Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



La Cinquime Colonne

Traduction franaise: Henri R.


Le 11 aot 2003. La Cinquime Colonne. Emilio Mola Vidal, un gnral nationaliste pendant la Guerre Civile Espagnole (1936-39), cra l'origine le terme. Comme quatre de ses colonnes d'arme se dplaaient sur Madrid, le gnral se rfra ses partisans militants dans la capitale comme sa "cinquime colonne," avec l'intention de saper le gouvernement loyaliste de l'intrieur. Donc la cinquime colonne est un groupe de sympathisants secrets ou les partisans d'un ennemi qui s'engagent dans l'espionnage ou le sabotage dans les lignes de dfense ou les frontires nationales.

Il y a deux jours quand un membre de l'quipe des Signes a repris le papier de Gordon Thomas sur David Kelly - et d'autres microbiologistes - un article s'est dtach avec une clart horrifiante :

Le scientifique britannique de 59 ans tait impliqu dans un travail ultra secret l'Institut pour la Recherche Biologique d'Isral. Des sources israliennes prtendent que Kelly rencontra des scientifiques de l'institut plusieurs fois Londres dans les deux annes passes. [...]   Il y a eu des rapports persistants que l'institut est aussi engag dans la recherche de la squence de l'ADN. Un ancien membre du Knesset, Dedi Zucker, a caus une tempte dans le Parlement isralien quand il a prtendu que l'institut "essayait de crer une arme ethnique spcifique " avec laquelle les Arabes pourraient tre viss par des armes israliennes.

Cette petite remarque s'est dtache comme un fil pendant d'un pull-over dont vous savez juste que si vous le tirez, le vtement entier se dmlera.

Toute la journe, dans la chaleur du repaire des Signes, (a a fluctu entre 41 et 43C ici au Sud de la France), le personnel tira sur ce fil. Hier le rsultat fut la collecte d'articles - sans aucun doute seulement le sommet de l'iceberg - sur l'histoire des "Armes Ethniques Spcifiques."

Nous pensions, bien sr, que nous avions peu prs sond la profondeur de la dpravation humaine dans notre fait de parcourir le monde pour les Signes des Temps.

Mais nous avions tort.

Armes Ethniques Spcifiques.

Pensez juste ce terme un instant.

Pensez alors la dclaration horrifiante publie dans le London Times en 1998 :

Un scientifique a dit que la tche tait normment complique parce que tant les Arabes que les Juifs sont d'origine Smitique. Mais il a ajout : "Ils ont, cependant, russi dans la dfinition exacte d'une caractristique particulire dans le profil gntique de certaines communauts arabes, particulirement les gens irakiens."

La collecte d'articles continue, exposant avec une clart affreuse que le rve nazi de la "Purification ethnique Mondiale" est TOUJOURS le but des Elitistes Mondiaux.

J'ai mentionn quelques occasions que nous avons creus profondment dans les origines du Judasme et de sa reprise comme le Sionisme et j'ai trouv des liens trs forts entre la tribu juive de prtres, les Lvites, et les Luvites Aryens, la tribu de prtres des Hittites. Ce que l'vidence semble montrer est que les Juifs de base sont pratiquement identiques aux Arabes de base.

Qu'est-ce que cela pourrait nous signifier aujourd'hui, si quoi que ce soit ?

Beaucoup de savants ont promu l'ide que les Juifs et les Europens sont sur les extrmits opposes de la balance de l'ethnocentrisme. Cela semble tre le plus agressivement promu par les Juifs eux-mmes :

[Dans] le Fondamentalisme juif en Isral (Shahak et Mezvinsky 1999), Shahak et Mezvinsky soutiennent que les fondamentalistes actuels essayent de recrer la vie de communauts juives avant le Sicle des Lumires (c'est--dire, avant environ 1750). Pendant cette priode la grande majorit des Juifs croyait dans le mysticisme de la kabbale juive. Les savants juifs influents comme Gershom Scholem ignoraient le matriel raciste vident, exclusif dans la Kabbale en utilisant des mots comme "hommes", "tres humains" et "cosmique" pour suggrer que la Kabbale avait un message universaliste.

Le texte rel dit que le salut est seulement pour les Juifs, tandis que les non-juifs ont des "mes Sataniques (p. 58).

L'ethnocentrisme apparent dans de telles dclarations n'tait pas que la norme dans la socit juive traditionnelle. Il reste un courant puissant de fondamentalisme juif contemporain, avec des implications importantes pour la politique isralienne. Par exemple, le Lubavitcher Rebbe, Rabbin Menachem Mendel Schneerson, dcrivant la diffrence entre Juifs et non-Juifs :

Nous n'avons pas de cas de changement profond dont une personne est simplement sur un niveau suprieur. Plutt nous avons un cas de ... une espce totalement diffrente.... Le corps d'une personne juive est d'une qualit totalement diffrente du corps [des membres] de toutes les nations du monde [...]   La diffrence de la qualit intrieure [du corps] [...] est si grande que les corps seraient considrs comme d'espces compltement diffrentes.   C'est la raison pour laquelle le Talmud dclare qu'il y a une diffrence halachique dans l'attitude des corps des non-Juifs [par opposition aux corps des Juifs] leurs corps sont en vain . [...]   Une diffrence encore plus grande existe en ce qui concerne l'me. Deux types contraires d'me existent, une me non-juive vient de trois sphres sataniques, tandis que l'me juive provient de la saintet. (Dans Shahak et Mezvinsky 1999, 5960)

Cette revendication d'unicit juive fait cho la revendication de l'activiste de l'Holocauste Elie Wiesel (1985, 153) que tout de nous est diffrent. Les juifs sont "ontologiquement" exceptionnels.

Mais d'o cette ide est-elle vraiment venue?

Dans son livre, la Recherche du Langage Parfait, Umberto Eco documente le fait que le Judasme mourait parmi les Juifs qui s'taient rfugis en Europe aprs la destruction de la Palestine par les Romains. L'hbreu tait, en fait, une langue morte et devait tre "rinvent". Cependant, il y avait "un accord" trs trange entre les prtres du Judasme et l'glise Franque du temps qui mandata la revivification du Judasme et la validation de la Bible hbraque comme tant "livre" de Dieu Adam, aux Juifs, au Christianisme.

Autrement dit, il tait ncessaire de valider le Judasme pour "valider" alors le Christianisme comme "une vraie religion."

Pourquoi les Lvites et les Francs taient si amicaux les uns envers les autres ?

Au 11me sicle, Isaac ibn Yashush, un mdecin de cour juif dans le l'Espagne Musulmane, a mentionn le fait affligeant qu'une liste des rois Edomites qui apparat dans la Gense 36 nommait quelques rois qui ont vcu longtemps aprs que Mose soit dj mort. Ibn Yashush suggra l'vidence, que la liste avait t crite par quelqu'un qui vivait aprs Mose. Il devint connu comme "Isaac le Gaffeur."

Le type qui a perptu Isaac intelligent de cette manire tait un homme nomm Abraham ibn Ezra, un rabbin du 12me sicle en Espagne. Mais Ibn Ezra nous prsente avec un paradoxe parce qu'il a aussi crit sur des problmes du texte de la Torah. Il s'est rapport plusieurs passages qui semblaient ne pas tre de la propre main de Mose parce qu'ils mentionnaient Mose la troisime personne, utilisaient des termes que Mose n'aurait pas connu, dcrivait des lieux o Mose n'avait jamais t et utilisait une langue qui appartenait un temps et un lieu en tout diffrents du milieu de Mose. Il crivait, trs mystrieusement, "Et si vous comprenez, alors vous reconnatrez la vrit. Et celui qui comprend se tiendra silencieux."

Gardez l'esprit, tout le mythe Chrtien tait bas sur la validit du Judasme, (tant son "Nouvel Accord") et mme s'il y avait un conflit apparent entre les Juifs et les Chrtiens, les Chrtiens avaient le plus dsesprment besoin de valider le Judasme et sa revendication d'tre la rvlation au "peuple lu" du Seul Vrai Dieu. C'tait sur cette base que Jsus tait le Fils de Dieu, aprs tout.

Le grand savant juif, Rashi de Troyes, (1040-1105), a fait la dclaration incroyablement franche que le rcit de la Gense, retournant la cration du monde, a t crit pour justifier ce que nous pourrions maintenant appeler le gnocide. Le Dieu d'Isral, qui a donn son peuple la Terre Promise, devait tre explicitement suprme pour que, ni les Cananens dpossds, ni personne d'autre ne puissent jamais faire opposition ses dcrets. Les mots prcis de Rashi taient que Dieu nous a dit l'histoire de la Cration et l'a incluse dans la Torah "pour dire son peuple qu'ils peuvent rpondre ceux qui prtendent que les Juifs ont vol la terre de ses habitants originaux. La rponse devrait tre: Dieu l'a fait et le leur a donn, mais l'a alors pris et nous l'a donne. Comme il l'a fait et elle est sienne, il peut la donner quiconque il choisit".

Le dpistage des groupes ethniques par des moyens divers, comme ils se dplaaient dans les deux sens dans le pass, ont t difficiles, sinon presque impossible prsent, en raison des nombreuses "rvisions" de l'histoire par les "conqurants" de n'importe quelle priode donne. Mais la science de la gntique nous a donn un peu d'aide et nous avons utilis plusieurs indices de type "Sherlock Holmes" extraits de documents antiques aussi.

Cela a men la dcouverte que les Francs taient autrefois connus, dans la preuve crite la plus antique, comme les Chattes. Ceux de vous qui connaissez votre histoire antique reconnatrez immdiatement le fait que "Chattes" tait un autre nom pour Hittites. (Pour les pleines implications de ce fait, lisez Qui a crit la Bible ?)

La discussion en cours entre les "Juifs d'Aaron" et les "Juifs de Mose" qui est rvl dans ma srie : "Qui a crit la Bible?" nous mne considrer le fait que les nombreux peuples occupant la Palestine une certaine priode de l'histoire (connue comme un "ge de l'ignorance") furent essentiellement "assimils" " une nouvelle religion" impose par un petit groupe spcifique d'hommes. Ce petit groupe d'hommes avait, comme il se trouve, un marqueur gntique spcifique - un "gne Cohen." Il distingue cette "tribu" particulire de tous les autres Juifs et est remarquablement cohrent pendant les 4000 ans passs. Les gnticiens ont, en fait, suivi la trace son "origine" en arrire environ 1600 av. J.-C., environ juste le temps de la fin de l'ge de Bronze et de l'ruption du Volcan Thera dans l'le de Santorin.

Cela nous amne poser la question vidente : pourrait-il tre possible que les seuls Juifs qui seraient pargns du dploiement d'une Arme Spcifique Ethnique soient ceux avec les gnes Cohen ? C'est--dire un relativement petit pourcentage de Juifs dans l'ensemble ?

Et s'il y a un lien entre la tribu Cohen et les Hittites, est-ce que cela ne suggrerait pas que le rve d'Hitler puisse tre une ralit dans un temps trs court : tous les Smites seraient balays de la surface de la plante ?

Fait, bien sr, de la faon la plus diabolique entre toute : une invasion de cinquime colonne et une prise en main de l'intrieur - un vritable Cheval de Troie du Judasme avec des Lvites Aryens se cachant l'intrieur.

Tant que nous spculons sur les Armes Spcifiques Ethniques, regardons-les de l'autre direction. Si les Juifs fondamentalistes sont si convaincus qu'ils appartiennent une espce entirement diffrente du reste du monde, qu'est-ce qui doit les arrter de dvelopper une Arme Spcifique Ethnique pour des Europens ????

Je suis sr que les agences de renseignement qui aident dans ce projet ont considr une telle possibilit, ont mme donn les nombreuses occurrences de "l'chec du renseignement." Ce qui est, bien sr, si saisissant est "l'accord" le plus mystrieux entre les Juifs et leurs perscuteurs traditionnels.

[ La possibilit thorique d'Armes Spcifiques Ethniques] a t reconnue il y a plus de 25 ans, si non auparavant. Elle a t l'origine apporte l'attention de clients potentiels avec la publication d'un article dans Military Review de novembre 1970.   Ce journal pour le personnel militaire au niveau du commandement a t publi par l'US Army Command et le Collge d'Etat-Major Fort Leavenworth, au Kansas. Le dispositif, intitul "Armes Ethniques," cr par Carl A. Larson, dcrit l'histoire, la dsirabilit et les possibilits de pathognes biologiques fabriqus qui affecteraient seulement ces races qui n'ont historiquement aucune dfense naturelle contre certains "inhibiteurs d'enzyme."   Larson est inscrit comme chef du "Dpartement de Gntique Humaine l'Institut de Gntique, Lund, en Sude" de mme qu'un mdecin qualifi. [...]   Larson explique que beaucoup d'activits chimiques et fonctions dans le corps humain sont causes par les interactions d'enzymes. Une des activits plus significatives permises par des ractions chimiques d'enzyme est la contraction et la relaxation du tissu musculaire. Si les activits de ces enzymes sont bloques, la victime sera paralyse, mme jusqu' la mort par asphyxie.   Non par concidence, on a dcouvert l'action bloquante par enzyme de composs appels organophosphates en Allemagne dans les annes 1930 o des insecticides exprimentaux ont tu des gens assez malheureux pour les avoir utiliss. Cette dcouverte a men la fabrication en srie d'une substance nomme "Trilon", utilis plus tard au rsultat impressionnant dans l'extermination des groupes de gens que les Nazis considraient gure plus que des insectes. Cette substance et d'autres de composition semblable sont devenus connus comme "gaz neurotoxiques". [...]   Selon Charles Piller et Keith Yamamoto dans leur livre de 1988 Gene Wars (Guerres des Gnes), l'article de Larson tait la premire fois que l'on a abord publiquement le sujet d'armes bactriologiques cibles sur le plan ethnique et que dans "les cercles privs de l'arme c'tait de vieilles nouvelles.."

Bref, le travail dans lequel Kelly - et d'autres - ont t engags, apparemment sous le patronage de Isral, a t en ralit commenc dans l'Allemagne Nazie et les cibles taient des Juifs. La remarque que l'information donne dans l'article de Larson tait de "vieilles nouvelles" dans les cercles militaires suggre qu'il fasse partie de la recherche en cours par l'quipe des Oprations Noires des Etats-Unis et ait t trs probablement apport aux Etats-Unis aprs la Deuxime Guerre mondiale via l'Opration Paperclip.

Convaincu que les scientifiques allemands pourraient aider les efforts de l'aprs-guerre de l'Amrique, le Prsident Harry Truman a consenti en septembre 1946 autoriser le "Projet Paperclip," un programme pour amener des scientifiques allemands choisis travailler sur la dfense de l'Amrique pendant la "Guerre froide." Cependant, Truman a expressment exclu quiconque trouv "pour avoir t un membre du parti Nazi et plus qu'un participant nominal ses activits, ou un partisan actif du Nazisme ou du militarisme."

part l'absurdit des conditions installes par Truman - n'importe quels scientifiques allemands en opration ont t videmment engags dans la recherche oriente Nazie - la Joint Intelligence Objectives Agency (l'Agence Commune des Objectifs d'Intelligence) (JIOA) du Dpartement de la Guerre, conduisit des enqutes de fond sur les scientifiques.

En fvrier 1947, le Directeur de la JIOA Bosquet Wev soumit le premier jeu de dossiers des scientifiques l'tat et aux Ministres de la Justice pour examen. Les Dossiers condamnaient. Samuel Klaus, le reprsentant des Dpartements d'Etat au conseil JIOA, a prtendu que tous les scientifiques dans ce premier lot taient des "Nazis ardents." Leurs requtes de visa furent refuses.

Quelle surprise! Mais, pour ne pas tre ajourn, il fut dcid que cogner sur les Nazis tait contreproductif au "mieux des intrts des Etats-Unis" Et peu de Juifs, s'il en est, ont jamais protest de cette claque dlibre dans leurs visages, tandis qu'ils pourchassaient tous les Nazis qui n'tait pas terriblement utiles aux Etats-Unis et les donnaient en spectacle public.

Wev a crit un mmo avertissant que "les meilleurs intrts des Etats-Unis ont t subjugus aux efforts dpenss ' battre un cheval Nazi mort. '" Il a aussi dclar que le retour de ces scientifiques en Allemagne, o ils pourraient tre exploits par les ennemis de l'Amrique, prsentait une "menace de scurit beaucoup plus grande ce pays que n'importe quelles anciennes affiliations nazies qu'ils peuvent avoir eues ou mme n'importe quelles sympathies nazies qu'ils peuvent toujours avoir."

Qu'est-ce qui n'allait pas avec leur remise au Tribunal Nuremberg ?

videmment, ce n'est pas arriv. Quand le JIOA form pour examiner les passs et instruire les dossiers sur les Nazis, le leader du Renseignement Nazi Reinhard Gehlen rencontra le directeur de C.I.A. Allen Dulles. Dulles et Gehlen s'accordrent d'immdiatement, Gehlen tait un matre espion pour les Nazis et avait infiltr la Russie avec son rseau de renseignement nazi norme. Dulles promit Gehlen que son unit de renseignement tait en scurit dans la C.I.A..

Dulles fit rcrire le dossier des scientifiques pour liminer la preuve incriminante.

Allen Dulles livra l'unit de Renseignement Nazie la C.I.A., qui ouvrit plus tard beaucoup de projets parapluie provenant de la recherche des "scientifiques fous" nazis. (MK-ULTRA / ARTICHOKE, OPRATION MIDNIGHT CLIMAX). Avant 1955, on avait accord la citoyennet plus de 760 scientifiques allemands aux Etats-Unis et donn des positions en vue dans la communaut scientifique amricaine. Plusieurs avaient t des membres de longue date du parti Nazi et la Gestapo avait conduit des expriences sur des gens dans les camps de concentration, avait utilis le travail d'esclave et avait commis d'autres crimes de guerre. Certaines de leurs expriences malades furent effectues ds 1951 sur des Noirs travaillant au Mechanicsburg, le Dpt de Provisions Naval de Pennsylvanie.

Dans un expos de 1985 dans le Bulletin des Scientifiques Atomiques, Linda Hunt a crit qu'elle avait examin plus de 130 rapports sur des sujets du Projet Paperclip - et chacun "avait t chang pour liminer la classification de menace de scurit."

Les gens ont tendance oublier que les Noirs ont t aussi viss par Hitler and Co. Cela, bien sr, soulve la question intressante du discours emphatique rcent de Rice Condoleeza sur la manire dont le grand Bush and Co. et les Israliens sont - peu importe qu'ils dveloppent des Armes Spcifiques Ethniques qui pourraient viser la Condi-poupe elle-mme!

Une histoire en deux parties dans le "Washington Post" les 20 et 21 avril a rvl que des agents biologiques dvelopps par le gouvernement sud-africain pendant ses jours d'apartheid sont tombs dans des mains prives. crit par des journalistes du Post Joby Warrick et John Mintz, le texte notait que des souches de biotoxines uniques, spcifiques de race taient disponibles sur le march mondial pour le juste prix ou l'idologie juste.

Ainsi, nous avons ce problme trange devant nous : des Armes Spcifiques Ethniques tant dveloppes par Isral comme une suite d'un projet Nazi conu pour viser les Juifs.

Nous avons George Bush, le petit-fils d'un homme qui a financirement support les Nazis, le prsident d'un pays dirig par les agences secrtes qui ont travaill sur les ides finances par Rockefeller de "Purification ethnique" pendant les 100 ans passs, s'entourant avec des Juifs et des Noirs dans son cabinet et parmi ses "amis". Cette Purification ethnique visait traditionnellement et TOUJOURS des Juifs et des Noirs. Les traditions de la Famille de Bush devaient toujours supporter l'ordre du jour Nazi. En fait, les ides de purification ethnique prise par les Nazis, ont commenc en Amrique.

Et pourtant, ce sont les Israliens qui travaillent sur ces projets... Et personne ne semble tre concern que si Isral le fait, ils ne pourraient pas en dvelopper un juste pour les Europens ?

Que cette question NE soit pas pose suggre un ordre du jour mme plus secret. Si on ne demande pas, c'est parce que quelqu'un a dj la rponse :

On n'a pas oubli que c'tait les commerants hollandais qui chassrent par tricherie les Indiens d'Amrique hors de l'le de Manhattan pour quelques colliers de perles. Ce furent les commerants hollandais qui amorcrent le commerce d'esclaves avec le Nouveau Monde. Ce furent les Commerants hollandais qui furent responsables de l'invasion et de la relve de l'Afrique du Sud et l'Apartheid rsultant. Et nous ne devons certainement pas oublier la participation du commerant hollandais avec la Chine et l'Inde et les rgimes rpressifs l. Regardant l'histoire du hollandais comme une socit marchande, nous avons d considrer ouvertement certaines questions du "commerce comptitif" et du capitalisme en gnral. Le lecteur peut vouloir se rfrer notre article : Culture Officielle en Amrique pour plus de dtails.

Les Hollandais semblent tre un reste plutt pur des Francs de Rhnanie - les mmes Francs qui eurent l'habitude d'tre appels les Chattes les mmes Chattes que l'on a aussi connus comme Hittites, dont on a connu la tribu de prtres comme les Luviens - ou Luvites.

Et alors, nous nous demandons si Hitler - support par de tels Amricains loyaux comme Prescott Bush - a t install pour mettre en oeuvre le "sale travail " d'exterminer les Juifs pour que l'Amrique puisse tre jete dans le drame comme le "sauveur des Juifs." Et ensuite, bien sr, les Juifs pourraient tre caresss , lous et cultivs pour qu'ils utilisent leur intelligence suprieure pour finir le travail.

Bien sr, ce travail de "contenir" les gnes Smitiques a t commenc il y a longtemps, c'est clair. Il semble avoir t important pour quelqu'un d'alors de pas permettre la gntique Smitique de base de corrompre cette ligne pure, Aryenne/Lvite... Et leurs leaders ont dit aux Juifs de garder leurs gnes pour eux :

Nous n'avons pas un cas de changement profond dans lequel une personne est simplement sur un niveau suprieur. Plutt nous avons un cas de ... une espce totalement diffrente.... Le corps d'une personne juive est d'une qualit totalement diffrente du corps [des membres] de toutes les nations du monde [...]   La diffrence de la qualit intrieure [du corps] [...] est si grande que l'on considrerait les corps comme d'espces compltement diffrentes. Une diffrence encore plus grande existe en ce qui concerne l'me. Deux types contraires d'me existent, une me non-juive vient de trois sphres sataniques, tandis que l'me juive provient de la saintet. (Dans Shahak et Mezvinsky 1999, 5960)

Cela se trouve tre exactement ce que les Aryens pensent et ont fait de toute ternit. C'est seulement devenu une doctrine du Judasme l'poque mdivale...

On ne peut que penser de nouveau la Cinquime Colonne - un Cheval de Troie...


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .