Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols

Traduction franaise: Henri R.


Samedi 6 mars 2004: Ayant t immerge dans la recherche pour le second volume de la srie La Science Antique, j'ai t plutt discrte sur le site web ces derniers temps. Nanmoins, une partie de cette recherche prit un tour intressant rcemment, et je fus fascine par les connexions que je veux rellement partager avec nos lecteurs tout de suite, indpendamment d'autres projets. Ce fut, cependant, un truc un peu dlicat.

Pendant les quelques jours passs, je me suis demande exactement comment faire pour mettre ces articles ensemble sans me mettre moi-mme dans l'eau chaude nouveau, et je ne pouvais pas voir du tout un chemin clair pour ce matriel. Cependant, aujourd'hui l'quipe des Signes a publi une paire d'articles des plus intressants qui se trouvent fournir juste la plate-forme parfaite pour mon sujet. Le premier est une brve discussion des Armes Ethniques Spcifiques intitul The Mark of Doom (La Marque du Destin Funeste), et le second est Did a Comet Trigger The Great Chicago Fire? (Est-ce qu'une comte a dclench le Grand Incendie de Chicago?). Laissez-moi traiter le second article en premier. Il nous dit:

La recherche nouvelle prte crdibilit une explication alternative [pour le Grand Incendie de Chicago de 1871]: L'incendie, avec des embrasements encore plus mortels la mme nuit au nord du Winconsin et du Michigan, fut le rsultat d'un fragment de comte se brisant dans l'atmosphre de la Terre. La thorie de la comte a exist et a t le plus souvent abandonne depuis au moins 1883, mais Robert Wood, un physicien de McDonnell Douglas la retraite, dit que jamais auparavant les paramtres de la comte malfaisante n'ont t pris en considration.
  Le suspect probable, aux yeux de Wood, est un fragment de la comte Biela, qui orbitait autour du Soleil tous les six ans et neuf mois avant qu'une rencontre rapproche avec Jupiter ne provoque sa rupture en deux grands fragments en 1845. Durant son passage suivant, les astronomes notrent un cart de 1,5 millions de miles, 15 jours, entre les deux morceaux. Wood dit que l'analyse des positions des fragments durant les orbites ultrieures montre que la gravit de Jupiter affecta nouveau leur vitesse et leur trajectoire, envoyant le plus petit fragment sur une trajectoire vers la Terre qui finit en octobre 1871. Il prsenta ses dcouvertes une confrence la semaine dernire intitule: "Planetary Defense: Protecting Earth from Astroids," (Dfense Plantaire: Protger la Terre des Astrodes) tenue Garden Grove en Californie.   Wood cita des tmoignages d'allumages spontans, absence de fume et des "bulles de feu" tombant du ciel pour appuyer sa thorie. Si l'incendie avait t caus par des dbris de comte, qui est crue avoir consist de petits morceaux de mthane, actylne ou autres produits chimiques hautement combustibles gels, cela expliquerait aussi la cause des incendies embrasant le nord de Chicago, qui effaa 2000 personnes et brla 4 millions d'acres de terres agricoles et de prairies.  
Les morts comprenaient beaucoup de gens qui ne montraient aucun signes de brlure, dit Wood. "Cela serait cohrent avec soit l'absence d'oxygne soit la prsence de monoxyde de carbone ou de dioxyde de carbone au-dessus des doses mortelles, " une situation rare mais pas sans prcdent dans les grands feux de fort. En tout, sur une priode de 24 heures, une rgion de terre de la taille du Connecticut fut brle.
  Wood spcule que le corps principal de la comte s'crasa dans le lac Michigan, avec des fragments priphriques provoquant les incendies dans Chicago, le Wisconsin et le Michigan. []   "Ce qui est important sur ces dcouvertes," dit Wood, "est qu'elles vous montrent des gens qui peuvent tre rellement tus par quelque chose qui vient de l'espace."

Avez-vous saisi les deux plus importants commentaires? 1) "La thorie de la comte existait et a t le plus souvent abandonne" et 2) ""Ce qui est important sur ces dcouvertes est qu'elles vous montrent des gens qui peuvent tre rellement tus par quelque chose qui vient de l'espace."

Lire l'article ci-dessus me fit me souvenir de quelques commentaires faits par Morris Jessup dans son livre The Case For the UFO, comme suit:

L'arrive des grandes comtes et de la tache rouge sur Jupiter la fin des annes 1870 fut concidente avec l'apparition mystrieuse d'un nouveau cratre sur la Lune. []
 
Il semble qu'il y ait quelque chose de priodique dans les vnements d'origine cleste et spatiale. Cela a t signal notre attention par John Philip Bessor dans le Saturday Evening Post ds mai 1949; mais personne n'a t capable de cataloguer et de classifier suffisamment ces donnes pour dterminer srement si de tels cycles existent, beaucoup moins leur priode ou leur cause.
  Ce n'est pas particulirement tonnant que ces phnomnes soient cycliques, car pratiquement tout ce qui est astronomique est priodique. Si la priodicit pouvait tre fermement tablie pour ces phnomnes, ce seul fait serait la preuve de la ralit et de l'intgration avec le monde organique nous concernant.   La rue de bizarreries et d'vnements inhabituels dans la dcade 1877 1887 est beaucoup en vidence. Peut-tre que a semble vraiment un peu exagr si on essaie de discerner que la prsence des grandes comtes, ou l'activit de la Tache Rouge de Jupiter, taient influents pour provoquer de tels vnements, mais que tous taient concomitants est indniable. []   Il y a quelque chose de plus que de l'tonnement, cependant, en trouvant que les observations astronomiques incluent deux types distincts et divergents de corps: les structures solides, de formes gomtriques, et les nuages nbuleux mal-dfinis.   Les deux ont t nots par des tmoins sans dfaut. Les deux se sont rvls montrer des preuves de direction ou de contrle intelligents. Les deux ont leurs exemples parallles parmi les observations courantes d'OVNIs vus par l'homme dans la rue, depuis 1947, et par nos anctres comme montr dans les archives historiques.   Assez trangement, cependant, les types nuageux ont t vus rellement loin dans l'espace, et plutt probablement associs avec de grandes comtes telle que celle de 1882. Mais qu'ils soient vus deux-tiers d'une unit astronomique ou planant au-dessus du port de New York, ils ont eu des caractristiques particulires.   Certains de ceux vus par Schmidt dans le voisinage de la grande comte en 1882 bougeaient avec la comte et des angles droit par rapport elle, et ils taient sans aucun doute des objets se dplaant l'intrieur de la tte de la comte.  
Les observations astronomiques sont si dfinies que nous devons les laisser en grande partie parler par elles-mmes, plutt que de dsigner de nouveau leur concentration certaines annes. Peut tre de nouvelles enqutes rvleront d'autres annes de concentration, mais la tche est norme. Il est possible de dire, cependant, que la recherche a t assez complte pendant les annes 1877-86. Il y a raison de penser que l'enqute intensive suivante pourrait porter des fruits si elle est concentre autour des annes antrieures 1845-1860. [Cliquez ICI pour tlcharger l'dition Varo du classique de Morris K. Jessup, The Case For the UFO]

Actuellement, je ne veux pas commenter les remarques de Jessup sur les objets tranges dans le ciel qui semblent accompagner les vnements comtaires cycliques. Nous sommes ici intresss par une question diffrente. Tout d'abord, demandons: De quelles "Grandes Comtes" parle Jessup? Il y en eut quelques-unes durant cette priode: 1807, 1811, 1819, 1823, 1830, 1831, 1843, (Grande Comte de mars), 1844, 1845, (Grande comte de juin), 1854, 1860, 1861, 1865 (Grande comte du sud), 1880 (Grande comte du sud), 1881, 1882 (Grande Comte de septembre), 1887 (Grande comte du sud).

Peu de comtes sont appeles "Grandes", et celles qui le sont, sont gnralement visuellement tout fait impressionnantes d une combinaison de facteurs. Loin du Soleil, les comtes sont inactives et ne sont pas assez grandes pour tre vues l'il nu. Cependant, quand elles approchent du Soleil, les surfaces comtaires glaces commencent se vaporiser et projettent des gaz et de la poussire, formant l'atmosphre et les queues normes qui font des comtes des "Etoiles Chevelues".

Cependant, cette activit en elle-mme ne signifie pas qu'une comte est une "grande comte". Une comte ne peut devenir grande qu'en faisant une approche particulirement proche du Soleil afin de produire d'normes quantits de gaz et de poussires, ou en faisant une approche prs de la Terre afin de dominer le ciel nocturne.

Si nous considrons le fait qu'il n'y avait que deux Grandes Comtes vues au vingtime sicle, et les deux semblaient tre une suite des comtes du 19e sicle, nous voyons que la liste des Grandes Comtes ci-dessus seulement une liste partielle de ce sicle est tout fait extraordinaire.

Une chose sur laquelle j'aimerais attirer l'attention du lecteur est la rfrence de Jessup Jupiter. Comme il se trouve, j'aime bien Jupiter pour nombre de raisons. Ceux des lecteurs qui ont lu l'histoire de l'Exprience Cassiopenne sont au courant que la brche dans l'exprience qui rsulta dans la communication supraluminique de "Nous dans le Futur" arriva au moment exact o les fragments de la Comte Shoemaker-Levy commena impacter la surface de Jupiter. Ce qui est mme plus frappant (sans jeu de mot) est le fait que certaines des informations les plus importantes reues de Nous-mmes dans le futur ont concern le bombardement comtaire cyclique de la Terre et sa cause possible: une Etoile Compagne une Naine Brune.

Quand nous lanmes le site web officiel Cassiopaea en 1998 (bien que nous ayons partag une partie de l'information et de la recherche sur des sites gratuits antrieurs, primitifs), parmi nos pages principales taient Cometary Showers, Four Horsemen of the Apocalypse? (Pluies de Comtes, Quatre Cavaliers de l'Apocalypse?) et Does Our Sun Have a Dark Companion? (Est-ce que notre Soleil a un Compagnon Sombre?)

Mme si l'article cite ci-dessus dit "La thorie des comtes existait et a t le plus souvent abandonne," nous publions certainement une recherche sur le sujet depuis 1998, aprs avoir commenc travailler sur le problme des comtes en 1985. Bas sur cette recherche, nous pensons absolument que des choses venant de l'espace peuvent vous faire du mal

Retournons Jupiter: Nous notons que Jessup connecta quelque chose d'inhabituel sur l'apparence de la Grande Tache Rouge de Jupiter l'invasion des Grandes Comtes. Laissez-moi rpter son commentaire parce qu'il est important: " Peut-tre que a semble vraiment un peu exagr si on essaie de discerner que la prsence des grandes comtes, ou l'activit de la Tache Rouge de Jupiter, taient influents pour provoquer de tels vnements, mais que tous taient concomitants est indniable."

Comme not, Jupiter a eu une rencontre avec les fragments de Shoemaker-Levy (clairement PAS une Grande Comte) en 1994, et nous avons aussi lu beaucoup de rapports du "compte" des satellites en augmentation autour de la Plante Gante du systme solaire que nous spculions pouvant tre des corps comtaires nouvellement capturs plutt que des "anciens" qui sont l depuis longtemps mais que personne n'a russi voir avant ceci. Nous sommes certainement au courant de la Comte Hale-Bopp (une autre Comte PAS Grande) et qu'il y a un nombre extraordinaire de "boules de feu" et de "booms mystrieux" sur la plante prsent. Le lecteur peut vouloir jeter un coup d'il notre collection de ces vnements dans le Signs Meteor Supplement.

Maintenant, voici un autre article pour rflchir au moment prsent dans le temps:

Bande Bleue Etonnante Autour de Jupiter!

Une Perturbation Etonnante dans les Nuages de Jupiter.. C'est une bande trs allonge, bleutre qui court le long de l'interface de la Ceinture Equatoriale du Sud sombre.

La premire allusion que quelque chose d'inhabituel se passait dans l'atmosphre Jovienne nuageuse vint d'un amateur espagnol quand il rapporta qu'une petite caractristique bicolore se formait dans l'hmisphre sud il y a un peu plus de 2 semaines. MAINTENANT, cette perturbation s'est tire, semble t-il, tout autour de la plante!

l'heure actuelle il doit tre trop tt pour tre sr de la nature de cette perturbation ou de son volution potentielle. La large bande montre sur la photographie pourrait, tout fait mesurer facilement, 3-4 fois le diamtre de la Terre!
Bien que Jupiter, dans le pass, ait produit quelques caractristiques de nuage suprieurs peu communes, on n'a jamais rien vu comme cela auparavant!

Une Perturbation tonnante dans les nuages de Jupiter d'un genre que l'on n'a JAMAIS vu auparavant. Je ne pense pas qu'il soit trop exagr de suggrer que cette bande large, bleue soit aussi intressante que la Grande Tache Rouge.

La grande Tache Rouge de Jupiter semble tre un systme de tempte de type ouragan gant tournant avec les nuages Joviens. Observe en 1655 par l'astronome italo-franais Jean-Dominique Cassini, plus de 300 ans plus tard elle va toujours bien. Les observations systmatiques de la Grande Tache Rouge ont commenc tre faites en 1821. (Pour une discussion gnrale du temps sur Jupiter voir : Jovian Activity & Nomenclature (Activit et Nomenclature Joviennes)

Fascinant, hein ? Trempons les doigts dans cette mlasse et voyons ce qui viendra s'y coller

Qu'est-ce qui est arriv autour de l'poque de l'apparition de la Grande Tache Rouge ? Comme il se trouve, le Minimum de Maunder - une sorte de mini-priode glaciaire - une priode d'absence virtuelle d'activit de taches solaires a prvalu entre 1645 et 1715. (Le lecteur pourrait vouloir revisiter ma discussion du Minimum de Maunder inclus dans l'article intitul : Jour d'Indpendance.) Actuellement, il y a une certaine discussion considrable d'une descente menaante dans une nouvelle Priode glaciaire et nous nous demandons s'il y a un rapport entre l'apparition soudaine de cette perturbation atmosphrique sur Jupiter et la Priode glaciaire susdite. On nous dit bien sr plusieurs reprises que le Rchauffage Global est la cause de la Volte-face du Climat Global venir. Si c'est le cas, donc il semble fortement peu probable que les perturbations sur Jupiter auraient un rapport avec notre temps du tout.

Mais et si ce n'est pas le cas ? Et si le "Rchauffage Global" est pilot par un moteur entirement diffrent ? cet gard, laissez-nous considrer le cycle des Taches Solaires prtendu. Il a t not qu'il y avait la suppression presque totale de taches solaires pendant la priode du Minimum de Maunder, la mme priode pendant laquelle la Grande Tache Rouge sur Jupiter a fait son dbut. Cela suggre-t-il une connexion entre des perturbations atmosphriques sur Jupiter et l'activit de notre Soleil ?

Dans The Moon and The Planets, A Catalog of Astronomical Anomalies (La Lune et les Plantes, un Catalogue d'Anomalies Astronomiques), un examen de papiers scientifiques professionnels compils par William Corliss, nous trouvons un chapitre intitul Jovian Atmospheric Phenomena (Phnomnes Atmosphriques Joviens), qui dcrivent le sujet du progrs de l'observation Jovienne. Les extraits que j'ai choisis reprsentent les rsums d'une srie de papiers, prsents chronologiquement, afin de montrer le dveloppement des diverses ides:

Les caractristiques variables de Jupiter - les modles de nuage, les taches phmres, les couleurs changeantes - confirment pour nous l'observation depuis la Terre que Jupiter a une forme de "temps", un temps tranger peut-tre, mais des changements atmosphriques bruts analogues la Terre. [...]
Le fort champ magntique Jovien peut jouer un rle important, comme le pouvaient aussi des ractions chimiques bizarres. De toutes les observations de l'atmosphre agite de Jupiter par tlescope et depuis les vaisseaux spatiaux, seulement une classe de donnes semble digne qu'on se concentre dessus actuellement : le comportement cyclique apparent des caractristiques superficielles de la plante, particulirement la taille, la couleur et le mouvement de la Grande Tache Rouge.
Beaucoup de personnes ont suggr que l'activit solaire module le temps Jovien. [...]
Peut-tre qu'il y a une force mconnue qui affecte tant Jupiter que le Soleil et les force danser sur le mme air. [...]
Une tude plus rcente des variations de couleurs de Jupiter : Quand les variations de priode courte ont t compares avec l'activit des taches solaires, il a t trouv que quand les taches solaires taient nombreuses, les ceintures taient gnralement brun fonc; quand elles n'taient pas nombreuses, les ceintures avaient tendance tre oranges. cause des ressemblances d'activit des taches solaires et des fluctuations de couleur de priode courte, il est souponn que les changements de couleur peuvent tre sous l'influence des missions corpusculaires solaires [...]
La relation entre l'activit solaire et les priodes rotatives de caractristiques superficielles sur Jupiter a t examine pendant la priode 1880-1968, [montrant] que les priodes rotatives moyennes des caractristiques montrent une relation double-maximum au cours du cycle solaire de 11 ans. [...]
L'examen du cycle des taches solaires et la brillance relative de la tache rouge Jovienne rvle ... une corrlation. [...]
La variation de la visibilit de la tache rouge de Jupiter a vraiment une composante dpendant de l'activit solaire. [...]
Il est intressant, cependant, que des valeurs conscutives exposent une correspondance compltement diffrente qui ne s'accorde pas la priode prcdente... Nanmoins, considrant le comportement de la tache rouge de 1894 1945, comme rvl par l'analyse prsente, il est difficile de conclure qu'il n'y a aucune corrlation entre les activits Joviennes et solaires.
La tache Rouge de Jupiter commence montrer une incohrence claire autour de 1947. Il est intressant de noter dans cette connexion que c'est aussi le temps o le Soleil a montr une grande majoration inattendue dans les nombres de taches solaires. [...]
De 1892 1947 une corrlation claire tait prsente. Un manque d'observations au dix-septime sicle, avec le Minimum de Maunder, supporte aussi la relation. Une anti-correction, cependant, de 1948 1967 supprime le support pour un tel effet.
Une raction de conversion du gaz Phosphine aux cristaux de phosphore rouges tricliniques est une raction dpendant de la radiation UV solaire. Elle peut expliquer l'apparition saisissante de la Grande Tache Rouge... Le Minimum de Maunder tait une priode o peu, ou pas du tout, de taches de soleil taient apparentes.
Les variations de brillance relatives de Jupiter observes peuvent probablement tre directement rapproches de variations dans la production d'nergie ultra-violette du soleil...
Les variations de brillance relatives ne peuvent pas tre reprsentes par des variations dans la production d'nergie totale du soleil puisque les variations de la distance de Jupiter au soleil semblent avoir peu d'effet sur la brillance relative de Jupiter. Une sorte d'effet de dclenchement de radiation solaire est suggr. [...]
Les fluctuations long et court terme observes dans la longitude de la Tache Rouge sont en effet les phnomnes rels, aussi bien que les fluctuations du B-term et des dcouvertes comtaires. Nous montrons des rapports : (a) La quasi-simultanit de hausses et chutes des fluctuations long terme de la Tache Rouge, de rotation terrestre et de dcouvertes comtaires avec priodes s'approchant de celle de la priode de grandes aurores. (b) La concidence de la priode et la phase des trois oscillations mensuelles de la Tache Rouge avec les conjonctions infrieures de Mercure et le rapport indirect de leur amplitude avec le degr de l'alignement de Mercure sur l'axe Soleil-Jupiter. Toutes ces concidences multiples peuvent tre purement fortuites mme si la probabilit de cela est trs petite.

Comme nous voyons, en rapprochant l'apparition de la Grande Tache Rouge sur Jupiter strictement avec l'activit solaire ne semble pas tenir trs bien, quoiqu'il semble vident qu'il y a UNE SORTE de rapport. Ensuite, le matriel dtourne de discuter d'un rapport entre les fluctuations de la Tache Rouge, la rotation terrestre et les priodes comtaires qui sont vagues un degr exasprant. Ce qui est clair, cependant, est que ce sujet a t un article de recherche pour quelque temps et certainement, quelqu'un a quelques ides que les changements sur Jupiter sont indicatifs de changements sur la Terre.

Quand nous considrons un rapport possible entre Jupiter et des cycles comtaires et des cycles solaires, le commentaire au dbut du chapitre semble prescient :

Peut-tre qu'il y a une force mconnue qui affecte tant Jupiter que le Soleil et les force danser sur le mme air.

videmment, la Terre est attrape dans cette danse aussi.

Comme j'ai spcul dans Jour d'Indpendance, Le Minimum de Maunder peut avoir t juste la "carte d'appel" du compagnon de notre Soleil, une Naine Brune. Si cela s'avre tre le cas, il peut alors tre significatif que c'tait quand Cassini a d'abord not la Grande Tache Rouge sur Jupiter. Un autre Signe ?

Cela nous mne pour considrer maintenant juste qu'est-ce qui pourrait causer l'norme bande bleue ? Je voudrais attirer l'attention du lecteur sur un extrait de mon article article Picknett and Prince on the Cassiopaeans (Picknett et Prince sur les Cassiopens) Cela peut fournir quelques indices ncessaires pour rpondre cette question :

Picknett et Prince : [Les Cassiopens dclarent que ] le gaz dominant dans les atmosphres de Jupiter et de Saturne est l'ammoniac : Les deux sont de 99 pour cent d'hydrogne et d'hlium. Jupiter a une quantit minuscule (une fraction d'un pour cent) d'ammoniac.

Laura rpond : P et P dclarent avec assurance que la composition tant de Saturne que de Jupiter est " de 99 pour cent d'hydrogne et d'hlium."

Tout d'abord, quand les astronomes parlent de la composition de la plante entire, ils disent "on le croit ...." et ensuite, parfois ils donnent les raisons pour lesquelles ils croient ainsi et parfois non. Deuximement, la composition de la plante entire diffre de la composition de l'atmosphre. Troisimement, la composition des rgions suprieures de l'atmosphre peut tre compltement diffrente de la composition des rgions infrieures. Quatrimement, concernant des "avis experts" sur la composition des plantes, voici une slection; faites tourner la roue et choisissez en un :

Avis 1 Jupiter, d'autre part, peut bien tre liquide partout, bien qu'il puisse avoir un petit noyau solide (disons jusqu' 15 fois la masse de Terre!) d'lments plus lourds comme le fer et le silicium s'tendant jusqu' peut-tre 15 % de son rayon.
Avis 2 4 % de la masse de la plante sont dans un noyau intrieur rocheux.
Avis 3. Le noyau d'une plante est sa partie centrale, sphrique. Il peut tre divis en deux rgions : la rgion intrieure est faite d'un mlange de nickel, de fer et de soufre, tandis que la partie externe est faite de silicates. La composition du noyau de Jupiter ressemble la composition de la Terre dans l'ensemble.
Avis 4 : Jupiter a une rotation rapide et un grand noyau hydrogne mtallique
Avis 5 : Au centre de la plante il peut y avoir un noyau de matriel rocheux se massant autour de 10 15 fois celui de la Terre.
Avis 6 : On croit que Jupiter a un petit noyau rocheux, mais est surtout une boule gante d'hydrogne liquide et de gaz.
Avis 7 : Selon une thorie formule en 1958, l'intrieur de Jupiter inclut un grand noyau d'hydrogne mtallique.
Avis 8 : Une forte concentration de masse est place dans le centre, ou le noyau; on pense qu'il est compos de roche et de glace contenant des composs de mtaux, d'oxygne, de silicium et d'lments volatils lourds.

Maintenant que vous avez fait une slection, vous pouvez crire un livre et dclamer votre "avis expert" comme tant le seul correct comme Picknett et le Prince l'ont fait.

Mais, retournant la question de l'atmosphre de Jupiter, les "faits" provisoires, comme ils sont actuellement compris, sont : (les accentuations sont de nous)

De : SolarViews "La sonde Galileo suggre la Rvaluation de la Science Plantaire"

L'analyse prliminaire des premires donnes retournes par la mission historique d'investigation de Galileo de la NASA dans l'atmosphre de Jupiter a fourni une srie de dcouvertes sensationnelles pour les scientifiques du projet. (...)
La quantit d'hlium mesur tait la moiti de ce qui tait attendu. (...)
La composition de l'atmosphre de Jupiter a offert quelques surprises, selon les scientifiques du projet. Elle contient des niveaux d'hlium, de non et de certains lourds lments, comme le carbone, l'oxygne et le soufre significativement plus bas que ce qui tait attendu. (...)
Pendant la phase d'entre atmosphrique grande vitesse de la sonde, les mesures de ralentissement lev dans l'atmosphre ont montr que la densit atmosphrique tait beaucoup plus grande qu'attendu. (...)
Une certaine indication d'un nuage de glace d'ammoniac de haut niveau a t dtecte par le radiomtre de flux. L'exprience du nphlomtre a fourni la preuve d'un nuage mince qui pourrait tre le nuage d'hydrosulfure d'ammonium postul.

Du JPL :

La rgion bleu clair gauche au-dessus de la Grande Tache Rouge est le premier nuage de glace d'ammoniac positivement identifi sur Jupiter. Ce nuage peu commun est produit par de puissants courants ascendants d'air charg d'ammoniac des profondeurs de l'atmosphre de Jupiter.

De l'Edition de Presse JPL du 24 octobre 2000

GALILEO VOIT UN NUAGE DE GLACE D'AMMONIAC SUR JUPITER

Un nuage exceptionnellement pur de glace d'ammoniac jeune, frache a t trouv sur Jupiter par le vaisseau spatial Galileo de la NASA, le premier nuage discret de glace d'ammoniac jamais vu, quoiqu'on connaisse que la plante contienne du gaz ammoniac.

La tache, d'abord dcouverte pendant la premire orbite de Galileo autour de Jupiter, peut tre dans le contre-courant des chemins opposs de vent inhabituellement fort, qui fait remonter le gaz d'ammoniac d'en-dessous, formant un grand nuage de glace d'ammoniac. Les scientifiques ont nomm la tache l'Anomalie de Sillage Turbulent parce qu'elle se trouve en aval de la Grande Tache Rouge de Jupiter, une vieille tempte de 300 ans deux fois plus grande que la Terre. (...)

Les scientifiques plantaires ont su que Jupiter contient beaucoup de gaz ammoniac, parce que le gaz absorbe certaines longueurs d'ondes de lumire. Les scientifiques s'attendraient alors ce que les tempratures basses dans l'atmosphre extrieure de Jupiter ne causent le gaz d'ammoniac se condenser en glace. Jusqu' prsent, on n'a jamais vu de nuages de glace d'ammoniac localiss, malgr les tempratures froides et l'abondance d'ammoniac.

Des examens plus proches selon l'instrument de spectromtre de Galileo en mai 1999 et mai 2000 ont rvl que la tache tait une lourde concentration de particules de glace d'ammoniac.

Le nuage, qui peut bien tre de 15 kilomtres (plus de 9 miles) d'paisseur, est le premier nuage concentr de glace d'ammoniac vue sur Jupiter. Baines a dit que le nuage d'ammoniac est plac dans un secteur particulirement turbulent, dans le coin du nord-ouest de la Grande Tache Rouge. Un courant coule autour de la Grande Tache Rouge de l'est l'ouest. Derrire cela, les remous actuels et les tourbillons, de mme qu'une roche dans un flot cre des tourbillons et de l'cume derrire elle. Un autre courant puissant se dplaant dans la direction oppose du courant de la Grande Tache Rouge peut intensifier l'Anomalie de Sillage Turbulent. Ce mouvement tumultueux constant relve l'ammoniac d'au-dessous du niveau du nuage, crant des nuages frais, denses de glace d'ammoniac. (...) Il y a un tout un tas de matriels vus dans l'atmosphre suprieure que l'on ne peut pas expliquer "

Laura : Autrement dit : les scientifiques trouvent les nouvelles donnes surprenantes qui ne sont pas en accord avec leurs esprances bases sur des valuations de spectromtre de masse standard. Une des surprises rcentes, comme nous pourrions voir ci-dessus, a consist en la dcouverte d'un nuage de 15 kilomtres d'paisseur de glace d'ammoniac. L'avenir peut facilement apporter plus de surprises cet gard.

La premire mention de l'importance d'ammoniac sur Jupiter a t faite le 9 dcembre 1995 de Us in the Future, (Nous dans l'Avenir), bien en avance sur les dcouvertes scientifiques listes ci-dessus. C'tait, bien sr, seulement un des nombreux indices scientifiques obtenus par notre mthode "peu orthodoxe" d'inspiration pour la recherche - la communication supraluminique avec nous dans l'avenir. Mais comme nous soulignons plusieurs reprises dans notre travail, le "matriel inspir" est seulement dix pour cent de l'quation : le travail et la recherche ardus sont les autres quatre-vingt-dix pour cent. Sans les faits scientifiques pour les confirmer, les commentaires des Cassiopens concernant l'ammoniac sur Jupiter ne signifieraient rien - ils resteraient dans le royaume "d'affirmations non prouves."

Maintenant, retournons au beau nuage bleu de glace d'Ammoniac, nous remarquons qu'il a t apparemment caus par des conditions extrmement orageuses mme pour des standards Joviens. Nous remarquons aussi que ces observations du nuage de glace d'ammoniac ont t faites en 1999 et 2000.

En prenant notre indice de la couleur, thorisons que l'norme bande bleue sur Jupiter est la preuve d'une certaine grande turbulence qui laboure la glace d'ammoniac en quantits monstrueuses. On pourrait alors vouloir demander juste qu'est-ce qui pourrait causer un tel tat orageux monumental ?

En connectant les points, nous revenons au grand incendie de Chicago qui peut avoir t commenc par une comte qui se brisait pendant une priode de temps o beaucoup de Grandes Comtes tait observe, aussi bien que des changements du temps sur Jupiter. la priode prsente, nous remarquons un autre phnomne mtorologique des PLUS significatifs sur Jupiter, plus de comtes annonces en chemin, beaucoup d'clairs sphriques dans nos propres cieux, de mme que quelques impacts rels d'astrodes sur la plante et personne ne se rveille et s'en rend compte?

Tournons-nous maintenant dans une direction lgrement diffrente.

Rcemment, j'ai lu une confrence transcrite par Daniel Quinn, l'auteur du petit livre phnomnalement couronn de succs, Ishmael. Le titre de la confrence tait le Grand Oubli. Dans cette conversation, Quinn pose un certain problme :

Je me demande si vous avez jamais considr comment il est trange que les structures ducatives et formant le caractre de notre culture nous exposent, mais une seule fois dans nos vies aux ides de Socrate, Platon, Euclide, Aristote, Hrodote, Augustine, Machiavel, Shakespeare, Descartes, Rousseau, Newton, Racine, Darwin, Kant, Kierkegaard, Tolsto, Schopenhauer, Goethe, Freud, Marx, Einstein et des douzaines d'autres du mme rang, mais nous exposent annuellement, mensuellement, par semaine et mme quotidiennement aux ides de personnes comme Jsus, Mose, Muhammad et Bouddha.
Pourquoi est-ce, pensez-vous, que nous avons besoin trimestriellement de cours sur la charit, tandis que l'on prsume qu'un cours unique sur les lois de thermodynamique est suppose durer pour nous toute une vie ?
Pourquoi la signification de Nol est juge si difficile comprendre que nous devons en entendre une douzaine d'explications, pas une fois dans une vie, mais chaque anne, anne aprs anne aprs anne ? Peut-tre mme plus essentiel, pourquoi le pieux (qui sait dj chaque mot de n'importe quel texte qu'il trouve saint) a besoin de l'avoir rpt eux semaine aprs semaine aprs semaine et mme jour aprs jour aprs jour ? [...]
Vous tes-vous jamais demands pourquoi c'est le devoir du clerg de tant de sectes pour lire l'Office Divin - quotidiennement ? Pourquoi les mmes affirmations de foi sont rptes mot pour mot dans tant de communauts religieuses dans le monde entier - quotidiennement ?
Est-ce qu'il est si difficile de se souvenir que Allah est Un ou que le Christ est mort pour nos pchs qu'il doit tre ritr au moins une fois chaque jour tout au long de la vie ? [...]
N'importe o dans le monde, l'Est ou l'Ouest, vous pouvez vous approcher d'un tranger et dire, "Laissez-moi vous montrer comment tre sauv," et vous serez compris. On peut ne pas vous croire ou vous accueillir quand vous parlez ces mots, mais vous serez srement compris.
Le fait que vous serez compris devrait vous stupfier, mais si ce n'est pas le cas, parce que vous avez t prpars ds l'enfance par cent mille voix - un million de voix - pour comprendre ces mots vous-mme.
Vous savez immdiatement ce que cela signifie tre "sauv" et il n'importe pas le moins du monde que vous croyiez au salut mentionn.
Vous savez de plus, comme une question compltement distincte, qu'tre sauv implique une certaine mthode ou une autre. La mthode pourrait tre un baptme rituel, l'extrme-onction, le sacrement de pnitence, la ralisation d'actions crmonielles, ou quoi que ce soit d'autre.
Cela pourrait, d'autre part, tre une action intrieure de repentir, l'amour, la foi, ou la mditation.
De nouveau en plus et de nouveau comme une question compltement distincte, vous savez que la mthode de salut propose est universelle : Elle peut tre utilise par chacun et fonctionne pour chacun.
Encore de nouveau : Vous savez que la mthode n'a pas t dcouverte, dveloppe, ou teste dans un laboratoire scientifique; Dieu l'a rvl quelqu'un ou quelqu'un l'a dcouvert dans un tat de conscience supranormale. Bien qu'initialement reue par des moyens divins, la mthode est nanmoins transmissible par des moyens normaux, qui expliquent pourquoi c'est possible pour un individu parfaitement ordinaire d'offrir la mthode d'autres. [...]
Mais tout cela griffe peine la surface de ce qui est signifi quand quelqu'un dit, "Laissez-moi vous montrer comment tre sauv."
Une vue du monde complexe et profonde est implicite dans une telle dclaration.
Selon cette vue du monde, la condition humaine est telle que chacun est n dans un tat non sauv et reste non sauv jusqu' ce que l'action rituelle ou intrieure requise soit excute et tout ceux qui meurent dans cet tat perdent leur chance pour le bonheur ternel avec Dieu ou chouent chapper au cycle ennuyeux de mort et de renaissance.
Parce que nous avons t entrans depuis la naissance pour comprendre tout cela, nous ne sommes pas du tout rendus perplexes pour entendre quelqu'un dire, "Laissez-moi vous montrer comment tre sauv." Le Salut nous est aussi simple et ordinaire que le lever du soleil ou l'averse.
Mais essayez maintenant d'imaginer comment ces mots seraient reus dans une culture qui n'avait aucune notion que les gens sont ns dans un tat non sauv, qui n'avait aucune notion que les gens doivent tre sauvs. Une dclaration comme cela, qui nous semble simple et ordinaire, serait compltement sans signification et incomprhensible pour eux, en partie et en entier. Pas un mot de cela leur signifierait quelque chose.
Imaginez tout le travail que vous devriez faire pour prparer les gens de cette culture pour votre dclaration. Vous devriez les persuader qu'ils (et en effet tous les humains) sont ns dans un tat dans lequel ils exigent le salut. Vous devriez leur expliquer ce qu'tre non sauv signifie ce qu'tre sauv signifie. Vous devriez les persuader que la ralisation du salut est extrmement importante - en effet la chose la plus importante dans le monde. Vous devriez les convaincre que vous avez une mthode qui assure le succs. Vous devriez expliquer d'o la mthode est venue et pourquoi a fonctionne. Vous devriez les assurer qu'ils peuvent matriser cette mthode et qu'elle fonctionnera aussi pour eux comme elle l'a fait pour vous. [...]

ce point, les ides de Quinn divergent significativement de celles bases sur notre recherche Future Quantique propre mais ce n'est pas si important ce point. Ce qui est important est la faon dans laquelle il a dcrit la mthode de CULTURE d'humanit.

Comme l'quipe des Signes a crit hier :

Couverture du Nouvel Observateur
No 2051, semaine du 26 Fvrier - le 3 mars 2004.

Nous pensons qu'il y a des sectes extrmement dangereuses dans le monde qui se concentrent sur la mort. Elles se concentrent non seulement sur les revendications prophtiques de la fin du monde, mais elles sont dans une position pour provoquer la mort et la destruction de millions, sinon de milliards, de gens. Le magazine franais, Le Nouvel Observateur, A ralis cette couverture sur l'dition de la semaine dernire. Le titre dit : Evangliques : la Secte qui veut conqurir le monde.
En tte de cette secte se trouve George W. Bush. Bush a dit qu'il obtient conseil de Dieu, conseil amical et utile comme des ordres d'envahir l'Afghanistan et l'Irak. Nous nous demandons si le Dieu de Bush a un bureau ct de Rumsfeld au Pentagone.
C'est une secte qui croit que leur sauveur va revenir trs bientt, qu'eux-mmes seront sauvs, escamots en scurit avant que les bombes ne commencent tomber et ceux laisss derrire fassent face aux Tourments. Ils croient qu'en facilitant la cration des conditions pour le retour de leur sauveur, c'est--dire en apportant l'Armageddon, "les Temps Finaux," ils font "le travail du seigneur."
Quel degr de maladie est-ce ?
Cependant un homme qui croit ardemment ces contes de fes est en tte du pays le plus puissant dans le monde, un pays qui dpense plus pour les armes que les douze suivants combins!
Oh, le Seigneur travaille de faons mystrieuses.
Pour comprendre ce qui se passe sur notre plante, nous devons comprendre le caractre hyperdimensionnel de notre ralit. C'est la science qui peut nous aider comprendre cette ralit, la science s'est marie avec le travail sur le moi, une lvation conjointe de sa connaissance et de son tre pour que l'on ait la comprhension ncessaire de mettre en pratique sa connaissance.
Les explications qu'un tel travail scientifique livre, comme la possibilit qu'il y a beaucoup de faits diffrents coexistants avec notre propre ralit et beaucoup de dimensions diffrentes, tant ci-dessus que ci-dessous notre propre, peuvent apparatre compltement folles, particulirement quand les campagnes de calomnie et la dsinformation essayent de rduire cette comprhension scientifique au niveau d'un tablode en l'associant avec les histoires de mauvais got de "frres spatiaux." Quand ces campagnes de calomnie sont orchestres par les mmes pouvoirs qui soutiennent le scnario chrtien des "Temps de la Fin", on est forc d'admettre que les choses sont compltement l'envers, la raison a t rejete et nous faisons face une hallucination massive horrible qui a pris la plupart de gens sur la plante et menace de dtruire le monde comme nous le savons.
Pourquoi le travail scientifique qui essaye d'expliquer la vrit de notre univers multidimensionnel est debunk et ridiculis tandis que la vue monothiste entire du monde est accepte par des milliards de gens sans aucun doute ?
Notez que le monothisme vient complet avec des miracles, des prophties, Dieu sparant les eaux pour librer ses gens, des accords de milliers d'annes ont eu l'habitude de justifier le gnocide aujourd'hui, des enseignements qu'en tant un martyr pour sa religion vous amnera au ct de Dieu, qui dpend de la CROYANCE et aucun moyen pour en vrifier n'importe lequel! Il peut avoir un rapport avec le systme ducatif, les mdias, la dfense du consommateur et nos structures conomiques, mais, chut, n'en parlez pas, parce que vous pouvez tre accuss d'tre un "terroriste".

Comme j'ai crit dans Le Monde Arrive t-il sa Fin ?

Voici o nous venons un problme spcial. C'est trs difficile pour moi de dire : "oui, les rapports observables de notre plante suggrent que la catastrophe vient, et rgulirement," parce que c'est automatiquement marqu comme une dclaration de "secte" et un non-sens. C'est certainement au moyen de la "fin du monde" prtendue que les cultes monothistes tiennent chacun en ligne. C'est aussi les moyens par lesquels les ramifications Nouvel ge du monothisme attirent leurs disciples. Et il est aussi apparent que les nombreuses revendications de la fin menaante du monde qui n'a pas transpir peuvent avoir t produites juste pour le but de crer "une rponse de rflexe rotulien automatique" n'importe quelle mention du sujet, peu importe combien de preuves il y a pour le confirmer.
La question que nous devons demander est : se pourrait-il qu'il y ait une raison qu'une valuation RALISTE de probabilits bases sur la preuve soit rendue dmoniaque par les Autorits constitues ?
Il est certainement intressant que George Bush et ses copains puissent croire en la Fin du Monde et agir de faons conues pour la presser et le Pentagone peut prvoir une autre sorte de "Fin du Monde" qui semble personnalise pour "scientifiquement supporter" l'ordre du jour du Reich de Bush et la foule Nouvel ge peut infiniment promouvoir des scnarios "atterrissages massifs" et "ceintures de photon" et "Plante X", mais absolument personne ne peut jamais souffler mot de cataclysme possible bas sur l'valuation scientifique ou la recherche relle dans l'histoire de cette plante d'une faon raisonnable sans tre marqu "secte".

C'est une raction de rflexe rotulien et certainement, il y aura ceux lisant ces mots qui diront "Oh, eh bien, Laura et les C's sont une secte parce qu'elle suggre qu'il y a un bombardement comtaire cyclique qui peut tuer beaucoup de gens ... comme les autres sectes qui ont dit que le monde va finir ..." blah, blah. Et ensuite, ils retourneront dormir juste comme ils ont t programms le faire par la ligne du parti de culture officielle de "sensibilisation" de secte.

Gardez l'esprit, mes chers, que ce matriel est minutieusement rassembl de beaucoup d'heures - mme des annes - de recherche ddie et nous valuons seulement des probabilits. Il est clair que nous ne pouvons pas attacher une date n'importe lequel pour beaucoup de raisons que nous avons couvertes ailleurs sur le site. Mais ce qui EST important est le fait que les SIGNES sont bien devant nous que quelque chose cloche certainement sur la Boule Bleue. C'est ce qui est REL! Cela ARRIVE tout de suite! Et, en mme temps, il y a des plans horribles tant mis en oeuvre dans les enclaves Secrtes des Autorits constitues, dans les coulisses - pour jouer bientt dans une ville prs de vous, avec les masses d'humanit dans les rles de stars!

Maintenant que j'ai ennuy tous les agents et ceux qui ne veulent pas vraiment savoir quoi que ce soit ou qui veulent l'obtenir de moi sans au moins prendre le temps de parcourir le processus de dcouverte, laissez-moi arriver l'article suivant dans ma liste de connexions tranges : les Mongols.

"En quoi," vous pouvez demander, "des Mongols ont un rapport avec quoi que ce soit ?" Bien, supportez-moi juste ici et vous verrez bientt.

Suite...

 


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .