction massive n'a t trouv. Cela n'importe pas Bush et ses flatteurs militaires. Tout ce qui tait important tait prtexte pour assurer que le besoin a VRAIMENT surgi. On a par consquent conseill Bush Junior qu'il serait pertinent de cacher les dtails des papiers Prsidentiels de Reagan de nouveaux yeux curieux. Il rvlait videmment beaucoup trop dans lequel il fournirait un scnario "joindre les points" des crises actuelles.

Ce qui doit aussi tre mentionn est le fait que la FEMA est responsable de faire fonctionner plusieurs quipements secrets suprieurs dont la plupart n'apparaissent pas sur les documents budgtaires officiels de la FEMA. De plus, les membres du congrs ont t refuss d'accs ces dpenses. Il semble que le budget de la FEMA est une fosse sans fond dans laquelle des sommes d'argent normes disparaissent uniquement pour refaire surface sous l'apparence de vieilles bases souterraines remises neuf et rnoves, dont la plus clbre peut tre trouve profondment sous le Mont Wheather prs de Berryville, en Virginie. Bien sr, elle n'existe pas officiellement. Cela pourrait expliquer les vibrations souterraines tranges et les sons que l'on a entendus au-dessous de beaucoup de villes amricaines pendant quelques annes passes. Ils semblent prparer quelque chose...

REX 84 a sembl faire partie de beaucoup plus de systmes de valeur tendus de contrle pendant la Prsidence Reagan. Aucune surprise l, on n'a qu' se souvenir comment le saut de Hollywood au Bureau Ovale tait comme d'habitude du business pour Ronnie. Ses "ficelles" taient dj dmles et disponibles pour tre tires. Tout ce que le Gouvernement Fantme avait faire, tait de laisser arriver des listes de scnarios et de tenir ces ficelles tendues. En consquence, beaucoup de bases pour l'tat d'affaires prsent viennent principalement de l're Reagan, avec l'aide supplmentaire de Clinton qui a cr de nouvelles dchirures gargantuesques dans le tissu de la constitution. Il est aussi intressant que beaucoup de personnel clef s'est trouv en arrire dans des niches confortables prtes pour la grande exposition, ayant accompli leurs rles quelques annes auparavant. Cela inclut des siges clefs aux lections municipales, le plus rcemment avec le "Terminator" Arnold Schwarzenegger dont le comportement rpugnant, tant l'cran que dans la vie, tait prophtique de faon inquitante de l'thique de cette administration. Ce fait seul, que nous lisions un homme qui a gagn sa vie par des films ultra-violents qui propose d'envoyer plusieurs cartouches des dernires armes high-tech dans ceux perus comme des bandits, devrait tre suffisant pour au moins reporter un tel vote de confiance.

La question plus importante d'exprience politique zro n'a pas t digne d'une QUELCONQUE pense semble t-il. Sans doute Arnie sur les armes de l'cran reflte parfaitement la dernire technologie des armes avances qui est vendue par les socits amricaines et europennes dans le monde entier et au soumissionnaire le plus haut. On voit simplement des tmoins sans doute innocents dans les films d'Arnie, que l'on fauche par son "hrosme" comme des "dommages de guerre." Beaucoup comme les 10 000 civils qui sont morts dans l'invasion de l'Irak et beaucoup comme les autres milliers qui mourront dans les oprations imprialistes ininterrompues de l'arme des Etats-Unis. L'Amrique EST Hollywood et dangereusement ainsi. Comme tel, nous pouvons comprendre le commentaire juvnile comme prvu de George Bush interrog sur la rsistance naissante des attaques irakiennes Bagdad : "Amenez-les moi" dit le cow-boy drogu. La perception d'un tel homme est trs conforme une mentalit "descendez-les", et aussi, beaucoup de la populace amricaine. Les dcrets prsidentiels tablis par une branche excutive d'un gouvernement fantme ne sont pas plus que des excuses pour faire ce qui est dans les esprits de ceux dont la nature est d'alimenter, consommer, mutiler et tuer pour le prestige, la gloire et le pouvoir. Rien de plus.

Il est donc impratif que les gens prennent conscience du fait que ce n'est pas de la comdie, ce n'est pas du sensationnalisme automatique. C'est rel. L'administration prsente effectue un long ordre du jour totalitaire attendu qui a une histoire riche, o le Quatrime Reich est bien vivant et la FEMA est ses troupes d'assaut dans l'attente. Une fois que l'on dclare un Cas d'urgence national et que la FEMA commence marcher au pas de l'oie par votre porte d'entre, il n'y aura aucune ventualit par laquelle le pouvoir Constitutionnel sera rtabli. Mais hein, aucun besoin de s'inquiter, n'est-ce pas ? L'administration de Bush fait tout cela parce qu'elle aime l'Amrique et son peuple ? Bien, cela peut tre vrai certains niveaux de l'administration. Aprs tout, les Nazis ont cru qu'ils servaient Dieu et travaillaient dans l'intrt "de la race suprieure", cependant comme nous savons, "les Dieux" comme les "races suprieures" entrent dans beaucoup de formes et se rvlent ceux pour qui le pouvoir et l'intrt personnel sont la force agissante, indpendamment de votre systme de croyance.

Pour ceux qui veulent nier et se moquer qu'une telle chose arrive dans leurs tats bien-aims, juste l'intrieur de leur propre arrire-cour, il y aura probablement une fentre extrmement petite et brve donnant l'occasion de regarder la clture en piquets blancs avant qu'elle ne soit remplace par quelque chose d'un peu plus durable, avec miradors moins que jolis et des chiens de garde moins que duveteux. La menace du terrorisme sera stoppe seulement en tolrant la disparition rapide des liberts reconnues de toute l'Amrique. Et une fois que cela sera entirement abandonn, le visage du salut gouvernemental sera vu pour ce qu'il est : une tyranniepour le peuple, par le peuple.

[1] Gen. Franks Doubts Constitution Will Survive WMD Attack (Le Gnral Franks doute que la Constitution survivra l'attaque des Armes de Destruction Massive) John O. Edwards, NewsMax.com Friday, Nov. 21, 2003

[2] http://www.archives.gov/federal_register/executive_orders/wbush_subjects.html

(3) NdT Purple heart : dcoration remise un bless de guerre


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .