Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Vrit ou Mensonge

Traduction franaise: Henri R.


Le 25 octobre 2003 : Comme certains de nos lecteurs savent, nous avons pass une semaine Marseille au dbut du mois une sorte de perte de contact d'avec "le monde rel." C'est--dire que pendant cette semaine, j'ai d obtenir mes nouvelles de la tlvision. Je dois dire que si les mass mdias taient le seul accs que j'avais ce qui se passe ici sur le BBM, je serais probablement toujours une maman de foot et de ballet, allumant le vieux barbecue le samedi aprs-midi et m'inquitant si mon compte de Club de Nol allait couvrir les listes de souhaits des gosses.

Mais c'est beaucoup trop tard pour cela dans ma vie.

J'ai souponn que quelque chose tait faux avec "les faits de vie" comme ils m'taient prsents quand j'tais gosse. Pour sr, j'ai alors pass un peu plus de trente ans essayant d'tre "normale" et essayer d'adapter cette cheville carre dans le trou rond, " recherchant une raison de croire." Mais alors il y eut un jour mmorable o j'ai finalement grandi et j'ai admis que peut-tre - juste peut-tre - l'Empereur tait nu. Et voil, plus de vingt ans plus tard et maintenant - bien, maintenant je sais que non seulement il y a quelque chose de pourri au Danemark, je sais aussi qu'il y a un lphant mort au milieu de la salle de sjour globale collective et je NE peux jamais le voir de nouveau.

Pendant ces vingt ans et plus de dcouverte que la crature norme, morte qui occupe une place centrale dans notre ralit, j'ai t conduite par l'ide que j'ai juste voulu savoir ce qui se passait VRAIMENT dans ce monde trange o j'ai vcu, d'une part, la science se dplaait si vite que nous serions bientt capables de dtruire notre plante, tandis que d'autre part, les religions diverses nous disaient de ne pas s'inquiter, Dieu allait probablement la dtruire pour nous et nous ferions mieux de croire "au dieu juste" ou nous serions le toast.

Comment une personne peut-elle vivre dans un monde o "la Fin du Monde" est prvue chaque minute ? C'est fou!

Mais c'est bien le diable si ce n'est pas de quoi peu prs chaque religion sur la plante parle!

Vous allez l'glise, tes effrays pendant une heure et demi, avertis du feu de l'enfer et la damnation, et ensuite ils passent la sbille pour que vous puissiez payer aux grands prtres pour parler favorablement de vous avec Dieu pour que peut-tre vous ne subissiez pas autant que cet abruti dans la rue qui va une glise diffrente! Et mme si vous souffrez vraiment ici sur la terre, si vous croyez assez durement et le prouvez en mettant votre argent o votre foi est, au moins vous obtiendrez votre rcompense dans le paradis.

C'tait en 1982 o j'avais trois petits enfants. En tant que mre, j'ai voulu savoir quoi apprendre mes enfants. Je savais que ce que l'on m'avait appris croire tait effrayant. J'avais grandi dans un temps o on a rgulirement appris aux enfants quoi faire en cas d'une attaque nuclaire - Cuba tait seulement 90 miles (145 km) de la Floride o je suis ne - et en mme temps, l'enseignement religieux standard de ma famille - des Protestants dans la ligne du courant dominant - ont promu la routine des "souffrances sur la Terre pour tre rcompens dans le Ciel".

Je savais que j'avais certainement souffert de l'tat du monde et des enseignements de ma foi. Je voulais vraiment, VRAIMENT savoir si c'tait quelque chose que je devrais passer mes enfants.

Quand je tenais mes bbs et les berais ou examinais leur doux visages innocents - non drang par les soucis du monde alentour, certain que la Mre les protgerait - j'ai d me demander "Comment puis-je leur dire ces choses ? Comment puis-je " leur casser le morceau " que ce monde dans lequel ils sont ns est si effrayant et incertain et plein de piges que non seulement leurs vies sont en danger constant, mais leurs propres mes peuvent tre en pril ?"

Comment pourrais-je le dire mes enfants ???

Si c'tait vrai, je DEVAIS leur dire.

Mais et si ce n'tait pas vrai ?

ET SI CE N'TAIT PAS VRAI ?

Je savais une chose et une chose seulement : j'ai voulu plus que quoi que ce soit au monde dire mes enfants la vrit, les prparer ce qui pourrait se trouver au-devant d'eux dans leurs vies. Et la question brlait l'intrieur de moi : Et si j'ai dit un MENSONGE ces petits tres que j'ai aims plus que ma vie propre? Quel genre de mre je serais? Quel genre "d'Amour Maternel" est cela ?

La Fin du Monde est une ide qui a fascin l'homme pour toute l'histoire enregistre et peut-tre au-del. Dans chaque religion, philosophie et l'enseignement de mystre, il y a des conseils, des allusions ou des revendications claires la connaissance de cette fin prtendue au statut actuel de l'homme sur la terre.

Quelques enseignements disent que la terre elle-mme cessera d'exister. D'autres proclament que l'homme cessera d'exister sous forme matrielle; d'autres mme revendiquent un grand jour du Jugement dans lequel les mauvais seront balays de la face de la plante tandis que "les sauvs" seront sauvs d'une certaine faon miraculeuse pour retourner et habiter une nouvelle, divine "Cit de Dieu". La persistance de ces ides et leur frquence sont centres autour de l'ide que l'homme a commenc quelque part, un jour ou l'autre, d'une faon ou d'une autre et aboutira donc une fin quelque part, un jour ou l'autre, d'une faon ou d'une autre.

Cette supposition est ne de la tendance de l'esprit conscient penser en termes linaires. Le matrialisme scientifique a port cette tendance aux hauteurs suprmes - "le monde a d natre, donc, il doit mourir." Et le matrialisme scientifique revendique le nant avant la naissance et le nant aprs la mort. La philosophie scientifique se rfre "au fait accidentel d'tre mcanique " de l'univers et nous apprend que la seule signification la vie n'est pas du tout une signification. "Mangez, buvez et soyez joyeux car demain vous pouvez mourir" et ensuite - l'oubli.

Scientifiquement parlant, pendant longtemps matire et mouvement ont t acceptes comme la base de ralit et, en grande partie, continuent de l'tre. Cependant, en fait, la matire et le mouvement sont des quantits inconnues x et y et sont toujours dfinies l'une au moyen de l'autre. C'est une absurdit de dfinir une inconnue au moyen d'une autre! Ce que cela signifie est que cette science dfinit la matire comme celle qui se dplace et le mouvement comme des changements de la matire. On explique "le Big Bang" ou la thorie du Ptard Cosmique en ces termes. Un atome primordial, (matire), de densit incroyable "clata" en mouvement. (D'o l'atome primordial est venu, comment l'espace dans lequel il a clat a surgi et o l'impulsion pour cet vnement prit son origine, est toujours sur la planche dessin.) Et de cet vnement, notre univers et la vie l'intrieur arrivrent juste comme "accidentellement". L'homme est "la fin amorale d'une volution biologique mortelle." L'esprit et l'me sont les sous-produits inexplicables de la lutte pour la survie.

Pour la personne moyenne, une table, une chaise, une orange, est un objet rel. Ils ont des dimensions - trois, pour tre exact - ils sont rels. Mais le sont-ils ? Le physicien (et le profane bien inform) sait que l'objet est compos d'atomes. Et l se trouve le hic! L'atome dissqu (particules quantiques) affiche souvent quelques proprits trs inquitantes. Qui a vraiment vu la matire ou la force ? Nous pensons que nous voyons la matire dans le mouvement, mais la physique nous a montr que ce que nous voyons est une illusion. Quand nous essayons de nous y concentrer, une particule/onde quantique est une entit infinie-dimensionnelle incapable de perception, dans cet instant, comme un corps tridimensionnel se dplaant par l'espace. Quand nous regardons de loin, les particules/ondes quantiques agissent comme une onde d'nergie pure - la force invisible.

Ainsi, qu'est au juste la matire ? Quel est cet tat dans lequel nous trouvons notre existence ? Est-ce que le physique se retire quand il devient invisible ? videmment pas comme nous ne pouvons pas voir l'lectricit et d'autres forces dans l'univers mesurable seulement par leur effet sur la "matire". Ces forces se retirent-elles quand elles deviennent non dtectables par nos sens ou nos instruments ? Les choses que-nous-dtectons avec les mcanismes subtils de notre esprit et motions n'existent pas simplement parce que nous ne pouvons pas voir ou les mesurer ?

La science remet ces questions la religion et essentiellement, on nous dit "de croire ce que vous aimez" dans ce domaine parce que la science n'est pas dans l'affaire de dcrire des choses qu'elle ne peut pas matriellement peser ou mesurer. Il y a une implication pas-si-subtile dans une telle vue qu'il n'importe pas vraiment ce qu'une personne croit de toute faon parce que, comme le physicien danois Niels Bohr s'est exprim "il n'y a aucune ralit profonde!"

Ainsi, pour ces gens qui ont l'ide qu'il y a quelque chose "de plus profond", une certaine "signification" la vie, si vous voulez le voir de cette manire, il n'y a vraiment qu'un endroit aller pour des rponses : la religion, dont il y a trois principales dans le monde aujourd'hui, toutes "Monothistes" et bases, essentiellement, sur une seule religion, le Judasme

La Bible dit, " Au Dbut, Dieu a cr le ciel et la terre." Ni la Bible ni la science n'ont beaucoup pour dire ce qui est arriv avant le dbut. St. Augustin a une fois pos la question : "Que faisait Dieu avant qu'Il n'ait cr le monde ?" La rplique de l'vque : "la cration de l'Enfer pour ceux qui posent cette question!" mit fin de telles enqutes. Peu l'ont demand depuis.

Il y a, bien sr, "les interprtations" diverses des enseignements du Monothisme qui existent l'intrieur et l'extrieur des explications "orthodoxes". Quelques interprtes disent que la seule signification de la vie est dans des progrs personnels spirituels et la cration d'un meilleur avenir dans la vie d'outre-tombe ou dans des vies futures. D'autres interprtes disent que la signification de la vie se trouve dans le travail pour dissoudre l'ego dans le nant. Parmi les variations plus rcentes il y a l'ide que le vrai but de la vie est d'aligner nos "ralits auto-cres" pour qu'elles deviennent comme une et ainsi nous pouvons raliser une race unifie, qui soit "montera", soit survivra au-del des cataclysmes prvus pendant mille ans avant que les choses ne tirent sa fin un peu dans l'tat habituel de dcrpitude. Naturellement cet effet peut seulement tre amorc et entretenu par un effort de groupe l'lvation de conscience. Il y a d'autres ides et combinaisons d'ides semblables celles-ci - toutes menant o ?

Est-ce que nous, en fait, ne sommes qu'un accident d'volution dans un univers accidentel, dans une course vers nulle part sauf l'oubli ? Ou, encore plus mauvais, est-ce que nos propres esprits - notre croyance et le dsir de la connaissance de choses plus hautes sont notre dfaut le plus grand ? Sommes-nous damns par notre religion pour poser de telles questions, ou ridiculiss par la science pour penser que l'on doit mme leur demander? Le choix semble tre entre une mauvaise plaisanterie et une erreur.

Cependant, la question doit tre pose: pourquoi vivons-nous dans un monde dans lequel l'extinction matrielle est une possibilit relle ? Sommes-nous vraiment sur le bord d'un abme, perdant notre quilibre, nous prparant tomber dans un trou si profond et si sombre que nous n'en sortirons jamais ?

Il y a deux thories principales sur l'avenir - celui d'un avenir prdestin et celui d'un avenir libre. La thorie de prdestination affirme que chaque vnement futur est le rsultat d'vnements passs et si nous connaissons tout le pass alors nous pourrions connatre tout l'avenir.

L'ide d'un avenir libre est base sur des "probabilits" quantiques. L'avenir est soit seulement partiellement dtermin, soit indtermin cause des interactions diverses possibles n'importe quel point donn. Cette ide "de libre arbitre" dit que des actes de volont tout fait dlibrs peuvent provoquer un changement subsquent des vnements. Ceux qui supportent la prdestination disent que des actions soi-disant "volontaires" ne le sont pas, en fait, mais sont plutt les rsultats des causes incompltement comprises qui les ont faits des actes imprieux - bref, rien n'est accidentel.

D'une part nous avons "la prdestination froide" advienne que pourra, rien ne peut tre chang - d'autre part nous avons une ralit qui est seulement un point sur une sorte d'aiguille nomme le prsent, entour de tous les cts par le Golfe de Nonexistence - un monde qui nat et meurt chaque moment.

Pendant ces premiers jours de questions l'extrieur de ma " foi religieuse standard," j'ai rencontr par hasard une ide avance par P.D. Ouspensky dans son livre Tertium Organum :

" chaque moment donn tout l'avenir du monde est prdestin et existant, mais il est prdestin conditionnellement, c'est--dire, il doit y avoir un avenir ou un autre conformment la direction des vnements du moment donn, si aucun nouveau facteur n'entre. Et un nouveau facteur peut entrer seulement du ct de la conscience et de la volont en rsultant. Dans le pass, ce qui est derrire nous, se trouve non seulement dans ce qui tait, mais aussi dans ce qui pourrait avoir t. De la mme manire, dans l'avenir se trouve non seulement ce qui sera mais aussi ce qui peut tre."

Autrement dit, il y avait la possibilit - juste une suggestion, faites attention - que les gens pourraient tre capables de choisir quelque chose de diffrent que l'avenir qui se dveloppait de manire vidente tout autour de nous. Il m'tait clair qu'un tel choix pourrait tre fait seulement si on faisait un effort "de prvoir" l'avenir. Autrement dit, la seule faon de connatre le choix juste du moment tait d'avoir une certaine ide des consquences.

Bien sr, "les religions standard" tout autour de nous suggrent quelque chose de cette sorte tout le temps : leur solution consiste en ce que le seul changement que les tres humains puissent faire est de "choisir le Dieu juste" et croire en lui assez fortement pour que ce Dieu intervienne et rpare les choses directement en intervenant miraculeusement dans la ralit, ou au moins en retirant les bonnes gens du ptrin quelque temps futur o ils se sont rvls ET, en mme temps, faisant souffrir tous ces gens dsagrables qui parient sur le mauvais cheval!

C'tait ce point que je dcidais que je devais vraiment vrifier toutes les diverses religions et leur "pistes enregistres" pour ainsi dire pour dterminer qui tait "le Dieu juste." Aprs tout, puisqu'il existe l une telle diversit de croyances autour du globe, la supposition est que quelqu'un a raison, excluant tous les autres, ou que personne n'a raison, en incluant tous.

Avec le monde dans un dsordre vident, avec chaque prdicateur dans peu prs chaque glise travers l'Amrique dclarant passionnment que "la Fin est Proche," j'ai dcid que je ferais mieux de travailler sur ce projet. Aprs tout, j'avais ces petits tres mes soins et par dessus TOUTES les choses, j'ai voulu dire mes enfants la Vrit autant que j'tais capable de la dterminer. Et cela a certainement signifi que je devrais tendre tous mes efforts de dterminer ce que cette vrit tait avant que je ne le leur aie donne. Aprs tout, si votre enfant demande du pain, lui donnerez-vous une pierre ? S'il demande du poisson, lui donnerez-vous du serpent ? J'ai voulu donner mes enfants le tout meilleur que je pourrais et c'tait, la base, la motivation primaire pour ma recherche de la vrit : Amour pour mes enfants.

Vous pourriez dire que l'Amour pour mes bbs m'a donn le courage pour commencer regarder ma foi propre d'une faon critique et ensuite chercher les rponses leurs questions.

Et c'est encore le cas.

Cela revenait appliquer la mthode scientifique l'tude de la religion et "des ralits plus profondes" - les choses qui allaient au-del de la physique du matrialisme.

J'ai dcouvert que je n'tais pas la premire qui ait pens faire cela et ainsi il y avait certainement un grand corps de matriel parcourir. Et je l'ai fait d'une faon concentre et systmatique pendant plus de 20 ans maintenant.

La Communication Cassiopenne fut seulement une partie de ce processus. En regardant derrire soi sur cette exprience dans l'accs "la conscience plus haute" que, ce point, j'ai seulement thoris qu'elle pourrait exister, il y a beaucoup dire pour l'ide que la plupart de ce qui est venu "des C's" pourrait trs bien tre venu de mon propre subconscient. Aprs tout, j'avais pass presque ma vie entire lisant tout de l'histoire la psychologie. Le phnomne du scientifique travaillant sur un problme difficile qui alors, aprs qu'il ait examin tous les paramtres, rve d'une nouvelle manire de mettre les parties diffrentes ensemble qui rsout le problme, est bien connu dans l'histoire de science. La dcouverte de l'anneau de benzne est un exemple. Donc ce n'est pas trop exagr de dire que le matriel qui est venu "des C's", qui a clairement expos "nous sommes VOUS dans l'avenir," tait simplement un processus semblable.

Le lecteur attentif peut remarquer que la plupart du matriel des C's a un rapport avec l'histoire et les motivations caches pour les vnements dans notre monde. Ceux-ci taient certainement les choses qui m'ont concern - des vnements et des choix d'action et tant ce qui pourrait mener un avenir positif ou un avenir ngatif - et ainsi, peut-tre ma lecture norme a t trie et assemble de nouvelles faons par mon esprit subconscient propre.

Que cela soit, cela n'amoindrit pas du tout, mon avis, l'utilit du matriel. La dcouverte de l'anneau de benzne est venue d'un rve et a men une perce dans la science. Et alors il a sembl que l'effort concert d'examiner tous les paramtres de ralit et ensuite " permettre" pour se trier et "sortir" dans un nouveau processus de remontage, s'est montr trs fructueux bien des gards.

Ark a discut la nature essentielle de cette approche rcemment dans un change avec Robin Amis, l'diteur et le commentateur de Boris Mouravieff Gnosis :

Ark Robin Amis :

Vous avez dclar que :

1)       La mthode scientifique a ses limitations.

2) La connaissance devrait tre comprise en termes plus larges afin d'inclure, par exemple " la connaissance notique". En particulier :

a) Il y a une vraie forme de connaissance qui est normalement associe la religion

b) Ceux avec la formation d'intellectuel ont tendance la considrer comme n'tant pas la connaissance du tout

3)     Que vous - la Pratique - enseigne cette autre forme de connaissance et les conditions dans lesquelles elle peut tre comprise.

4) La raison que la Pratique (et d'autres religions) dpend d'une suspension de jugement est "que des nouveaux venus tudiant ce matriel, malgr l'obtention rapide de la confirmation de sa ralit, ne le comprendra pas assez profondment."

J'essayerai d'adresser et d'tendre les points susdits et, peut-tre, j'essayerai d'ajouter quelques nouvelles ides, seulement pour la discussion future.

Point 1) Je suis d'accord. Je suis d'accord compltement. En fait c'est un scientifique de vraiment savoir la limitation et les faiblesses de la science, car beaucoup des tours et des jeux et mme des mensonges sont connus seulement des initis - les scientifiques.

Point 2) Je reconnais qu'il y a une telle connaissance; je reconnais que c'est important et, en fait, crucial. Et c'est cause de ce fait que nous soulignons sur notre Site Web et dans nos publications l'importance "de la connaissance", pas juste "la science" ou les faits. Ca dpend si vous commencez par un fait et suivez les indices vers la connaissance relle, ou si vous commencez par une supposition et interprtez tous les faits bass sur ce que, au commencement mme, peut tre un mensonge.

a) Si cette "vraie connaissance" est, tait, ou devrait tre "associe la religion" est discutable.

Le terme "associ" est quelque peu vague et peut mener aux malentendus. La science est aussi associe la religion. Le Pape a des conseillers scientifiques; le Vatican soutient la recherche scientifique.

D'autre part les crimes les plus grands de l'histoire ont aussi t - et sont probablement toujours - associs la religion, d'une faon ou d'une autre.

La religion, analyse sincrement et d'une faon critique, a beaucoup de cts sombres et l'analyse des raisons de cela n'est pas une tche facile.

Mais j'espre que vous serez d'accord avec moi qu'une des raisons pour lesquelles les religions ont ces cts sombres est que les gens ont t apaiss dans la croyance qu' ils ont (en opposition avec d'autres) "la vraie connaissance".

Donc le concept mme "de la vraie connaissance" est risqu. Il est facile d'imaginer que deux personnes diffrentes aient des vrits diffrentes, orthogonales. Pour un la vrit peut tre qu'il doit tuer l'autre homme, tandis que pour l'autre homme la vrit peut impliquer l'vitement d'tre tu. Chaque vrit notique a des implications terre--terre. Ou je le pense.

b) Quoique je reconnaisse que ce que vous avez crit peut dcrire une tendance gnrale, cependant il y a des exceptions. L'histoire connat des scientifiques - de grands scientifiques - qui tait "mystiques" en mme temps. Pascal, Newton, Poincar - juste quelques exemples. Ainsi, en effet, le terme "a tendance considrer" que vous avez utilis semble tre appropri. Mais pour ce point prsent, il est important de savoir s'il y a une contradiction relle entre tre un scientifique et une apprciation d'autres formes de connaissance en mme temps. Il me semble et, je crois, vous serez d'accord, qu'il n'y a aucune contradiction intrinsque.

Point 3) Ici bien sr vous supposez que la Pratique est dj dans la possession d'une telle connaissance. Peut-tre c'est le cas ou, peut-tre, la Pratique a seulement "les fragments d'enseignements inconnus" et pas l'image complte.

tant un scientifique je suis toujours prudent et je ne dclarerais jamais que j'ai "la connaissance" complte de quelque chose. Je peux connatre des outils, des thories, des structures formelles, des donnes etc. Mais un jour, tous mes outils, donnes, thories et structures formelles peuvent s'avrer tre faux ou inutiles avec la dcouverte d'une donne simple qui change la structure entire. Un vrai scientifique DOIT tre ouvert cela. Ce qui est important dans la science est toujours ouvert aux surprises, aux nouveaux changements de paradigme etc.

Ainsi, je pense, vous - la Pratique - enseignez ce que vous CROYEZ tre, actuellement, "la vraie connaissance" et vous pouvez avoir des trs bonnes raisons pour une telle croyance. Vous pouvez avoir des pices trs importantes de connaissance - comme nous pensons bases sur la recherche - mais, peut-tre, vous manquez toujours de certaines autres pices importantes - que nous pensons aussi, bases sur la recherche.

Comment pouvons-nous connatre d'avance o la dcouverte inattendue suivante nous mnera ?

Et ici je voudrais faire quelques commentaires constructifs - ou je le pense.

Regardant l'histoire "de notre civilisation", la religion semble avoir t dj existante beaucoup plus longtemps que "la science". Et encore nous voyons que la religion a chou. Malgr ses enseignements les gens sont toujours constamment la guerre l'un avec l'autre. Les gens ne sont pas devenus meilleurs, et ils sont souvent beaucoup plus mauvais que des animaux. L'observation de Gurdjieff dcrit la vision de la vrit de notre condition - la condition de notre ralit en gnral - comme "la terreur de la situation." Il est pouvantable parce que, quand vous LA VOYEZ vraiment, vous comprenez combien grand est l'chec de la religion ou "des pouvoirs" des versions diverses de Dieu .

La science, qui est venue plus tard et a explos dans le dernier millnaire, a chou aussi. Elle a port l'humanit au bord de l'autodestruction. Les avances dans les sciences mathmatiques, physiques et informatiques ont provoqu "la thorie des jeux applique", o "les guerres" sont appeles "les jeux" et "gagner le jeu" est de tuer autant de personnes que possible avec aussi peu de cot que possible.

Y a-t-il vraiment un espoir? Et s'il y en a un, o donc?

Peut-tre est-il temps d'essayer quelque chose de nouveau ? Peut-tre "un mariage de science et de mysticisme" a une chance ?

Pourquoi ne pas prendre ce qui est bon de la science et ce qui est bon de la religion et rebuter ce qui ne va pas ?

Quelle est la meilleure chose de la religion ?

La religion nous apprend avoir l'esprit ouvert et accepter des possibilits qui sont loin d'tre "raisonnables". Les religions nous apprennent prter attention aux vnements singuliers, les miracles, les phnomnes qui sont fragiles et peine rptables. Finalement la religion nous apprend regarder l'intrieur autant qu' l'extrieur : connaissez vous vous-mme.

Les forces de l'approche de religion sont juste les points faibles de la science.

La science a souvent l'esprit troit et est conservatrice en restreignant tout ce qui est matriel et rigidement rptable. La science nous apprend que ce qui est "l-bas" n'est pas connect ce qui est "dans ici," que cela doit tre captur, pes, mesur et manipul. C'est pourquoi de nouveaux paradigmes sont si douloureux quand ils arrivent - mais ils entrent VRAIMENT dans la science et ils entrent rarement dans la religion qui est "fixe" et dogmatique et non ouverte la discussion.

Quelle est la meilleure chose de la science ?

La science est ouverte la critique et la discussion. Mme si beaucoup de forces sur la terre essaient de faire de la science une sorte de religion, en gnral, des thories scientifiques doivent tre publies et discutes publiquement . Nous pouvons trouver une erreur dans les papiers d'Einstein parce que ceux-ci, aussi bien que d'autres papiers, sont publiquement disponibles. Chacun peut apprendre des mathmatiques, aussi avances que vous souhaitez, de lire des monographies, des articles, aller aux confrences et discuter avec d'autres scientifiques.

La force de la science est juste d'tre la faiblesse de la religion. Les religions sont toujours "secrtes" dans un sens ou un autre - mme si ce secret est seulement la dclaration qu'aucun changement ne peut tre fait, aucune question pose, parce que la vrit suprme de Dieu est "un mystre", "un secret". C'est pourquoi les enseignements de religion sont si facilement dforms et mal compris. C'est si facile pour "l'autorit" centrale de raliser "le pinacle" de la religion et dclarer aux disciples l'interprtation correcte et qu'aucun autre n'est permis.

Point 4) Ce que vous dites de l'incapacit des tudiants de juger pendant une longue priode de temps est certainement vrai. Mais que les empcher de tels jugements est la seule solution - je ne suis pas sr.

Certainement c'tait la voie qui a t prise dans le pass. Les groupes taient d'habitude petits, ou exotriques ou sotriques. Les voyages et les possibilits de communication taient svrement limits. Mais aujourd'hui un changement qualitatif est arriv : nous sommes maintenant dans l're de gestion de rseau et la communication instantane une chelle plantaire.

Donc une approche diffrente est possible : au lieu d'avoir peu d'tudiants et "leur apprendre mme quand ils ne sont pas encore prts", nous pouvons nous adresser ceux qui sont prts.

Ce n'tait pas si facile de le faire dans le pass o les enseignants communiquaient, au mieux, simplement des centaines d'tudiants potentiels. Mais c' est possible maintenant, quand nous pouvons communiquer avec des millions.

Celui qui n'est pas encore prt pour l'tape suivante, laissez-le o il est ou retourner o il tait. Ceux qui SONT prts, vous trouveront - si vous faites attention et travaillez en RSEAU efficacement.

Ainsi, je ne dcouragerais pas les tudiants de porter de premiers jugements et discuter de sujets pour lesquels ils ne sont pas prpars. S'ils viennent aux fausses conclusions et partent ou vous attaquent, c'est leur libre arbitre. Laissez-les aller o leurs esprits et leurs curs les mnent.

C'est--dire au moins, notre approche dans QFS. Peut-tre nous faisons une erreur ici, mais il est toujours bon d'essayer des mthodes diffrentes - si disponibles.

Donc, nous cherchons combiner la science et le mysticisme pour le peu qui soient colinaires avec cette approche. Et c'tait suprieur dans nos esprits - pour le transmettre efficacement - en planifiant le look et la mise en relief du nouveau Site Web Cassiopaea rvis. Nous avons compris clairement qu'il y a beaucoup "de chercheurs" dans le milieu " Nouvel ge" qui seraient rebuts cette approche. Ils cherchent un gourou, tre souscrits dans leurs choix, un Messie. Comme Ark a crit : ceux qui ne sont pas prts pour cette tape de Devenir Libres, laissez-les rester l o ils sont ou qu'ils retournent l o ils taient. Et si les lecteurs forment des conclusions bases sur leurs illusions, qui sont leur libre arbitre et nous n'avons aucune querelle avec cela. Chaque individu devrait tre o leurs esprits et leurs curs les mnent.

Bien sr, il y a encore quelques articles que les C's ont soulev qui ne pouvaient VIDEMMENT pas venir "d'un rordonnancement" des masses de matriel disponibles mon subconscient des annes de lecture. cet gard, en raison de la nouvelle voie dont le matriel a t obtenu comme "un effort de groupe," peut-tre un peu de matriel a t extrait des banques de donnes subconscientes des autres participants ? Et peut-tre certaines des donnes taient du non-sens le mien propre et d'autres ? Ce sont toutes les questions que nous considrons quand nous analysons le matriel et le soumettons la vrification ou au test.

Il y a encore une autre catgorie de matriel - celle qui s'avre plus tard tre perspicace de manires qui ne pouvaient simplement venir des donnes subconscientes d'AUCUN des participants.

Ou le pourrait-il ?

Peut-tre une conscience de ce qui se passe politiquement et socialement peut tre "tri et rassembl" dans le subconscient de la mme manire que l'information qui a men la dcouverte de l'Anneau de Benzne l'tait? Peut-tre les probabilits sont calcules dans l'esprit subconscient bas sur les collections normes de donnes dont nous ne nous rendons mme pas compte que nous avons ? Peut-tre des vies d'observations du monde au dehors consistant en des milliards de databits peuvent tre stockes dans notre subconscient et mener un trs complexe "triage de donnes" et "valuation de probabilit ?"

Peut-tre il y a, aprs tout, une explication compltement scientifique et matrielle au Matriel Cassiopen ?

part juste quelques articles dont je suis certaine qu'ils ne faisaient pas partie des donnes conscientes ou subconscientes de n'importe lequel des participants - les articles connus de seulement quelques personnes sur la plante et que nous avons d creuser profondment pour vrifier.

Mais alors, c'est seulement la preuve d'une capacit d'avoir accs l'information qui peut tre dans les banques de donnes d'autres inconnus distance...

Mais, n'est-ce pas le point ? Que nous cherchions cet indice minuscule qu'il y A une ralit au-del de ce que la vue scientifique matrialiste accepte comme mesurable ?

De mme que certaines aides mcaniques peuvent augmenter la perception de certaines gammes de lumire comme l'infrarouge, l'ultraviolet, les ondes radios et hertziennes, nos soi-disant perceptions psychiques pourraient tre de la mme faon augmentes. C'tait ma thorie au dbut de l'Exprience des Cassiopens, quoique je n'aie jamais pens qu'il se dvelopperait dans un dialogue avec "moi-mme dans l'avenir."

Le cerveau est un instrument invent pour se concentrer sur la ralit dans des constructions mathmatiques -- l'interprtation de formes d'onde comme des objets matriels. Ce que j'avais en tte depuis le dbut tait un processus de non seulement tre capable de percevoir ces gammes d'nergies qui sont normalement au-del de la gamme des 3 perceptions dimensionnelles, mais tre capable de faire ainsi d'une faon rptable avec des applications pratiques. En dveloppant un tel processus, l'implication est que nous pouvons non seulement percevoir les effets des myriades de formes d'onde, mais aussi, selon les amplitudes et les nergies, prvoir les rsultats de certains mouvements, mme, peut-tre, en termes trs prcis.

Bien sr, il semble que les descriptions de la ralit plus grande au-del de l'espace et le temps tridimensionnels doivent tre, d'une faon essentielle, difficiles de dcrire sauf mtaphoriquement. Ainsi, je pense que nous pouvons supposer que la nature finie de nos esprits auto-limite dans un certain sens. Il semble que tous les instruments que nous pouvons crer et construire sont probablement incapables de pntration dans de tels royaumes cause du simple fait qu'ils sont tridimensionnels. La seule voie matrielle que nous pouvons tre capables de suivre au-del de notre ralit est par les mathmatiques, qui semblent dpasser le temps et l'espace.

Il y a, en effet, beaucoup de recherche dans la physique qui semble tre, provocativement comme des enseignements mystiques antiques, cependant la possibilit est que la vraie nature de la ralit derrire notre monde est au-del de la mcanique et la thorie quantiques.

Ark : Comme Wheeler le fait remarquer si succinctement:

Nous avons tous les droits de supposer que l'univers est rempli de plus d'incertitude que de certitude. Ce que nous connaissons de l'univers - en effet, ce qui est connaissable - est bas sur quelques montants de porte en fer d'observation pltre fini par du papier-mch model de nos thories.

Popper fait ces observations importantes :

.. Toute la science explicative est incompltable; car pour tre complte elle devrait donner un compte explicatif d'elle-mme. Un rsultat encore plus fort est implicite dans le thorme clbre de Gdel de l'incompltabilit de l'arithmtique formalise (quoiqu' utiliser le thorme de Gdel et d'autres thormes d'incompltude mathmatique dans ce contexte est utiliser l'armement lourd contre une position comparativement faible). Puisque toute la science physique utilise l'arithmtique (et puisque pour un rductionniste seulement la science formule en symboles physiques a une ralit), Le thorme d'incompltude de Gdel rend toute la science physique incomplte. Pour le non-rductionniste, qui ne croit pas en la rductibilit de toute la science la science physiquement formule, la science est incomplte de toute faon.

Non seulement le rductionnisme philosophique est une erreur, mais la croyance que la mthode de rduction puisse raliser la rduction complte est, semble-t-il, errone aussi. Nous vivons dans un monde d'volution mergente; de problmes dont les solutions, s'ils sont rsolus, engendrent des problmes nouveaux et plus profonds. Ainsi nous vivons dans un univers de nouveaut mergente; de nouveaut qui, en rgle gnrale, n'est pas compltement rductible n'importe laquelle des tapes prcdentes.

Et ensuite il ajoute :

Nanmoins, la mthode d'essayer des rductions est la plus fructueuse, non seulement parce que nous apprenons beaucoup par ses succs partiels, par des rductions partielles, mais aussi parce que nous apprenons de nos checs partiels, des nouveaux problmes que nos checs rvlent. Des problmes ouverts sont presque aussi intressants que leurs solutions; en effet ils seraient juste aussi intressants, mais pour le fait que presque chaque solution ouvre son tour un nouveau monde complet de problmes ouverts.

Nous pouvons trouver que beaucoup de vrits taient connues par les peuples du pass et qu'ils ont vraiment en fait exprim des ralits profondes, mystrieuses, dans leurs messages potiques et obscurs. Des mystiques et des voyants - mme en termes de communication avec "moi-mme dans l'avenir" - semblent percevoir des tats quantiques, qui sont videmment difficiles de traduire dans le langage.

L'exprience de voir la ralit simultane, cause/effet est extrmement difficile maintenir quand on est constamment bombard par l'interprtation tridimensionnelle.

Imaginez la difficult d'expliquer un escargot l'tendue d'une acre de terre ?! Des mystiques et des Voyants ont essay de faire juste pendant des millnaires avec pour rsultat que la grande majorit de l'humanit a absolument et totalement mal compris ces concepts. Et, il n'y a aucun mensonge plus mauvais qu'une vrit mal comprise par ceux qui l'entendent.

Et il semble que le mensonge le plus grand sont les systmes de religion obscurs et mauvais crs par ceux qui ne comprennent pas.

Vous ne savez jamais quel point vous croyez vraiment quoi que ce soit jusqu' ce que sa vrit ou sa fausset devienne une question de vie ou de mort. Il est facile de dire que vous croyez qu'une corde est forte tant que vous l'utilisez simplement pour fermer une bote. Mais, supposez que vous ayez d vous accrocher par cette corde au-dessus un prcipice ? Alors vous ne dcouvririez pas d'abord combien vous y faisiez vraiment confiance ? C.S. Lewis

En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .